Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 24 septembre 2019

Une semaine en Tchéquie -3-

Vendredi 13 septembre, suite.

Après le déjeuner, nous retournons devant l'hôtel où nous attend le petit car (toujours aussi inconfortable). En route pour České Budějovice, ville de 94 000 habitants, située au sud-ouest.

tchequie,České budějovice,holašovice. 

Nous commençons par la visite de la brasserie Budweiser Budvar et je cite Wikipédia : 

Aujourd’hui encore, České Budějovice possède deux brasseries : Budějovický měšťanský pivovar a.s. (Marque Samson) et Budějovický Budvar n.p. (Marque Budweiser Budvar).

La cité qui s’est longtemps appelée Budweis car peuplée majoritairement d’Allemands (avant la Guerre) possède des brasseries depuis le xiiie siècle. Les brasseries modernes sont plus récentes. La brasserie Budějovický měšťanský pivovar a ainsi été fondée en 1795 comme une brasserie municipale réunissant les bourgeois de la ville. À ce titre, elle peut se targuer d’être la première bière à pouvoir prétendre utiliser le label « budweiser » (qui veut dire de Budweis en allemand). La brasserie Budějovický Budvar n.p. a été créée en réaction par la bourgeoisie naissante de langue tchèque de la ville en 1895. Elle est aujourd’hui bien plus importante.

En 1876, le brasseur américain Anheuser-Busch commença à brasser une bière qu’il appela « Budweiser » en référence à cette longue tradition tchèque. Cet usage est à l’origine d’un des plus anciens conflits juridiques concernant une marque commerciale en l’occurrence « Budweiser ». Dans l’Union européenne (UE), Budějovický Budvar a obtenu, en juillet 2010, la reconnaissance de la paternité de la marque par un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne ainsi qu’un label d’Indication géographique protégée (IGP). Du fait de ce conflit, la bière Budweiser Budvar est distribuée en Amérique du Nord sous la marque Czechvar.

tchequie,České budějovice,holašovice. 

tchequie,České budějovice,holašovice. 

tchequie,České budějovice,holašovice. 

L'usine est très automatisée. Les ouvriers travaillant sur la chaîne sont obligés de mettre des bouchons d'oreilles pour se protéger du cliquetis effrayant que font les bouteilles en s'entrechoquant — voir la vidéo en bas de la note — 

tchequie,České budějovice,holašovice. 

La ville est également le siège de la fabrique de crayons Kohn-i-Noor Hardmuth, créée en 1790 à Vienne par Joseph Hardmuth, puis délocalisée à České Budějovice en 1848. Aujourd'hui cette fabrique est privatisée.

tchequie,České budějovice,holašovice. 

Après la visite guidée de la brasserie, nous découvrons la magnifique place Premysl Otakar II et sa fontaine Sanson, puis les petites ruelles avoisinantes. 

tchequie,České budějovice,holašovice. 

tchequie,České budějovice,holašovice. 

tchequie,České budějovice,holašovice. 

Avant de revenir à notre hôtel, nous faisons un détour par un village inscrit en 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Il s'agit de Holašovice :

 

À suivre

Écrire un commentaire