Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 12 juin 2020

Road trip dans le 3-7, saison 2 -2-

Mercredi 10 juin 2020 :

Après la pause déjeuner dans un snack de L'Ile-Bouchard, nous repartons en vadrouille.

Quatrième arrêt : Theneuil ( 298 habitants).

Dans le bourg on trouve l'église de la Sainte-Trinité, avec son bénitier extérieur.

IMGP7651x.JPG

IMGP7650x.JPG

De l'autre côté de la route—  appelée "Grande Rue"— subsistent quelques très vieilles maisons délabrées, conservant néanmoins quelques beaux restes.

IMGP7654x.JPG

IMGP7655x.JPG

Vue sur les champs de colza au loin :

IMGP7653x.JPG

Sur la commune, on peut également trouver deux anciens moulins à vent : celui de Terrefort, situé en plein champ. Il n'a plus de toiture ni d'ailes. Nous étions trop loin pour le photographier. L'autre moulin, qui a conservé sa toiture, est le moulin de la Planche. Faute de renseignements suffisants et n'ayant rencontré aucune âme qui vive, nous abandonnons la recherche.

J'avais noté également la présence d'un château sur la commune, le château du Temple. En fait, ce château se situe beaucoup plus près de L'Ile-Bouchard que de Theneuil et domine la vallée de la Vienne. Durant notre pause, nous l'avions aperçu sur les hauteurs.

IMGP7656x.JPG

Retour donc à L'Ile-Bouchard ! Dans le bourg, on demande à deux ouvriers de nous indiquer la route. Le premier n'est pas du coin; quant au second, un petit jeune, il n'a jamais entendu parler du château du Temple !

—  Et comment fait-on pour trouver l'entrée du château que l'on aperçoit d'ici ?

— Ah, celui-là ... Et bien, tournez à gauche, puis à droite et suivez la rue !

Voilà, nous y sommes, et c'est bien le château du Temple que j'avais déjà vu en photo. Surprenante cette demeure de style néogothique ! 

Le château fut construit vers 1886 sur une colline artificielle dominant la Vienne pour Jean Lhuillier, directeur du Crédit foncier égyptien. De 1980 à 1986, il fut la propriété de la chanteuse Nana Mouskouri, puis il fut acquis par  Svetlana Levashov et son mari, homme politique et écrivain russe. Svetlana Levashov décéda en 2012.

Quelques cartes postales anciennes :

chateau du temple.jpg

chateau du temple 3.jpg

chateau du temple 2a.jpg

chateau du temple 4a.jpg

Le 18 novembre 2015, le mobilier et les œuvres d'art du château furent mis en vente aux enchères à L'Ile-Bouchard. Le 29 janvier 2016, c'est la mise en vente aux enchères publiques du château qui se déroule à Tours. 

Le château fait 620m2 habitables, répartis sur 12 pièces. La mise en vente débuta à 75 000 euros et le château fut acquis pour la somme de 560 000 euros par un couple de Parisiens désireux d'en faire une résidence secondaire. 

rez de chaussée 1.jpg

plan du 1er.jpg

La porte d'entrée du château est toujours dans son jus. Les herbes ont envahi les parterres de chaque côté de l'allée et les deux armures ont disparu.

IMGP7659x.JPG

IMGP7661x.JPG

IMGP7665x.JPG

IMGP7670x.JPG

IMGP7673x.JPG

IMGP7676x.JPG

IMGP7677x.JPG

IMGP7678x.JPG

IMGP7674x.JPG

IMGP7675x.JPG

Juste à côté de cette entrée du château, nous découvrons alors une petite merveille de l'architecture romane ; il s'agit des vestiges de l'ancien prieuré Saint-Léonard de L'Ile-Bouchard.

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

Voici l'historique affiché à l'entrée du site :

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

La généalogie me rattrape bientôt quand je lis qu'un certain Jean BONNEAU fut un des prieurs de Saint-Léonard. Il faisait partie de cette famille BONNEAU, présente dès le début du XVIIe siècle sur la paroisse Saint-Maurice et qui compta plusieurs vignerons, mais aussi un bon nombre de curés ! Dans l'ascendance de mon mari, j'ai trouvé sa présence lors d'un mariage survenu en 1752. Parmi les membres de la famille BONNEAU, on compte : Jean, curé de Saint-Léonard, Louis, curé de Saint-Épain, un autre Jean, curé de Chézelles et enfin Pierre, chapelain de Theneuil ! Pas étonnant si je n'ai plus retrouvé de descendants.   

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

Voici quelques uns des magnifiques chapiteaux sculptés:

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

Il nous reste deux étapes dans notre programme : tout d'abord Brizay (280 habitants). Mais nous ne trouvons pas la direction et nous filons alors vers :

Cinquième arrêt : Trogues, 310 habitants.

Nous sommes obligés de revenir à L'Ile-Bouchard pour traverser la Vienne car la commune est sur la rive droite.L'église Saint-Romain, de style néogothique, fut construite en 1879. Elle est située à l'écart du bourg, sur une place ombragée, et domine la vallée de la Vienne. 

touraine,patrimoine

touraine,patrimoine

Sur la route menant à Sainte-Maure, on peut apercevoir, émergeant des broussailles, une imposante cheminée. Il s'agit de l'ancienne usine Testu, qui produisait de la chaux. Dans les bois situés à l'arrière, on peut encore voir l'ancienne voie de chemin de fer.

touraine,patrimoine

La journée s'achève, nous avons à peu près rempli le programme fixé. Je vous donne rendez-vous prochainement pour une autre balade.

Pour en savoir davantage :

Vente aux enchères du château du Temple

 

 

 

 

 

jeudi, 11 juin 2020

Road trip dans le 3-7, saison 2 -1-

Avec Catherine, nous avons repris nos balades dans le département et cette année, nous nous intéressons aux villages dont la population est comprise entre 200 et 300 habitants.

Hier, profitant d'une météo plutôt clémente, nous avons donc pris la route en direction du sud-ouest.

J'avais préparé le programme à l'avance et pour débuter, j'avais prévu une surprise -hors de notre programme mais qui valait un petit détour -. Malheureusement pour nous, le site était fermé ! Il faudra revenir une autre fois. J'aurai donc l'occasion de vous faire découvrir prochainement cette petite pépite !

Nous quittons donc le département de la Vienne et revenons sur Chinon et le Bouchardais. 

bouchardais.JPG

Nous prenons la direction de l'Ile Bouchard en longeant la rive gauche de la Vienne.  À la sortie d'Anché, sur la droite, nous remarquons un très long mur entourant ce qui doit être une vaste propriété. Effectivement, en passant, nous apercevons un magnifique château. Mais dans la circulation, impossible de s'arrêter brutalement.

Premier arrêt : Sazilly. (237 habitants). Un village étalé tout le long de la départementale. Nous sommes à la recherche de l'église mais aucun clocher en vue ! Finalement, au bout d'un bon quart d'heure, nous finissons par dégoter le vieux bourg, situé en contrebas de la départementale. Là, autour de l'église Saint-Hilaire, subsistent quelques vieilles bâtisses agréablement restaurées. 

IMGP7631x.JPG

IMGP7627x.JPG

IMGP7629x.JPG

IMGP7632x.JPG

J'avais noté la présence d'un ancien château, mais nous ne l'avons pas trouvé.

Nous revenons donc devant le château entrevu peu de temps auparavant. Le portail est grand ouvert ce qui permet de photographier cette belle demeure. La plaque indique qu'il s'agit du château des Brétignolles. Là, nous avons manqué d'initiative, nous aurions dû remonter la grande allée et nous nous serions aperçues que ce château est ouvert aux visites ! Bon, ce sera pour une prochaine fois ...

IMGP7635x.JPG

Deuxième arrêt : Tavant (263 habitants).

La belle église romane Saint-Nicolas est malheureusement fermée. Nous ne verrons donc pas les fresques au plafond, ainsi que les chapiteaux ornés.

IMGP7640x.JPG

IMGP7645x.JPG

IMGP7647x.JPG

IMGP7646x.JPG

IMGP7643x.JPG

De l'autre côté de la rue se trouve l'ancienne gare de Tavant. Il y a bien longtemps que les trains ne passsent plus ici ... 

IMGP7648x.JPG

Troisième arrêt : le château des Brétignolles sur la commune d'Anché.

IMGP7636x.JPG

Il est midi et nous faisons une halte à L'Ile-Bouchard pour le déjeuner. 

À suivre

Château des Brétignolles

 

samedi, 06 juin 2020

Le domaine de la Noblaie

Une fois n'est pas coutume, je vous invite aujourd'hui à visiter un domaine viticole situé à Ligré, petite commune au sud de Chinon. Il s'agit de La Noblaie.

noblaie1.JPG

Cette propriété appartenait au grand-père de mon mari qui en avait hérité de sa mère. Après des travaux d'aménagement, il s'y installa au début des années 1900 et poursuivit la production viticole.

Voici une des rares photos que je possède (et encore est-elle bien floue puisqu'il s'agit d'une photocopie !) où l'on voit le grand-père LEGER posant avec ses employés devant la maison et faisant l'éloge de l'utilisation de la potasse ! 

LEGER Gaston3.jpg

À sa mort, en 1945, la propriété fut mise en vente et en 1952, elle fut rachetée par les grands-parents de l'actuel propriétaire. 

Mercredi dernier, je suis donc allée visiter pour la toute première fois les lieux en compagnie de mon amie Carole, épicurienne dans l'âme et connaisseuse en vin ! 

Depuis maintenant une dizaine d'années, le propriétaire s'est converti à la culture biologique. Le domaine s'étend sur 26 hectares d'un seul tenant, entourant la demeure et ceint de haies et de bois. 

IMGP7531x.JPG

IMGP7514x.JPG

IMGP7516x.JPG

Un arrêt café s'impose à la sortie de Chinon afin d'admirer le château dans son ensemble.

touraine,vignoble,chinon,noblaie

Puis nous reprenons la route. La Noblaie se situe au lieu-dit le Vau Breton

Nous avions rendez-vous à 11h pour la visite et une dégustation. 

IMGP7517x.JPG

IMGP7530x.JPG

Suivons le guide :

IMGP7524x.JPG

IMGP7525x.JPG

Le vin  est conservé dans des tonneaux, mais également dans de très grosses bonbonnes de grès ou de porcelaine de Limoges (voir sur la photo à gauche).

IMGP7527.JPG

IMGP7528x.JPG

IMGP7529x.JPG

noblaie2.JPG

noblaie3.JPG

noblaie4.JPG

noblaie5.JPG

noblaie6.JPG

Avant de repartir, nous pique-niquons dans les vignes !

IMGP7515x.JPG

IMGP7532x.JPG

 

 

samedi, 23 mai 2020

À l'heure du déconfinement -1-

Depuis le 11 mai nous sommes entrés en période de déconfinement. Les restrictions se sont assouplies : plus besoin d'attestation pour sortir, possibilité de se déplacer jusqu'à 100km. Une éclaircie semble donc apparaître progressivement. Il faudrait toutefois que les gens jouent le jeu et ne s'agglutinent pas bêtement en tous lieux comme on a pu le constater par exemple à Paris ou dans d'autres grandes villes. À Tours, les berges de la Loire avaient été ré-ouvertes à la promenade, mais, en raison de la densité de population, la mairie a de nouveau ordonné la fermeture des berges ! 

Dimanche dernier, avec deux copines, je suis allée me balader dans le Chinonais. Faute de pouvoir nous installer à une terrasse de bistro, nous avons donc pique-niqué en cours de route.

Tous les projets de voyage pour l'année 2020 tombent à l'eau. En avril déjà j'ai fait une croix sur une balade en Charente à la découverte de l'île d'Aix et la visite de l'Hermione à Rochefort.

Hier, l'agence m'a appelée pour me signifier l'annulation du voyage en Écosse prévu pour le 17 juin. En juillet, nous avions prévu une virée en Bourgogne, mais rien n'est moins sûr ! Quant à septembre, la découverte des Pouilles en Italie est tout à fait incertaine. Qui vivra verra, comme on dit !

Dans le coup, j'ai mis toute mon ardeur dans le jardinage. Cela m'a valu un bon mal au dos et une attaque groupée de moustiques très virulents. Ils sont plutôt gros, non ?

coronavirus,deconfinement

Tous les matins, mon plus grand plaisir est de prendre le petit déjeuner dans le jardin au moment où le jour se lève.

coronavirus,deconfinement

Ce matin il pleut, mais j'ai eu du bol. Il y a eu une accalmie d'environ 30 minutes vers 6h, juste le temps de profiter du moment présent en écoutant le récital quotidien des oiseaux. 

lundi, 04 mai 2020

Confinement

Le confinement, ça ressemble à ça !

mesanges 3 mai.jpg

Photo prise par Thierry dans son jardin, 3 mai 2020.