voyage

vendredi, 24 octobre 2014

195. Pina colada and desert ship


podcast

Ce pourrait être le titre d’un film ou d’un livre, mais ce n’est pas le cas ici ; c’est le nom des deux saveurs que j’ai choisies de … fumer !

En effet, je me suis mise à la cigarette électronique depuis maintenant deux jours et cela s’est produit d’une façon tout à fait inattendue.

Lorsque j’avais dîné chez Peggy le soir de son anniversaire, j’avais remarqué qu’elle vapotait :

— Tu as totalement arrêté le tabac ?

— Non,  je ne me mets aucune pression. Mais en fait, depuis que j’ai commencé à vapoter, je fume de moins en moins. Hier, par exemple, je n’ai fumé que trois cigarettes !

— Je peux essayer ?

Et je tire donc une bouffée de vapeur. Aussitôt ma bouche se remplit d’une saveur qui ma foi est très agréable !

Voyant ma surprise, elle rajoute alors :

— Si tu veux, je peux t’emmener lundi dans le magasin où j’ai acheté la e-cigarette. Tu verras, ils ont un grand choix de saveurs et ils prennent bien le temps de t’expliquer le fonctionnement.

— Ma foi, pourquoi pas ?

Et on en est resté là. Le lundi suivant (le 13 octobre), j’ai attendu, attendu … Mais elle n’est jamais venue ! En fait elle a pensé que ma réponse était un refus poli.

Bon, tant pis, ai-je pensé sur le coup. Après tout, je n’ai pas envisagé d’arrêter de fumer ; rien que l’idée même me plonge dans un véritable stress. Pourtant je souffre des effets néfastes de la tabagie –pas sur le plan de la santé- mais pour les dégâts que cela produit dans mon environnement proche : odeur désagréable, nuage de fumée  constant dans la maison, etc.

Une semaine se passe et j’ai totalement oublié le sujet lorsqu’avant-hier Peggy me téléphone :

— Alors, quoi de neuf ?

— Je t’ai attendu lundi !

— Ah, je croyais que cela ne t’intéressait pas. Bon, si tu veux, je te prends à 10h30 et on y va ensemble.

Aussitôt dit, aussitôt mis en pratique. À 11h on pénètre dans le magasin rue des Fusillés. D’emblée, je lui explique mon cas :

— Je suis une grosse fumeuse depuis près de quarante ans. Je n’ai jamais vraiment réussi à m’arrêter et je ne souhaite d’ailleurs pas m’arrêter. Je cherche une autre façon de fumer, plus propre.

Il me fait essayer plusieurs saveurs, m’explique le fonctionnement et au final je choisis donc deux parfums :

Désert ship  où l’on retrouve le goût du tabac et pina colada qui dégage les mêmes arômes que la boisson éponyme.

Ça, c’était donc mercredi matin. Que s’est-il passé depuis ?

La journée de mercredi s’est déroulée calmement. J’ai vapoté de temps à autre et à la fin de la journée j’étais très calme, sereine et j’ai constaté que je n’avais fumé que 3 cigarettes traditionnelles.

Hier, même topo : aucun stress, beaucoup de plaisir à vapoter et au final, 4 cigarettes seulement !

Je ne suis pas en manque car j’ai pris des arômes qui contiennent une dose importante de nicotine. À la longue, je pense arriver à réduire peu à peu la dose mais je ne me fixe aucun délai.

Tout ça est très positif et je suis extrêmement surprise du résultat. En fait, ça n’est que du bonheur. Le plus extraordinaire, c’est que je ne vapote pas comme une malade … À la maison il ne reste plus qu’un cendrier sur la table de la cuisine, au cas où …

Mais ce matin, au moment du café, mon premier geste a été de prendre la vapoteuse. Alors, bientôt la fin du tabac ? Je suis en bonne voie.

Le plus amusant dans tout ça, c’est que je n’avais pas du tout envisagé d’arrêter !

 

Affaire à suivre donc …

mercredi, 22 octobre 2014

194. Les insolites II -5-


podcast

Voici mon choix du jour :

1. Trompe l'œil, Le Croisic, 2007

 

azay 196a.jpg

 Il couvre une partie de la devanture d'une boulangerie du Croisic située près du port.

2. Crocodile

 

Beauval 491a.jpg

 Vous imaginez un peu les risques encourus pour photographier ainsi un crocodile d'aussi près ! Mais une vitre nous séparait car la photo a été prise au zoo de Beauval. 

3. Quai de gare, aéroport de Roissy

 

Chine 349.JPG

 À force d'y attendre le train, je finis par bien le connaître. Il vieillit mal !

4. La tête à l'envers, Saint-Louis, Sénégal, décembre 2007.

 

dec07 441a.jpg

 Il vient de rendre l'âme, ce pauvre mouton. Je suis arrivée après la décapitation opérée par le cuistot du bateau. 

5. Les pavots

 

juil28a.jpg

 6. Abeille

 

La Gloriette 038a.jpg

 7. Les oies, Puy du Fou, 2008.

 

PICT0101b.jpg

 8. De Gaulle à Moscou, mai 2010

 

Russie 405a.jpg

 Je n'ai toujours pas compris pourquoi le général trônait ainsi devant l'hôtel où nous étions descendus.

9. La route

 

Touraine 041a.jpg

 Cette petite route relie Amboise à Saint-Martin-le-Beau. Je l'ai empruntée un jour, tout à fait par hasard, et je suis tombée sous le charme ; je me suis alors arrêtée pour la prendre en photo.

10. L'orang-outan, zoo de Beauval

 

orangoutan.jpg

 Quelle tristesse dans ce regard ...

À suivre 

mardi, 21 octobre 2014

193. Chapeaux mesdames !


podcast

J'ai bien aimé le clin d'œil de malaussen à propos de mon blog. À mon tour de lui renvoyer la balle :

Voici ses chapeaux :

Chapeau_le_mariage___m.jpg

Et voici les miens  :

Chapeaux1.jpg

 

10:09 Publié dans Les insolites | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mode, chapeaux, femmes

lundi, 20 octobre 2014

192. Les insolites II -4-


podcast

1. Les trois Grâces, Brésil,octobre 2012

Bre1sil 447c.jpg

J'ai bien aimé ces trois statuettes alignées à l'entrée d'un magasin à Parati.

2. Soleil blanc, Éthiopie, février 2014.

Ethio2pie 220a.jpg

3. Bienvenue, Sénégal, décembre 2007.

dec07 394b.jpg

C'est en me baladant dans les rues de Saint-Louis que je suis tombée par hasard sur la prison.

4. Pipi-caca

chaumont1 006a.jpg

Cette affiche rigolote indiquait l'emplacement des toilettes dans les jardins de Chaumont. Aujourd'hui elle a disparu.

5.Ombellifère

Loire 005b.jpg

On dirait de la dentelle.

6. Garde à vous ! septembre 2008.

drapeau1.jpg

Alignement de drapeaux sur une des plages du débarquement de Normandie. 

7. Au bord de l'Indre, avril 2010

Monts 063b.jpg

8.Épilation

Floralies 002a.jpg

Cette petite statuette est l'œuvre d'Ur.

9. Boules scintillantes, Monts

Floralies 131.JPG

Lors des Floralies du val de l'Indre au château de Candé à Monts.

10. Le Pékinois, Pékin, juin 2010

Mongolie 1160a.jpg

À suivre

 

 

 

dimanche, 19 octobre 2014

191. Une femme hors du commun

Deces-d-Irena-Sendler-qui-sauva-2500-enfants-juifs_article_main_large.jpg

Cette petite dame joviale s'appelle Irena Sendlerowa. Très certainement, vous n'avez jamais entendu parler d'elle -comme moi jusqu'à aujourd'hui-. Elle est décédée à Varsovie en 2008. 

Son action héroïque dans le ghetto de Varsovie durant la seconde guerre mondiale mérite d'être connue du plus grand nombre !

 


Une Juste : Irena SENDLER- par Herveybay

Sa vie a été retracée dans un film sorti en 2013 :