Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 23 août 2014

158. Très très fort

Je vous parle rarement de musique car je n'ai aucune compétence en ce domaine. En fait, j'écoute toujours à peu près la même chose, passant du jazz au classique avec une touche de variétés. Il y a bien longtemps que je ne suis plus les nouveautés et donc, forcément, je passe parfois à côté de perles.

Et c'est bien d'une perle dont je veux vous parler aujourd'hui.

Peggy me passe parfois des films qu'elle a déjà vus et dont elle veut me faire profiter. Cette fois-ci, il s'agissait d'un film documentaire sur un groupe musical originaire du Congo Kinshasa, le Staff Benda Bilili.

L'histoire commence en 2005 dans les rues de Kinshasa. C'est le domaine des enfants perdus, des vieux et des handicapés. Justement il y a un petit groupe de paraplégiques qui s'est constitué et qui joue de la musique sur des instruments de fortune. Le chef s'appelle "papa Ricky".

Un jour, ils sont repérés par des Belges qui décident de leur venir en aide et de les aider à enregistrer un album. Les répétitions se passent dans le jardin du zoo de Kinshasa. Bientôt un petit jeune, Roger, qui gratouille une corde métallique fixée sur une boîte de conserve, vient se joindre à cette joyeuse bande.

Répétitions en 2007 :

Ça demande du temps, de l'argent (apparemment les Belges n'en ont pas beaucoup).  Malgré tout, l'album est enregistré en studio et c'est tout de suite un succès. 

En 2010, un film documentaire sur le groupe est présenté à Cannes. 

 

Après, tout s'enchaîne : départ en Europe et tournée dans différents pays. Ils découvrent la neige dans les pays nordiques.

À chaque fois, ils obtiennent un gros succès.

Puis, le silence pendant six mois. Aujourd'hui que deviennent-ils ?

Le film m'a beaucoup émue et la musique m'a emballée. J'ai donc commandé deux albums ! 

mercredi, 06 mars 2013

46. Et si l'on allait à l'opéra ?

Celui-là est d'un genre un peu particulier, vous allez vite le constater. Quant au public, il semble conquis ! 

02:38 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 04 mars 2013

44. Quand la musique classique envahit les trottoirs

podcast

On dit toujours que la musique dite classique est ennuyeuse, rébarbative, qu'elle est l'exclusivité d'une minorité culturelle qui la confine dans des tiroirs poussiéreux comme si elle ne devait appartenir qu'à elle seule. Qu'ils seraient tristes, les compositeurs, s'ils savaient cette réalité, eux qui composaient pour tous les gens sans exception. Or, il faut bien l'avouer, rien n'est fait pour donner envie d'en écouter !

Et pourtant, il ne faut pas croire que les gens sont hermétiques à cette musique. Il suffirait simplement de la leur présenter d'une manière plus agréable que celle existant.concert.jpg

Etes-vous déjà allés à un concert classique ? Il ne faut pas parler, pas bouger, SURTOUT NE PAS TOUSSER ! Bref, toute une série de contraintes qui déjà enlève une grande partie du plaisir de l'écoute. J'ai tenté l'expérience par deux fois et j'ai été très déçue. Depuis j'écoute du classique à la maison, très souvent d'ailleurs depuis  mon ordinateur en tapant mes notes ou bien en faisant le ménage (dans ces cas là je choisis Vivaldi). Dans la voiture, j'ai une préférence pour Bach. 

J'ai trouvé géniale l'expérience faite à l'occasion de l'anniversaire de la fondation de la banque espagnole Sabadell. Regardez la mine réjouie des badauds ! Ils sont loin d'être insensibles, non ? Le final du quatrième mouvement de la 9e symphonie de Beethoven intitulé l'ode à la joie - qui est devenu l'hymne de l'Union européenne- remporte là un franc succès. 

Mettez la vidéo en grand format !

06:19 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (5)

lundi, 10 décembre 2012

286. Toute la musique que j'aime -15-

Dans un commentaire, Elmer me demande qui est la chanteuse dont un air accompagne mon diaporama sur Brasilia. Bonne question Elmer ! Je ne m'étais même pas posé la question.

Après une petite recherche sur Google, j'ai trouvé la réponse :

Il s'agit de la chanteuse brésilienne Paula Morelenbaum !

paula morelenbaum, bresil

Et pour compléter le sujet, voici la fameuse chanson en vidéo, ICI.  

mardi, 17 juillet 2012

147. Toute la musique que j'aime -14-

Un petit clin d'œil en passant à Jon Lord qui est décédé hier à Londres d'une embolie pulmonaire.

Il est à l'origine du groupe Deep Purple...

Ça va chauffer en Enfer !

18:31 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)