Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 18 février 2019

Découverte de quelques îles en France -4-

Escale à Belle-Île-en-Mer !

morbihan,belle-ile

morbihan,belle-ile

" La première fois que je vis Belle-Île, je la vis comme un havre, un paradis, un refuge. J'y découvris, à l'extrémité la plus venteuse, un fort, un endroit spécialement inaccessible, spécialement inconfortable ... et qui par conséquent m'enchanta."

Ces mots qui définissent admirablement cette île sont ceux de Sarah Bernhardt. En 1896, elle acheta et transforma un ancien fort Vauban et tous les étés elle fit venir amis et admirateurs jusqu'à sa mort en 1923.

 

 

 

 

 

morbihan,belle-ile

morbihan,belle-ile

C'est en mars 2008 que je suis allée pour la première fois à Belle-Île. Il faisait un froid de canard mais le temps était très ensoleillé - une chance pour les photos-. J'y suis resté deux jours en compagnie de Julie et Olivier. Nous avions pris le bateau à Quiberon.

morbihan,belle-ile

morbihan,belle-ile

morbihan,belle-ile

morbihan,belle-ile

Je garde un excellent souvenir de cette visite !

 

vendredi, 15 octobre 2010

390. Escapade en terre bretonne, épilogue.

Samedi matin, je fais ma valise. Mon séjour sur l'île arrive à son terme. Quelques dernières photos, dont celle-ci pour mettre sur le diaporama :

Hoedic 896.JPG

Le Melvan arrive vers 10h45.

Hoedic 920.JPG

Débarquent alors plein de gens avec des cages dans lesquelles se trouvent des rapaces. Gare à vous petits lapins ! Restez bien planqués sous les fougères car le week-end ne sera pas de tout repos.

Hoedic 605.JPG

Bientôt nous quittons l'île. C'est toujours très émouvant un départ en bateau même si l'on sait que l'on peut revenir.

Hoedic 951a.jpg

 La liaison est directe jusqu'à Quiberon avec une très légère houle. Derrière moi dans la cabine, une dame commençait à stresser et n'arrêtait pas de questionner son mari :

— T'as vu, le bateau  passe à gauche de la bouée ! Ce n'est pas normal, d'habitude il passe à droite ! ... Oh regarde, les rochers sont tout près ! D'habitude on ne les voit pas ! ...

Hoedic 963.JPG

Elle aurait bien fini par me ficher la frousse.

Je quitte Quiberon à 12h30 et j'arrive à Tours vers 16h30. Je me fais inviter alors pour le café chez Thierry et nous dégustons un far aux pruneaux.  

jeudi, 14 octobre 2010

389. Escapade en terre bretonne -4-

Durant les deux jours qui suivirent, je parcourus l'île en long, en large et en travers, à la découverte de la flore et de la faune. Cependant le temps consacré à la marche diminua quelque peu. De six heures je passai bientôt à cinq, puis à quatre.

Hoedic 269.JPG

Je fis également un tour dans le troquet du coin, La Trinquette. Difficile de passer inaperçue dans un lieu où tout le monde se connait. J'eus en plus l'idée saugrenue -qui me paraissait pourtant aller de soi- de réclamer un café. La jeune fille derrière le comptoir me regarda avec un air ahuri puis me rétorqua d'un ton navré :

— Bah, on n'en a pas !

J'aurais dû effectivement penser que sur une île comptant environ 90 habitants en hiver, elle n'avait sûrement pas l'occasion de servir beaucoup de café. C'est comme la boulangère avec ses croissants !

Bref, je repartis en vadrouille, allant jusqu'à me perdre au milieu de l'île. Par chance je trouvai un habitant qui, lorsque je lui demandai le chemin du bourg, me répondit :

— Bah, c'est tout droit, suivez le chemin ! 

 Évidemment, j'aurais dû songer que tous les chemins ramenaient au centre du village...

Eh bien, vous savez quoi ? J'ai eu l'impression de me retrouver à l'étranger. J'étais plus paumée qu'en plein milieu d'Istanbul ou bien encore dans les ruelles inextricables de Marrakech. Comme quoi, il n'y  a pas besoin d'aller bien loin pour trouver le dépaysement total !

mercredi, 13 octobre 2010

388. Escapade en terre bretonne -3-

Après la sieste, je reprends ma balade et j'entame la seconde moitié de l'île à partir du port. Et là, soudainement, je vois se profiler au loin, entre l'amer et la dune, un magnifique trois-mâts qui s'approche lentement de la côte. Regardez bien la photo, vous l'apercevez ?

Hoedic 312a.jpg

La couleur de sa coque -bleue et blanche- ne m'est pas inconnue. Et soudainement, comme le commissaire Bourrel dans "Les cinq dernières minutes" je m'exclame : Mais, c'est bien sûr !

Hoedic 338a.jpg

Hoedic 324.JPG

Il s'agit du Belem, le magnifique voilier de la flotte française. Je reste un long moment à le regarder. Il s'approche assez près de la côte, se fige, puis reprend sa course et disparait derrière la dune.

Hoedic 350a.jpg

Le soleil décline décline peu à peu quand je rejoins la maison trois heures plus tard.

Hoedic 428a.jpg

À suivre

 

02:35 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : mer, ile, hoedic, bretagne, morbihan

lundi, 11 octobre 2010

385. Escapade en terre bretonne -2-

plan1.jpg

Bonne surprise au réveil, mercredi matin : la pluie a cessé. Le temps est encore un peu gris mais s'éclaircit au fil des heures. Aussi, je pars à la découverte de  l'île.

Hoedic 049a.jpg

Après être passée devant l'église, je me dirige ensuite vers la pointe du vieux château, puis je continue le tour jusqu'au port de la croix. C'est la marée basse. Je ne croise personne. Au loin, j'aperçois deux personnes qui ramassent des coquillages.

Hoedic 247.JPG

Arrivée au calvaire je décide alors qu'il est temps de rentrer pour déjeuner. C'est surtout que je commence à en avoir plein les bottes. Il est quand même midi, j'ai marché pendant trois heures.

Sur le chemin je croise des gamins qui font du vélo. Combien y a t-til d'enfants sur l'île ? Une dizaine à tout casser. Il doit y avoir une classe unique. Les plus grands vont au collège sur l'île voisine de Houat. Cela signifie qu'ils prennent le bateau le matin à 6h et rentrent le soir vers 18h. Et en hiver, parfois, il n'y a pas de bateau en raison de la météo. 

Après le déjeuner je m'octroie une petite sieste avant de reprendre le circuit.

Donc aujourd'hui je vous propose en diaporama la promenade du matin :

À suivre