Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 26 septembre 2013

165. Le parc naturel de la Brenne


podcast

Connaissez-vous les frites de carpe ? Probablement pas ; alors voici en image :

Brenne 001a.jpg

Ce sont des petits morceaux de carpe, enrobés de pâte et passés dans la friture, que l'on mange accompagnés d’une sauce à l’apéritif.

Numériser0001.jpg

Mardi je suis allée voir Paul et Marie qui habitent à la limite du parc de la Brenne. Cette région est surtout connue pour ses nombreux étangs artificiels (plus de trois mille quand même !) qui sont une halte pour les oiseaux migrateurs.

Brenne 007a.jpg

 

Brenne 014a.jpg

Nous avons déjeuné à la Maison du parc. Le temps était splendide, on se serait cru en plein été. L’âne grand noir du Berry n’est pas fou, il s’est mis à l’ombre :

Brenne 018a.jpg

Nous sommes ensuite allés nous balader autour de l’étang de la Mer Rouge, mais aucun oiseau en vue !

Brenne 019a.jpg

Un arrêt à Douadic pour visiter l’église Saint-Ambroix. Elle possède de très vieilles fresques datant du début du XIIIe siècle qui sont en cours de restauration. 

Brenne 020a.jpg

 

Brenne 022a.jpg


dimanche, 10 mars 2013

49. Le chêne des Ajoncs

fondettes_elagueur_louans_135_petit (1).jpg

Ce magnifique chêne photographié ici par Thierry a une circonférence de 6,40m. Il se situe sur la commune de Louans.

chene_de_louans_trajet.jpg

Pour les amoureux des vieux arbres voici un site où sont référencés quelques centenaires de la région. Avis aux amateurs ! 

samedi, 21 avril 2012

86. La nature aura raison de nous

220px-Grey_Owl.jpg« N’oubliez pas que vous appartenez à la nature, vous ne la possédez pas. »

Tel est le message que Grey Owl –de son vrai nom Archibald Belaney-  transmet au travers de ses récits de nature canadienne.

Je n’avais jamais entendu parler de cet homme que l’on peut considérer comme un précurseur de l’écologie. Thierry m’a donné à lire une courte nouvelle, tirée du livre « Récits de la cabane abandonnée » et qui s’intitule L’arbre.

Hier soir, bien calée sous la couette, j’ai donc décidé de lire ce petit livre qui trônait sur ma commode depuis déjà quelques semaines et là, miracle !

J’ai dévoré cette nouvelle d’une beauté infinie, et, en refermant le livre, j’étais émue jusqu’aux larmes.

Ça commence par :

Il y a six cent cinquante ans à peu près, un écureuil ramassa sur l’herbe une pomme de pin qu’il avait abattue d’un arbre. Il emporta ce butin vers une cache, demi-pleine déjà de cônes pareils, mûrs et juteux. En arrivant à son grenier, juste au milieu d’un défilé dans les Montagnes Rocheuses, l’écureuil vit quelque chose d’intéressant. Il alla de ce côté, après avoir posé la pomme de pin, et il oublia de jamais revenir.

Et, pour finir :

— Gosh ! s’écria-t-il. Regardez ces montagnes ! Admirables, n’est-ce pas ? L’autre mâchonna son cigare, pensif, et il examina les pics perdus dans la lumière.

— Complètement inutiles à mes affaires, répliqua-t-il. Puis il ajouta :

— À mon goût, triste pays !

Près de la route on voyait une énorme souche de pin. Le gros homme retira le cigare de sa bouche. Dirigeant son jet de salive avec force et précision, il envoya un crachat s’étaler sur la souche.

La voiture s’éloigna.

 Un écureuil rouge traversa la chaussée en courant ; il portait une pomme de pin entre ses dents. Il la posa quelque part sur la prairie, et, l’instant d’après, l’oublia.

 

Ce matin donc, je me suis empressée de commander les Récits de la cabane abandonnée.

Le livre a été réédité aux Éditions Souffles.

lundi, 16 août 2010

326. Le sympetrum sanguineum

Veigné 020a.jpg

Et toc ! un insecte de plus dans ma collection. J'ai trouvé ce beau spécimen de libellule samedi après-midi, en me baladant dans les allées de l'arboretum de la Martinière. Mais,malheureusement, je n'avais pas pris le bon objectif.

Je compte y retourner durant le mois d'octobre pour photographier les couleurs de l'automne. J'en profite pour vous donner les prochaines dates, si l'envie vous prend d'aller y faire un tour.

arbo2010.jpg

Et puis, tenez, pendant qu'on y est, allons-y donc tout de suite :

samedi, 24 avril 2010

168. Sans paroles


podcast

Pas besoin de mots, il suffit de mettre le son :

Botanique 054a.JPG
Botanique 050a.JPG
cetoine2.jpg
cetoine4.jpg
Botanique 031a.JPG
mouche1.jpg
mouche2.jpg