Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 10 avril 2020

À l'heure du coronavirus -11-

Vendredi 10 avril : confinement, jour 25

J'ai la sensation d'être dans un mauvais rêve ! Les informations ne tournent qu'autour du coronavirus. Chaque soir le directeur de la santé fait le compte des morts du jour. On s'y perd un peu d'ailleurs dans ses décomptes.

epidemie,coronavirus

J'estime être une privilégiée car j'ai un petit jardin pour prendre l'air. Hier matin, j'ai photographié le ciel d'un bleu magnifique. Pas une seule trace laissée par les avions ne venait tacher ce magnifique tableau. Et le seul bruit perceptible était  le chant des oiseaux... Un tableau idyllique en somme !

epidemie,coronavirus

Pour moi, rien n'a vraiment changé dans mes habitudes de vie si ce n'est que je sors moins fréquemment pour faire les courses.Le 1er avril, je me suis fait livrer des fruits et des légumes ; c'est mon amie Christel qui m'avait donné le numéro de téléphone d'un marchand. J'en ai parlé à mes voisins, mais apparemment cela ne les intéresse pas. Comme je ne voulais pas déplacer le marchand pour une simple botte de radis, j'ai donc acheté pas mal de légumes ce qui  m'a ensuite forcée à trouver des astuces pour les conserver. Dans le coup j'ai remis le nez dans mon livre de cuisine.

Samedi dernier, Christel est passée me voir à la maison. Comme elle était allée au marché de Beaujardin, elle m'a rapporté un fromage de chèvre ! Nous avons papoté dans le jardin en prenant un café. 

J'ai également tondu le gazon. Il était temps car avec toute la pluie, l'herbe était très haute. Comme les poubelles vertes ne sont plus collectées, j'ai donc mis l'herbe à sècher sur un grand plastique.

J'en ai profité pour faire un diaporama pour mes copines : 

La polémique autour des masques continue. Maintenant on apprend que le port du masque est fortement conseillé. Et comme on n'en trouve nulle part, des sites sur internet expliquent comment les fabriquer. J'ai encore trois masques chirurgicaux et je me suis fait deux masques en tissu, l'un en me servant de ce qu'on nous donne en avion pour se protéger les yeux (un peu court mais il y a des élastiques pour le maintenir en place), et l'autre à partir d'un foulard. 

epidemie,coronavirus

Je compte sortir la semaine prochaine pour quelques achats de première nécessité.  

  

 

Commentaires

Bonjour
j'avoue qu'en appartement, sans balcon, avec juste la vue sur les voisins, c'est un peu lourd. Mais je relativise et me dis que ça pourrait être pire.
Je n'écoute plus les infos, elles sont trop déprimantes et un tantinet manipulatrices (on parle beaucoup du nombre de morts,de nouveaux cas, mais rarement des personnes qui s'en sortent, pourtant, et encore une chance, il y en a). Dans notre région, nous sommes beaucoup moins touchés que dans d'autres :(
Je sors, très peu, pour faire quelques courses et j'apprécie énormément ces quelques rares sorties ;)
Je ne vois pas grand monde, mais c'est pas bien grave, il vaut mieux.
Mon frère vient de sortir du centre de rééducation, après 6 semaines hors de chez lui (3 semaines à l'hôpital pour un triple pontage en urgence + la pose d'un pacemaker et 3 semaines à Bois Gibert) et il aurait besoin de masques aussi, mais impossible d'en trouver, il devra donc redoubler de vigilance lorsqu'il ira faire ses petites et courtes marches autour de chez lui :(
J'apprécie beaucoup de le calme qui règne (même si dans mon quartier, il devient relatif vu le manque de respect des consignes). Le soir, j'apprécie de regarder le ciel et les étoiles (moins de pollution = ciel plus dégagé). J'apprécie de réentendre le chant des oiseaux qui reprennent leur place dans la nature (sauf la tourterelle qui tente de faire son nid au dessus des mes volets, qu'elle fasse son nid m'en moque, mais qu'elle commence à roucouler à 5h du matin, ça, j'aime beaucoup moins). Et j'adore aussi lorsque je vais faire mes rares courses, le fait qu'il y ait beaucoup moins de circulation et moins de monde dans les magasins (quoique, là aussi, de plus en plus de voitures et de monde dans les magasins).
Pour info, certaines pharmacies proposent de la lotion hydroalcoolique, à condition qu'on apporte son propre flacon ;)
Et pour finir, je déplore de ne pas savoir coudre et de ne pas avoir de tissus, sinon je me serais mise à faire des masques ;)
En attendant, j'ai repeint des choses chez moi, avec le peu de peinture que j'ai pu trouver en grande surface (à priori, tout le monde a eu la même idée, plus de peinture et surtout, plus aucun pinceau !).
Bref, comme je le dis souvent "la vie continue, mais différemment" ;)

Écrit par : Christine | vendredi, 10 avril 2020

Répondre à ce commentaire

PS : il est beau ton masque bleu :D

Écrit par : Christine | vendredi, 10 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire