Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 07 mars 2019

Le temps du Carnaval -8-

Dimanche 24 février, suite et fin.

alpes maritimes,mandelieu la napoule,mimosa

Après le déjeuner, nous partons à Mandelieu-la-Napoule pour assister à la fête du mimosa. Là encore la foule est importante, mais le lieu étant plus petit, le contrôle est rapide. Nous sommes installés au premier rang de la tribune, au ras des pâquerettes si l'on peut dire, c'est à dire que sur les photos on verra obligatoirement les barrières.

C'est la raison pour laquelle, dès le début du défilé, je m'esquive discrètement pour rejoindre le côté de la tribune. Là, je suis debout mais je peux bouger comme je veux ce qui me permet de faire pas mal de photos.

alpes maritimes,mandelieu la napoule,mimosa

L'ambiance est très différente de celle de Menton ou de Nice; ce défilé a un petit côté familial, bon enfant, avec ses fanfares et ses majorettes. Au final ce fut un moment agréable !

alpes maritimes,mandelieu la napoule,mimosa

alpes maritimes,mandelieu la napoule,mimosa

Au retour, notre chauffeur nous propose de revenir par Cannes et de longer la croisette.

alpes maritimes,mandelieu la napoule,mimosa

C'est l'occasion de voir des yachts surprenants par leur grandeur — étant placée à gauche dans le car, je n'ai pas réussi à les photographier  — des palaces comme s'il en pleuvait , de zoomer rapidement sur le tapis rouge du Festival. Bref le spectacle d'un monde où l'argent est roi. 

alpes maritimes,mandelieu la napoule,mimosa

alpes maritimes,mandelieu la napoule,mimosa

alpes maritimes,mandelieu la napoule,mimosa

— Circulez braves gens, il n'y a rien à voir !

— Oh, rassurez-vous, on ne compte pas s'éterniser ici !

Demain, nous rejoignons notre paisible Touraine.

FIN

Écrire un commentaire