Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 11 août 2020

Road trip dans le 3-7, saison 2 -6-

Lundi 3 août : la météo nous annonce le retour de la canicule à partir de demain ; aussi, Catherine et moi décidons de reprendre nos balades en Touraine avant d'être coincées à la maison en raison des fortes chaleurs.

touraine,villages

Au programme : le Nord-Ouest du département.Je passe la prendre chez elle, puis nous prenons la direction de Hommes. Les habitants s'appellent les Houlmois.

touraine,villages

touraine,villages

touraine,villages

Nous allons directement au plan d'eau qui offre la possibilité de pratiquer différentes acitivités nautiques. Comme il est  à peine dix heures, il n'y a personne :

Une guinguette permet de venir se restaurer sur place :

touraine,villages

touraine,villages

Pourquoi les "farmers" et non les "fermiers" ? Ça doit être plus dans le vent !

L'endroit me parait assez agréable.

Nous filons maintenant en direction de Rillé. En chemin nous apercevons l'entrée d'un château avec une magnifique grille en fer forgé : le château de la Briche

touraine,villages

 avec une date (1869). Nous n'osons pas remonter la grande allée centrale, mais sur le côté, nous avons aperçu un chemin qui semble longer la propriété. Effectivement nous passons devant les communs

touraine,villages

puis, un peu plus loin, le château. 

touraine,villages

touraine,villages

Après des recherches, j'ai appris que château fut construit à partir de 1867 pour un entrepreneur Jean-François CAIL. Né à Chef-Boutonne dans les  Deux Sèvres le 8 février1802,il fonda à partir de1857 une ferme industrielle qui couvrait 1635 hectares et s'étendait à Hommes et sur les communes avoisinantes.Il n'eut pas l'occasion d'habiter son château , étant décédé le 22 mai 1871 à La Faye en Charente.

Plan général de la ferme de la Briche :

touraine,villages

touraine,villages

Qui était donc ce monsieur Cail ? Cliquez ICI et vous serez surpris.

Il reste encore quelques bâtiments en place, d'autres sont en ruines. Je n'ai pas pris beaucoup de photos car il y avait un gros chien qui a freiné notre ardeur ! 

touraine,villages

touraine,villages

À suivre

lundi, 27 juillet 2020

La Sainte-Chapelle de Champigny-sur-Veude

Les Saintes-Chapelles ont été construites en France entre le XIIIe et le milieu du XVIe siècle. Elles sont toutes sur le modèle de la première Sainte-Chapelle du palais de la Cité à Paris qui fut fondée par Louis IX -saint Louis- en 1248.sainte chapelle,touraine

Selon la médiéviste Claudine Billot, elles se reconnaissent à cinq critères :

1. C'est la chapelle d'un palais ou d'un château royal ou princier.

2. Elle est fondée par saint Louis ou l'un de ses descendants.

3. Elle abrite dans un reliquaire une relique détachée de la Vraie Croix ou de la sainte couronne d'épines.

4. Elle suit un plan architectural semblable au modèle parisien, à nef unique, avec de hautes verrières et des renforts, un toit d'ardoises à forte pente surmonté d'une flèche.

5. C'est un lieu d'offices célébrés "à l'usage de Paris" par des chanoines.

Sept de ces onze Saintes-Chapelles ont subsisté : celles de Paris, Vincennes, Riom, Châteaudun, Aigueperse, Champigny-sur-Veude et Vic-le-Comte.

Ont disparu les Saintes-Chapelles du Gué-de-Maulny, du Vivier-en-Brie, de Bourbon-l'Archambault et de Bourges.

Venons-en maintenant à la Sainte-Chapelle de Champigny-sur-Veude :

sainte chapelle,touraine

Elle fut érigée en même temps que le château à partir de 1499 par Louis Ier de Bourbon, comte de Vendôme, l'un des petits-fils de saint Louis.  

sainte chapelle,touraine

Cette chapelle est décorée de onze verrières qui racontent trois histoires sur trois niveaux :

- Au niveau supérieur, ce sont des scènes de la Passion du Christ:

sainte chapelle,touraine

sainte chapelle,touraine

sainte chapelle,touraine

- Au niveau intermédiaire, on peut y voir des épisodes de la vie de saint Louis :

sainte chapelle,touraine

sainte chapelle,touraine

sainte chapelle,touraine

sainte chapelle,touraine

- Enfin, au niveau inférieur, ce sont les portraits des couples formant la généalogie des ducs de Bourbon-Montpensier :

sainte chapelle,touraine

sainte chapelle,touraine

sainte chapelle,touraine

Les verrières furent endommagées par un ouragan en 1711, puis en partie descellées au moment de la Révolution. La dernière restauration date des années 1974-75.

Les vitraux ont été classés aux Monuments Historiques en 1911.

Quid du château ?

Une gravure permet d'imaginer l'ensemble :

sainte chapelle,touraine

Or, vers 1635, le puissant cardinal de Richelieu envisage de construire son propre château ainsi qu'une ville à son nom. Le lieu choisi n'est qu'à une dizaine de kilomètres  de Champigny-sur-Veude. La présence si proche du château de Champigny-sur-Veude, qui à cette époque appartenait à Gaston d'Orléans, le frère du roi Louis XII, porte ombrage à Richelieu qui réussit à acquérir les lieux pour ensuite les faire démolir. Les pierres serviront à la construction de son propre château.

Gaston d'Orléans :

sainte chapelle,touraine

La Sainte-Chapelle sera sauvée de justesse grâce à l'intervention de l'évêque de Poitiers et du pape Urbain VIII qui y avait officié.

Le pape Urbain VIII :

sainte chapelle,touraine

Les communs du château ( les anciens haras) restent également en place. Après le décès du cardinal, la descendante de la famille des Bourbon-Montpensier fera un procès-qu'elle gagnera- pour récupérer ses biens. C'est elle qui eut alors l'idée d'aménager les haras en lieu d'habitation. 

sainte chapelle,touraine

sainte chapelle,touraine

Dans les années 80, le château est la propriété de Japonais qui avaient envisagé de démonter la Sainte-Chapelle et ses vitraux pour les transporter au Japon.

De nos jours, les propriétaires sont des Américains. Selon le gardien, ils viennent chaque année au mois de juillet. 

Si vous désiriez visiter ce lieu chargé d'histoire et qui mérite vraiment le détour, je vous mets les coordonnées du gardien :

sainte chapelle,touraine

Pour en savoir davantage :

- Programme iconographique des vitraux 

- Les remparts de la Sainte-Chapelle en danger

mercredi, 01 juillet 2020

Road trip dans le 3-7, saison 2 -5-

Notre sixième étape sera à Faye-la-Vineuse (253 habitants).Les habitants se nomment les Fagiens.

touraine,patrimoine

Le village est situé sur un promontoire d'où culmine la belle église Saint-Georges qui fut une collègiale au XIe siècle. Au Moyen-Age, on comptait plus de 10 000 habitants dans ce qui fut une cité fortifiée. Les guerres de religion du 16e siècle opposèrent à plusieurs reprises catholiques et protestants et finirent par provoquer le déclin de la cité.

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

Un de mes ancêtres naquit à Faye au milieu du XIXe et y exerça le métier de sabotier. Sa demeure était peut-être l'une de ces jolies maisons autour de l'église ? 

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

L'église est ouverte. À l'intérieur :

touraine,patrimoine

ainsi que quelques beaux vitraux dont Saint-Georges terrassant le dragon :

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

Un peu plus loin , on aperçoit la devanture d'une épicerie. Cela devient si exceptionnel que cela mérite d'être indiqué !

touraine,patrimoine

Septième arrêt : Braye-sous-Faye (310 habitants). 

L'église Saint-Jean-Baptiste est située sur une jolie petite place ombragée. 

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

Enfin, dans les environs,  notons la présence du château de Poulesse (propriété privée)  :

touraine,patrimoine

Nous avons rempli notre programme de la journée. Retour à la maison !

Lors de notre prochaine sortie, nous partirons au nord du département.

À suivre 

 

 

dimanche, 28 juin 2020

Road trip dans le 3-7, saison 2 -4-

touraine,patrimoine

Quatrième halte à Razines (236 habitants) :

touraine,patrimoine

L'auberge située face à l'église Sainte-Catherine nous parait bien attrayante et nous nous y arrêtons pour le déjeuner.Au menu : tomates farcies. Nous déjeunons dans la cour intérieure où tout un pan de mur est recouvert de passiflores.

touraine,patrimoine

Sur le monument aux morts, ces plaques en souvenir de deux soldats tués durant la 1ère guerre mondiale.

touraine,patrimoine

Dans les environs, nous trouvons deux châteaux qui proposent des chambres d'hôtes :

Le premier est le château de Chargé : pour plus de renseignements, cliquez ICI.

touraine,patrimoine

En face de l'entrée du château, sur le côté droit de la route se dresse cette jolie petite chapelle :

touraine,patrimoine

Le second est le château de Milly :

touraine,patrimoine

Cinquième arrêt : Jaulnay (258 habitants)

Le village est  traversé par la départementale reliant Richelieu à Châtellerault. C'est une voie où le trafic est assez intense, mais, malgré tout, les commerces ont baissé le rideau les uns après les autres. Mais Joël, le garagiste, ainsi que monsieur le maire, font de la résistance.L'année dernière j'avais vu, sur France- 2,  un reportage tourné à Jaulnay et intitulé " Le village qui ne voulait pas mourir ". Je vous mets le lien en bas de la note. Vous verrez, c'est émouvant !

Effectivement quand on arrive, on aperçoit tout de suite le garage. On y fait halte car on est à la recherche d'un château, le château du Chillou précisément. C'est un château fort médiéval dont la construction remonte au XIIIe siècle. Les actuels propriétaires ont lancé un appel à don sur Internet pour financer les importants travaux de consolidation. Leur projet de rénovation a été retenue par la fondation du patrimoine créée par Stéphane Bern.

Pour l'historique, reportez-vous ICI.

À suivre   

Pour en savoir davantage :

1 - Le village qui ne voulait pas mourir

Soyez patients, il y a environ une minute de publicités avant le début du reportage !

2- Le château du Chillou

 

samedi, 27 juin 2020

Road trip dans le 3-7, saison 2 -3-

Lundi 22 juin : Catherine et moi reprenons la route, profitant d'une météo qui s'annonce clémente. Aujourd'hui, nous avons prévu la visite de 7 communes du Richelais, ainsi que la visite de la Sainte-Chapelle située à Champigny-sur-Veude. 

Premier arrêt à Brizay (280 habitants au dernier recensement) au sud de L'Ile-Bouchard.   

Vue de l'église Saint-Pierre :

IMGP7713a.JPG

IMGP7714x.JPG

Naturellement - je devrais plutôt dire malheureusement - plus aucun commerce d'ouvert. Même  pas un chat dans les rues. L'ancienne école a été transformée en habitation.

IMGP7715a.JPG

On reprend donc la route. J'avais noté deux châteaux à voir dans les environs :

- Le château de la Commanderie qui propose aujourd'hui des chambres d'hôtes, voir le lien ICI.

- Le château du Haut-Brizay qui ne se visite pas.

chateau du haut brizay.jpg

Comme nous passons par Champigny-sur-Veude, nous nous arrêtons pour visiter la Chapelle-Sainte. J'aurai l'occasion d'y revenir dans une prochaine note.

Deuxième arrêt à Courcoué ( 255 habitants) :

IMGP7821a.JPG

La mairie , à laquelle est accolée l'ancienne école, est imposante et très bien restaurée. Juste à côté se trouve l'église Saint-Denis.

IMGP7822a.JPG

IMGP7825x.JPG

Aucune trace de commerces par contre. 

Troisième arrêt à Braslou (306 habitants) :

IMGP7829.JPG

IMGP7813a.JPG

IMGP7816x.JPG

À côté de l'église Notre-Dame se trouve la mairie, sans doute l'une des plus petites du département.

IMGP7814a.JPG

Ah, un commerce !

IMGP7818.JPG

Puis un autre qui semble définitivement fermé.

IMGP7826a.JPG

Un peu plus loin, un lavoir est alimenté en eau par une petite fontaine située devant. 

IMGP7827a.JPG

À suivre