Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 23 mai 2020

À l'heure du déconfinement -1-

Depuis le 11 mai nous sommes entrés en période de déconfinement. Les restrictions se sont assouplies : plus besoin d'attestation pour sortir, possibilité de se déplacer jusqu'à 100km. Une éclaircie semble donc apparaître progressivement. Il faudrait toutefois que les gens jouent le jeu et ne s'agglutinent pas bêtement en tous lieux comme on a pu le constater par exemple à Paris ou dans d'autres grandes villes. À Tours, les berges de la Loire avaient été ré-ouvertes à la promenade, mais, en raison de la densité de population, la mairie a de nouveau ordonné la fermeture des berges ! 

Dimanche dernier, avec deux copines, je suis allée me balader dans le Chinonais. Faute de pouvoir nous installer à une terrasse de bistro, nous avons donc pique-niqué en cours de route.

Tous les projets de voyage pour l'année 2020 tombent à l'eau. En avril déjà j'ai fait une croix sur une balade en Charente à la découverte de l'île d'Aix et la visite de l'Hermione à Rochefort.

Hier, l'agence m'a appelée pour me signifier l'annulation du voyage en Écosse prévu pour le 17 juin. En juillet, nous avions prévu une virée en Bourgogne, mais rien n'est moins sûr ! Quant à septembre, la découverte des Pouilles en Italie est tout à fait incertaine. Qui vivra verra, comme on dit !

Dans le coup, j'ai mis toute mon ardeur dans le jardinage. Cela m'a valu un bon mal au dos et une attaque groupée de moustiques très virulents. Ils sont plutôt gros, non ?

coronavirus,deconfinement

Tous les matins, mon plus grand plaisir est de prendre le petit déjeuner dans le jardin au moment où le jour se lève.

coronavirus,deconfinement

Ce matin il pleut, mais j'ai eu du bol. Il y a eu une accalmie d'environ 30 minutes vers 6h, juste le temps de profiter du moment présent en écoutant le récital quotidien des oiseaux. 

Écrire un commentaire