Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 19 janvier 2018

Quand Haïti s'appelait Saint-Domingue

Reprenons les recherches généalogiques. Après ces premières découvertes, je reprends les fiches incomplètes à la recherche de ses ancêtres "fantômes".

Parmi ceux-ci, il y a un nom qui me pose problème depuis très longtemps. Il s'agit d'une Marie Charlotte mariée avec un ancêtre de mon mari, un certain Mathieu Albert Joseph PERKIN dont l'ascendance fut assez difficile à remonter. Sur son acte de décès (1830 à Chinon), on apprend qu'il était né en 1758 à Lille dans le Nord et qu'il était veuf d'une "Marie Charlotte .OUILLY ". L'acte est peu lisible et je n'arrive pas à déchiffrer correctement le nom : s'agit-il de ROUILLY, ou bien de SOUILLY ? 

Bref pendant des années je consulte les registres de mariage aux Archives départementales, mais rien ... J'avais fini par abandonner la trace de Marie Charlotte quand, avant-hier, en consultant les données fournies sur Geneanet sur le patronyme  PERKIN, je trouve une personne qui indique que :

Mathieu Albert Joseph PERKIN fut marié à Marie Charlotte BOUILLY de NIRAY, née le 8 mai 1772 à Saint-Marc, Saint-Domingue. Du coup, j'ai retrouvé trois générations de cette famille :

SaintDomingue.360.jpg

132. Marie Charlotte BOUILLY de NIRAY

° Saint-Marc ( Saint-Domingue) le 8 mai 1772

x Mathieu Albert Joseph PERKIN ( Où et quand ? )

+ ...

264. Jean Armand BOUILLY de NIRAY

° Chinon 27 novembre 1719, + ...

x  le 19 juin 1753 à Saint-Marc Marie Madeleine (Geneviève) VIOLEAU, ° St Marc le 17septembre 1735, fille de Pierre VIOLEAU et de Françoise RAUFORT.

528. Jean Armand BOUILLY de NIRAY, conseiller du Roi, Grenetier au grenier à sel de Chinon (Parilly)

x Marie COURTILLER (patronyme très répandu dans le Chinonais).

Cette implantation en terre lointaine ne m'étonne qu'à moitié car j'en avais déjà entendu parler dans la famille de mon mari. On parlait d'ancêtres qui seraient partis s'installer à Saint-Domingue. Bon, maintenant c'est plus précis.

J'ai trouvé un autre document intéressant répertorié aux Archives Nationales, Inventaire, série F12 concernant le secours aux réfugiés et colons spoliés :

" Marie Magdeleine BOUILLY de NIRAY, veuve MAUFFRAIS, née vers 1790 à l'Artibouste (St-Domingue), décédée à Chinon le 14 décembre 1851."

Elle pourrait avoir un lien de parenté avec les précédents BOUILLY. Pour cela, je consulte les archives en ligne. Quelle bonne invention quand même ! Autrefois, j'aurais dû me rendre aux archives et demander à consulter les registres (avant que tout soit mis sur microfilms afin de préserver les livres des dégradations. Certaines pages manquantes sont souvent le fait de lecteurs qui les arrachaient ).

 Il serait également  intéressant de retrouver le mariage de Jean Armand BOUILLY de NIRAY avec Marie COURTILLER. Mais ça, c'est une autre paire de manches !

Pour en savoir davantage :

La colonie française de Saint-Domingue  

 

Écrire un commentaire