Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 27 décembre 2018

Escapade en Alsace


podcast
Au début du mois, je suis partie quelques jours en Alsace à la découverte des marchés de Noël.

alsace,eguishem,colmar

Comme je m'y suis prise un peu tard, je n'ai trouvé qu'un seul voyage où il y avait encore de la place. Ce voyage proposait la découverte d'Eguishem, de Colmar, de Kaysersberg et le spectacle au Royal Palace. Ça, je m'en serais bien passée mais je me suis dit que j'arriverais peut-être à échapper à cette sortie.

Départ en car de Tours vers 8h du matin ; un arrêt à Tours-nord pour récupérer deux couples, puis direction Montargis où nous faisons une pause pour le déjeuner. Là, nous changeons de car, certains voyageurs partent en direction de Strasbourg tandis que notre chauffeur se dirige vers Colmar. Nous nous retrouvons avec d'autres personnes qui viennent d'un peu partout (Grandville, Cherbourg, St-Jean-de-Monts, Nantes ...) Ceux-là sont debout depuis 2h du matin !

alsace,eguishem,colmar

Nous atteignons Soultzeren, près de Munster, à la soirée. Nous sommes logés dans un village de vacances niché au cœur d'une belle forêt de sapins. 

Le lendemain nous visitons donc Eguishem puis, l'après-midi Colmar. Le temps est très pluvieux mais -un coup de bol -à chaque arrêt la pluie  cesse pour reprendre aussitôt que nous remontons dans le car. J'ai donc pu faire des photos à peu près convenables. Que c'est beau l'Alsace !

Peggy m'avait confié une liste de choses à lui rapporter si je trouvais :

- de la moutarde au raifort

- de la choucroute crue.

Mission accomplie ; j'ai même trouvé de la choucroute bio.

Le soir de cette journée, nous avons un repas alsacien, suivi d'une soirée animée (danse, chants). En principe j'évite toujours ce genre de soirée, mais là, difficile de s'esquiver. Finalement ce fut une excellente soirée.

Le lendemain, nous devions visiter Kaysersberg, le matin, avant de rejoindre le cabaret. Mais par manque de temps, nous ne faisons que le tour de la ville en car il faut impérativement être à midi au Royal Palace. L'établissement se situe à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Strasbourg.

alsace,eguishem,colmar

Ah, nous y voici ... À la sortie du village se dresse une grande bâtisse couleur framboise et vanille avec des colonnades. Deux immenses escaliers intérieurs conduisent à l'une des salles de réception. Ça clignote de partout, les murs sont couverts de décorations plus clinquantes les unes que les autres. J'ai l'impression de me retrouver dans un hôtel de Las Vegas.

Venons-en au menu. 

Entrée :  Foie gras de canard "fait maison", chutney de fruits confits, pain figue-raisin ( autrement dit une tranche de foie gras un peu trop rose à mon goût avec une cuiller à café de confiture de fruits rouges).

Plat principal : Suprême de volaille aux morilles, mousse de céleri, roulé de pommes de terre ( autrement dit une tranche de blanc de poulet roulée autour de champignons noirs, dont un soupçon de morilles).

Dessert : Duo de Forêt-Noire, sa génoise, chocolat et griotine, mousse au kirsch glacée. ( autrement dit deux petits morceaux de gâteau avec une boule de glace).

Pas de quoi sauter au plafond en résumé. Un repas Picard !

Ah mais voici l'heure du spectacle : nous nous dirigeons vers la salle qui contient 1000 personnes. Elle est presque totalement remplie ! Nous sommes au premier rang ... ce qui ravit mon voisin qui peut zieutter les danseuses à sa guise, sa femme étant très absorbée par les déhanchements des danseurs.

alsace,eguishem,colmar

Je n'ai jamais vu autant de seins nus à la fois, me dit-il, la voix tremblante d'excitation.

On ne peut pas dire que ce genre de spectacle soit ma tasse de thé, mais je n'ai rien à critiquer. C'est effectivement un bon spectacle de music-hall.

Quand c'est fini, je pense que nous allons pouvoir sortir, mais non. Cette fois-ci, on nous dirige vers une autre vaste salle avec étage pouvant contenir 1000 personnes. Ils appellent ça le "Lounge club". On se retrouve de nouveau parqués dans un coin pour se rafraîchir devant une boisson. Ce n'est pas offert comme le croyaient certains. Une façon de faire marcher le commerce ! (en plus de la boutique et des photos prises avec les danseuses).

Une vaste piste de danse occupe le centre de cet espace. Il y a un bruit fou, il fait chaud ... STOP ! J'ai besoin de respirer.

J'abandonne donc tout le monde et je m'installe à l'extérieur de l'établissement en attendant la fin des réjouissances. Ah, le silence ! ... Je me ressource un peu. Quand je pense qu'il y a des gens qui font des centaines de kilomètres rien que pour ça ! Enfin, il en faut pour tous les goûts, n'est-ce pas ?

C'est ensuite le retour à Soultzeren. Le lendemain nous prenons le chemin du retour. Même pause déjeuner à Montargis ; au passage nous sommes arrêtés par des gilets jaunes à un rond-point. Ils montent dans le car, nous demandent d'applaudir leur action. Certains petits vieux, un peu paniqués, s'exécutent aussitôt. Un gilet jaune, plus excité que les autres, tend alors son index en clamant : "Macron, tu l'as dans l'fion !" 

Nous arrivons en fin de soirée à Tours-nord où nous attend une navette qui me laisse un peu plus tard place de la gare. Avec mes deux seaux de choucroute et ma valise, je prends ensuite un taxi qui me ramène à la maison.

Conclusion : l'année prochaine, je m"y prendrai un peu plus tôt pour réserver, car, franchement deux jours, c'est un peu court !

Je prépare un diaporama que je mettrai en ligne prochainement.

 

 Pour en savoir davantage :

Le Royal Palace

10:49 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alsace, eguishem, colmar

Écrire un commentaire