Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 26 mars 2019

Sur le fleuve Sénégal -2-

Chacun a pris possession de sa cabine. J'ai la cabine 2, surnommée Barracuda. Elle est petite mais bien aménagée, disposant d'un lavabo. La salle de bain est commune sur le pont. Cela ne cause aucun problème car nous ne sommes pas nombreux.

Le matin du deuxième jour, nous visitons Podor. C'est une ancienne forteresse bâtie au XIXe siècle par les Français sur une île entre deux bras du fleuve. Cette région fut pacifiée pour les uns, colonisée pour les autres par le général Louis Léon César Faidherbe.senegal,podor

Il fut nommé gouverneur de la colonie le 16 décembre 1856 et tint ses fonctions de 1856 à 1861, puis de 1863 à 1865.

Aujourd'hui cette occupation française est fortement contestée et des voix s'élèvent pour que disparaisse tout ce qui rappelle cette période de l'histoire. La statue du général à Saint-Louis en est un exemple.

On ne peut effacer l'histoire, elle est bien là avec toutes ses horreurs parfois. Faidherbe était un militaire, il a obéi aux ordres qu'on lui donnait. À l'époque on ne parlait pas de colonisation mais de pacification

 Après tout, c'est aux Sénégalais eux-mêmes à résoudre le problème. Je comprends que cette statue à l'effigie de celui qui combattit bon nombre de tribus trône au beau milieu de la place à Saint-Louis soit mal perçu ! (Voir la note bas de page).

senegal,podor

Bon, en attendant nous visitons le fort.

senegal,podor

senegal,podor

senegal,podor

senegal,podor

Les tuiles indiquent toujours très clairement leur provenance.

senegal,podor

Retour près du bateau, sur les bords du Sénégal :

senegal,podor

senegal,podor

senegal,podor

senegal,podor

Nous quittons Podor en fin de matinée et commençons tranquillement la descente du fleuve.

Pour en savoir davantage :

Faidherbe vu du Sénégal

 

15:17 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : senegal, podor

Écrire un commentaire