Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 07 juillet 2015

82. Le jardin à la loupe


podcast

Maison 006a.jpg

Aujourd'hui, je vous propose quelques photos de mon jardin. Approchons-nous sans bruit pour ne pas effrayer la faune présente !

Maison 002a.jpg

Maison 005a.jpg

Maison 014b.jpg

Maison 016.JPG

Maison 024a.jpg

Maison 034a.jpg

Maison 025a.jpg

Maison 027a.jpg

Maison 051a.jpg

Maison 054a (2).jpg

Maison 026a.jpg

Maison 053a.jpg

Maison 056b.jpg

Fin

samedi, 16 août 2014

151. Côté jardin

Après les pluies diluviennes qui se sont abattues durant plusieurs jours, le beau temps semble vouloir revenir. C'est le moment choisi pour faire un tour du jardin et constater malheureusement le piteux état de mon genêt !

Jardin 015.JPG

C'était un magnifique genêt à fleurs rouges -voir la photo prise en mai 2010-.

Force est de constater aujourd'hui qu'il est bien malade, attaqué par une espèce de champignon. Que faire ? Le tailler au plus court (il ne restera que le tronc et deux branches principales car TOUS LES RAMEAUX VERTS SONT ATTEINTS PAR LA MALADIE !).

Maison 004.JPG

Si quelqu'un a une solution à me soumettre, je suis preneuse. 

Maison 006.JPG

Dans la maison, par contre, j'ai eu une bonne surprise. Thierry m'avait donné un calathea qui se plait beaucoup là où je l'ai installé. Et, tout à l'heure, en l'arrosant, je me suis aperçue qu'il avait des petites fleurs !

Maison 009a.jpg

mercredi, 25 juin 2014

113. Silence ça pousse !


podcast

Cette année j'ai décidé de me consacrer un peu plus à l'entretien de mon petit jardin. La première floraison des rosiers s'achève mais j'en aurai d'autres d'ici un mois environ.

Je retente un petit espace potager dans lequel j'ai mis des pieds de tomates et de courgettes. Pour l'instant, ça a l'air de prendre.

 

tomates.jpg

 

 

courgettes.jpg

 

La haie extérieure a été coupée l'année dernière mais on ne dirait pas tellement elle a fortifié après cette tonte ! Une vraie forêt vierge où s'enlacent les longues branches épineuses des mûriers.

J'ai recherché quelques photos prises en 2004, histoire de voir l'évolution :

En 2004 :

 

ph1.jpg

 

 

ph2.jpg

 

 

ph3.jpg

 

 

ph4.jpg

 

 

ph5.jpg

 

 

ph6.jpg

 

Aujourd'hui : 

 

pho1.jpg

 

 

pho2.jpg

 

 

pho3.jpg

 

 

pho4.jpg

 

 

pho5.jpg

 

Je n'ai jamais eu autant d'oiseaux que cette année. Il faut dire qu'ils ne craignent plus de venir, maintenant qu'il n'y a plus de chats à la maison !

samedi, 13 avril 2013

67. Cityville

Finalement, le mauvais temps ne me gêne pas trop car j'en profite pour jouer à Cityville  (sur Facebook). Le jeu a considérablement évolué depuis trois ans : plus de rapidité dans l'exécution des tâches, beaucoup de choix dans les bâtiments. Le principe reste le même : réussir des challenges, étendre la ville et la faire prospérer. Récemment le jeu s'est considérablement agrandi avec une ouverture vers des montagnes.

Je gère donc mes huit villes (ben oui, j'aime les complications) et je peux m'entraider. Pour un peu, je pourrais presque me passer des autres voisins.  

Je plante, j'envoie des avions, des bateaux, des trains. Il y avait même des fusées, mais j'ai supprimé car ça prenait trop de place ! Et puis, un centre spatial en pleine ville, ça ne le fait pas.  

Voici la ville de Célestine : vous remarquerez qu'elle fait la g... Manque de bâtiments officiels dans la ville !

cityville 001b.jpg

 

cityville 003b.jpg

Chez Adèle, ça se passe mieux. Vue de la ville de nuit :

cityville 005.JPG

SI DES FOIS VOUS JOUEZ AUSSI  A CE JEU, FAITES-LE MOI SAVOIR ; NOUS POURRONS DEVENIR VOISINS.

dimanche, 18 novembre 2012

264. Où l'on reparle du Vieux Tours

C'est avec étonnement que j'ai appris par Dadavidov -ce matin même- que La NR -journal local- avait fait paraître un article sur mon livre "L'âme du Vieux Tours" :

"  Le Vieux-Tours n'a pas toujours été une addition de bars et de restaurants (la plus forte concentration en mètres carrés dans la région Centre !), faisant le bonheur des étudiants et des touristes, et un peu le malheur de ses habitants !

Avant l'application de la fameuse loi Malraux y vivaient beaucoup de gens aux revenus modestes, beaucoup de Portugais notamment, la première communauté à s'être installée à Tours. Le vieux quartier regroupé autour des Halles, pas encore modernes (!), était, comme dans la plupart de ceux de France, un quartier populaire où vivaient dans des habitations insalubres ceux qu'on a appelés « les petites gens » avant de les nommer « quart-monde » puis « les plus fragiles ». Beaucoup de petits commerces aussi et de bistrots, déjà. Une pensée pour « Le Putois », où le bar était aussi la salle à manger des patrons… : boîte à sucre en métal sur la toile cirée, cafetière sur la cuisinière et des chats dans tous les coins.
La Tourangelle Danielle Léger, s'appuyant sur les photos de Paul Martinaud, qui a séjourné à Tours de 1968 à 1976, vient de publier « L'Ame du Vieux Tours », petit livre qui fait revivre, essentiellement en photos, cette époque pas si lointaine. Avec le rémouleur place des Halles, le forgeron de la rue de la Scellerie, les femmes allant chercher l'eau à la pompe, les gamins jouant dans les ruelles, les clochards affalés contre les façades, les maisons et immeubles au tuffeau rongé par le temps avant leur restauration. Ce n'était pas forcément le bon temps, c'était quand le Vieux-Tours avait une âme ! "

 livrerecto.jpg

L'Ame du Vieux-Tours, Paul Martinaud et Danielle Léger (éd. Sutton, 9,90 €).

Comme je n'ai pas été prévenue, je n'ai même pas la possibilité de découper l'article en souvenir car je n'achète pour ainsi dire jamais le journal ! Espérons que "mon attachée de presse" trouvera le moyen de se le procurer !