Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 06 novembre 2014

204. Quelques notes encore ...

Manitas 2.jpg

Et puis s'en est allé, hier, à l'âge de 93 ans.

samedi, 23 août 2014

158. Très très fort

Je vous parle rarement de musique car je n'ai aucune compétence en ce domaine. En fait, j'écoute toujours à peu près la même chose, passant du jazz au classique avec une touche de variétés. Il y a bien longtemps que je ne suis plus les nouveautés et donc, forcément, je passe parfois à côté de perles.

Et c'est bien d'une perle dont je veux vous parler aujourd'hui.

Peggy me passe parfois des films qu'elle a déjà vus et dont elle veut me faire profiter. Cette fois-ci, il s'agissait d'un film documentaire sur un groupe musical originaire du Congo Kinshasa, le Staff Benda Bilili.

L'histoire commence en 2005 dans les rues de Kinshasa. C'est le domaine des enfants perdus, des vieux et des handicapés. Justement il y a un petit groupe de paraplégiques qui s'est constitué et qui joue de la musique sur des instruments de fortune. Le chef s'appelle "papa Ricky".

Un jour, ils sont repérés par des Belges qui décident de leur venir en aide et de les aider à enregistrer un album. Les répétitions se passent dans le jardin du zoo de Kinshasa. Bientôt un petit jeune, Roger, qui gratouille une corde métallique fixée sur une boîte de conserve, vient se joindre à cette joyeuse bande.

Répétitions en 2007 :

Ça demande du temps, de l'argent (apparemment les Belges n'en ont pas beaucoup).  Malgré tout, l'album est enregistré en studio et c'est tout de suite un succès. 

En 2010, un film documentaire sur le groupe est présenté à Cannes. 

 

Après, tout s'enchaîne : départ en Europe et tournée dans différents pays. Ils découvrent la neige dans les pays nordiques.

À chaque fois, ils obtiennent un gros succès.

Puis, le silence pendant six mois. Aujourd'hui que deviennent-ils ?

Le film m'a beaucoup émue et la musique m'a emballée. J'ai donc commandé deux albums ! 

samedi, 17 décembre 2011

280. Adieu Cesaria !

musique, cesaria evora, mort, cap vertLa chanteuse du Cap Vert, Cesaria Evora, est morte en ce samedi 17 décembre 2011. Elle était âgée de 70 ans. Cette annonce m'a profondément touchée, ses chansons m'accompagnent si souvent en fond sonore sur mon ordinateur.

Ta vie s'est achevée mais ta musique et ta voix si chaude et rocailleuse nous reste et continuera longtemps à nous faire vibrer !


Cesaria Evora par arustaghja

mardi, 02 août 2011

159. L'oncle soul

Ah, ces enfants élevés dans un milieu familial où l'on écoute beaucoup de musique ! Ça finit toujours par influencer, un jour ou l'autre.

ben.jpgPrenez le cas de Benjamin.Tout petit, il a été bercé par les chansons d'Otis Redding. Comment voulez-vous, après ça, que cela ne laisse pas de trace ?

Découvert en 2009, Benjamin, alias Ben l'oncle soul, semble voué à une belle carrière. C'est en tout cas ce que je souhaite à ce jeune professeur d'arts plastiques originaire de Tours !

09:04 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ben, oncle, soul, musique

jeudi, 24 mars 2011

87. Toute la musique que j'aime -13-

musique, piano, jacques loussier, bachQuand on parle de Jacques Loussier, on pense aussitôt au compositeur allemand Jean Sébastien Bach.

C'est en effet sa façon d'adapter l'œuvre de Bach en jazz qui fit sa renommée.

Cet Angevin est né en 1934. Après des études au Conservatoire de Paris, il devient l'accompagnateur de nombreux chanteurs, tels Léo Ferré, Catherine Sauvage, Charles Aznavour.

En 1959 il crée le Trio Bach en compagnie de Christian Garros à la batterie et de Pierre Michelot à la contrebasse.

Ce que l'on sait moins, c'est qu'on lui doit également plusieurs génériques de séries télévisées, telles Thierry la Fronde, Vidocq ou encore Rocambole.

Voici deux vidéos. La première reprend la Toccata et Fugue en D Minor de J.S.Bach et la seconde le mouvement presto du concerto italien.