Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 05 février 2011

49. Toute la musique que j'aime -5-

Je vais vous parler aujourd'hui de Miller, pas Arthur,l'écrivain - qui épousa Marilyn Monroe en 1956- mais  miller.jpg.jpgGlenn Miller.

Tromboniste et chef d'orchestre américain de renommée mondiale, il perdit la vie dans un accident d'avion alors qu'il se rendait en France pour préparer l'arrivée de son orchestre. C'était le 15 décembre 1944.

Je trouve que sa musique a conservé une extraordinaire vitalité.  Elle évoque immanquablement la Seconde Guerre mondiale, la Libération.

Retrouvons-le dans deux extraits :

18:14 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3)

mardi, 01 février 2011

45. Toute la musique que j'aime -4-

swingle.jpg.jpgEn 1962, un groupe de huit choristes décident de s'attaquer au répertoire de Jean-Sébastien Bach en lui donnant un petit air de jazz. Il fallait oser et ce fut un succès. Le groupe des Swingle Singers était né. Parmi eux figurait Christiane Legrand, la sœur de Michel Legrand. 

Leur album "Jean-Sébastien Bach" leur valut le grand prix du disque Charles Cros. 

Un extrait du disque :

Le groupe existe toujours et s'est établi à Londres. Leur répertoire s'est également élargi : jazz, rock, latino, pop.

swingle1.jpg.jpg

La nouvelle génération des Swingers Singers dans une interprétation d'un morceau que vous reconnaitrez je suppose sans difficulté :

19:54 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

dimanche, 30 janvier 2011

42. Toute la musique que j'aime -3-

fatsdisque.jpgAujourd’hui je vous présente Antoine Dominique Domino, plus connu sous le nom de Fats Domino.

Il est né à La Nouvelle-Orléans le 26 février 1928. Chez lui on parlait le français créole. Très vite le jeune Fats devient passionné de musique et s’entraîne sur un vieux piano de récupération. Peu à peu il va acquérir des notions de solfège.

Pianiste et chanteur à la fois, il fut l’un des pionniers du rock’nroll.

 

 

 

 

Dans le disque présent, on trouve notamment « I’m ready » que vous pouvez entendre ci-dessous.

Dans la vidéo suivante, vous noterez l’aisance avec laquelle il promène ses doigts sur le clavier.

musique,rock nroll,fats dominoLe 29 août 2005, Fats et sa famille sont à La Nouvelle-Orléans lors du passage de l’ouragan Katrina. Ils ne veulent pas quitter leur maison et seront sauvés  par les secouristes. Aujourd’hui encore il vit à La Nouvelle-Orléans.

Pour des informations sur sa carrière, cliquez ICI.

Allez, une p'tite dernière pour la route !

samedi, 29 janvier 2011

40. Toute la musique que j'aime -2-

tziganes.jpgJe vous présente aujourd’hui un petit bijou – du moins pour ceux qui aiment la musique tzigane-. Il s’agit du disque : Les dernières voix tziganes.

On y retrouve la voix extrêmement grave de Volodia Poliakof, comme par exemple dans le morceau qui suit :

 Ou bien encore la voix éraillée de Valia Dimitrievitch :

Dans la video suivante, on peut même la voir chanter ! Merci internet.

Pourquoi la photo de Joseph Kessel sur la pochette ? En fait il était le parrain de Valia et c’est lui qui supervisa l’enregistrement de ce disque en 1967.

tziganesheureux.jpg

Et puisque nous sommes dans les chants tziganes, j’en profite pour vous présenter également ce petit 45Tours qui reprend la musique du film d’Aleksandar Petrovic, « J’ai même rencontré des Tziganes heureux », qui obtint le grand prix spécial du jury à Cannes en 1967.

On y entend quelques chansons interprétées par Olivera Buco, en particulier Djelem, djelem que vous pouvez retrouver  dans la video qui suit :

 On ne peut que regretter que le disque Les dernières voix tziganes  ne soit toujours pas disponible en CD.

Pour clore le chapitre de la musique tzigane, voici une vidéo à la fois surprenante et émouvante : 

vendredi, 28 janvier 2011

38. Toute la musique que j'aime -1-

Quand j’ai déménagé en 2002, je me suis séparée d’une partie de mes disques 33 tours de variétés. Je n’ai conservé que l’intégralité des disques de musique classique. Une décision sans doute un peu hâtive que je regrette aujourd’hui. M’enfin, il est un peu trop tard !

J’ai toujours un vieil électrophone qui me permet, si l’envie m’en prend, de réentendre ce qui autrefois me plaisait tant. L’idée m’est venue ce matin de vous présenter ma toute petite discothèque. Il n’y a pas d’ordre défini, et le premier disque qui me tombe sous la main est celui-ci :gillespie.jpg.jpg

 

John Birks « Dizzy » Gillespie, trompettiste.

Il est né le 21 octobre 1917 à Cheraw (Caroline du Sud). Il débute la trompette à l’âge de 12 ans et devient très vite un des plus grands trompettistes de jazz au monde.

Il fut un des créateurs du bebop, puis du jazz afro-cubain.

gillespie.jpg

Il est décédé le 6 janvier 1993 à Englewood (New Jersey).

 

Et si on l'écoutait ?

10:24 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : musique, jazz, gillespie