Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 08 février 2019

Cousins célèbres -5-

En mars 2018, j'avais retrouvé 5000 ascendants et collatéraux. Je n'ai pas chômé depuis car, à ce jour, j'en compte exactement 28.488 !

 Parmi tous ces nouveaux venus dans mon arbre, il y a plusieurs personnalités avec lesquelles, moi ou mon mari, partageons des ancêtres communs.

JULIEN GRACQ1.jpg

Aujourd'hui, je vous présente un écrivain, Julien GRACQ, de son vrai nom Louis POIRIER. Mon mari et lui ont pour ancêtres communs Pierre JOLIVET, tanneur, né vers 1635, marié avec Jacquine MARCHAY vers 1654 en Anjou. Ce couple eut au moins deux enfants :

- René, marchand tanneur, né vers 1659, marié à La Poitevinière (Maine-et-Loire) avec Julienne GENDRON le 23 octobre 1679 ( ancêtres de Julien GRACQ).

- Jean, marchand tanneur, né le 1.10.1655, décédé le 16.09.1728 à Saint-Laurent-de-la-Plaine, Maine-et-Loire. Il avait épousé Jeanne RIVIÈRE le 12 février 1681. Ce sont les ancêtres de mon mari.

Les deux branches sont restées en Anjou. 

Louis POIRIER -Julien GRACQ de son nom de plume- est né le 27 juillet 1910 à Saint-Florent-le-Vieil dans le Maine-et-Loire. Je vous renvoie à sa biographie en bas de page. Le rivage des Syrtes.jpg

En 1951, son refus de l'obtention du prix Goncourt pour son roman Le rivage des Syrtes créa une vive polémique.

Il est un des rares écrivains à être entré  dans l'illustre collection de la Pléiade de son vivant.

Il se retira dans son village natal en bord de Loire. Il décéda à Angers le 22 décembre 2007.

Pour en savoir un peu plus :

Biographie de Julien GRACQ

 Sur les traces de Julien GRACQ à Saint-Florent-le-Vieil :

 

 

Écrire un commentaire