Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 11 octobre 2019

Une semaine en Tchéquie -16-

Mercredi 18 septembre

Après avoir quitté le quartier juif, nous nous dirigeons maintenant vers le musée dédié à Alfons Mucha. Après quelques hésitations, nous finissons par trouver la rue Panská.

Pour la biographie de l'artiste, c'est ICI.

tchéquie,prague,mucha

Première déception : les photos sont interdites. Comme je n'ai pas un appareil très discret, je suis donc obligée de tout déposer dans un casier. Pourtant, je croise plusieurs personnes qui ne se gênent pas pour se servir de leur smartphone.

Le musée n'est pas très grand et on y trouve essentiellement des affiches réalisées par l'artiste, ce qui a fait sa renommée :

Voici, par exemple, les quatre saisons :

tchéquie,prague,mucha

Mais il consacra surtout vingt ans de sa vie à peindre une épopée du monde slave en vingt tableaux, dont un tryptique, racontant l'histoire du peuple slave du IIIe au XXe siècle. Cette œuvre monumentale est exposée dans le hall de l'ancien Palais des foires de Prague. Encore un lieu que je n'ai pas eu le temps de visiter.

Une des toiles :

tchéquie,prague,mucha

À Prague, il a travaillé à la décoration de la Maison Municipale

tchéquie,prague,mucha

du théâtre national. On lui doit aussi ce magnifique vitrail dans la cathédrale Saint-Guy.

tchéquie,prague,mucha

Etant franc-maçon, il est arrêté par la Gestapo en 1939. Il décède peu de temps après, le 14 juillet 1939. L'église lui refuse une sépulture du fait de son appartenance à la franc-maçonnerie et son corps est jeté à la fosse commune.

Une plaque commémorative lui est dédiée au cimetière de Vyšehrad.

tchéquie,prague,mucha

Retour sur la place de la Vieille-Ville pour une pause, puis nous rentrons à l'hôtel.

tchéquie,prague,mucha

Le dîner est toujours aussi décevant ! On se croirait vraiment à la cantine, les serveurs déambulant avec leur chariot entre les tables et jetant les contenus des assiettes dans des sacs-poubelle bleus.

Eva est venue dîner avec nous. Nous profitons de sa présence pour lui demander une bonne adresse pour le repas du lendemain. 

— On voudrait bien quand même manger un goulash ! 

— Pas de problème ! Je vais même téléphoner pour vous réserver une table !

À suivre

Du 12 septembre 2018 au 27 janvier 2019 s'est tenue une exposition sur l'œuvre de Mucha au Palais du Luxembourg à Paris.

Voici un résumé :

03:24 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tchéquie, prague, mucha

Écrire un commentaire