Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 15 mars 2019

Le Brésil en six étapes - 4, fin -

Nous sommes donc maintenant à Salvador de Bahia. Quelle différence avec Brasilia ! Après la grisaille du béton et des avenues quasi-désertiques, voici la chaleur des maisons colorées, la foule grouillante dans les ruelles étroites de la vieille ville, puis l'attrait de la mer. J'ai beaucoup aimé cette ville et j'y serais bien restée plus longtemps tant il y a de choses à voir.

Notre hôtel était situé face à la mer, dans la ville basse. Étant toujours très matinale, j'avais donc décidée d'aller me balader en bord de mer et de prendre des photos. Mais cela n'a pas duré très longtemps. Deux ou trois coureurs - on en trouve partout maintenant, des coureurs, depuis qu'on leur a expliqué que c'est bon pour la santé !. On en trouve même des fois qui courent en plein soleil le long des routes, là où les voitures leur envoient leurs fumées toxiques en pleine figure. 

Bref, je comprends vite d'après leurs gestes qu'il n'est pas très prudent de se balader seule avec un appareil photo.

Alors, à regret, je retourne à l'hôtel.

Durant ce court séjour, nous avons fait une excursion sur une île proche, très prisée des autochtones en fin de semaine. Cette virée en bateau a déplu à certains qui n'y voyaient aucun intérêt. Moi, j'ai bien aimé, il y avait un orchestre, on a chanté, deux des trois petites vieilles du groupe  (87, 85 et 81 ans) ont même dansé !  La troisième était un peu vaseuse ; il faut dire qu'elle s'était arrachée toute la peau sur le dessus de la jambe droite en descendant à l'échelle de corde pour grimper ensuite dans la barque qui nous amenait jusqu'au rivage. 

Voici donc un aperçu de cette jolie ville :

 

Écrire un commentaire