Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 juin 2019

Road trip dans le 3-7, chapitre II, suite

Après cette incursion imprévue dans le monde très fermé des cathos, nous reprenons la route. Comme nous sommes près de Luzé, je propose alors à Catherine de lui montrer l'abbaye royale Saint-Michel-de Bois-Aubry. 

— C'est là que les cendres de l'acteur Yul Brynner ont été enterrées. 

Pourquoi ici tout particulièrement ? Parce que l'acteur était probablement de confession orthodoxe. C'est sa dernière épouse qui  apporta l'urne contenant les cendres de l'acteur au monastère orthodoxe de l'abbaye Saint-Michel de Bois Aubry à Luzé en 1990. Le cimetière était situé de l'autre côté de la route, à l'arrière de l'abbaye en ruines que les moines avaient rachetée. Avant 2006, on pouvait circuler librement dans les ruines de cette abbaye. En 2005, j'avais découvert ce lieu et j'avais fait alors une série de photos.

Je viens donc de reprendre ces photos (de qualité médiocre) pour en faire un diaporama que voici :

Cette abbaye dans un bien piteux état avait été achetée en 1978 par une communauté monastique orthodoxe.

IMGP4233a.JPG

IMGP4235a.JPG

Leur maison se situe sur la gauche de la route quand on vient de Luzé ; ils sont face à l'abbaye. Derrière cette dernière, ils avaient  créé un cimetière pour y enterrer leurs morts. Les moines ont entrepris des travaux d'envergure pour restaurer l'abbaye, mais je pense que la tâche était pratiquement insurmontable, faute de moyens. Le site ainsi que le terrain où se trouvait le cimetière fut alors revendu en 2006. Le nouveau propriétaire s'est empressé d'installer des clôtures tout autour du lieu. L'affiche apposée à la barrière est explicite !

boisaubry 007.jpg

Voilà pourquoi on ne peut plus accéder au cimetière !

Le côté spirituel s'est envolé aussi  au profit de l'argent. Le côté historique est laissé de côté pour faire place à la marchandisation des lieux. On trouve des gîtes dans les communs, une piscine aussi. Pourquoi pas un jacuzzi au centre du cloître ? 

boisaubry.jpg

Les festivités à venir ne manquent pas de piquant non plus ! Pour le week-end du 14 juillet, les cow-boys vont débarquer dans l'abbaye. 

boisaubry2.jpg

Imaginez un peu ce que cela aurait été si, au lieu de Yul Brynner, c'eût été le marquis de Sade qui ait été enterré ici ! On aurait probablement eu droit à des soirées sado-maso dans les ruines, de quoi réjouir tous les libertins du département !

En une heure de temps nous nous sommes trouvées devant deux paradoxes : d'un côté, un village racheté en partie par une communauté religieuse pour en faire un lieu de festivités religieuses ; de l'autre un site religieux transformé en ... en quoi d'ailleurs ? Une grande foire. Ne manquent plus que le vide-greniers, l'élection de Miss Luzé, Halloween, le concours de la meilleure andouillette,etc. 

Tout ça me plonge dans une profonde consternation.

À suivre

Écrire un commentaire