Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 10 décembre 2009

452. Quand Pan s'ennuie

Photo trouvée sur ce blog.

dieupan2.jpg

Pan s'ennuie. Depuis des années ce dieu mythologique, mi-homme, mi-bête, est tout seul dans un coin d'une salle du musée du Louvre. Il tient bêtement une grappe de raisin dans la main droite et une flûte dans la gauche. Il ne peut même pas profiter de la lumière du jour puisqu'il tourne le dos à la fenêtre. Voudrait-il s'enfuir qu'il ne le peut car de solides barreaux empêchent toute évasion.

Aussi, quand le musée s'est vidé de ses visiteurs le soir et que le silence reprend possession des lieux, il descend doucement de son piédestal et...  

On peut tiquer sur le bien fondé de cette vidéo, mais chapeau pour la prouesse technique !

16:41 Publié dans Les insolites | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dieu, pan, musée, louvre

samedi, 05 décembre 2009

443. La cerise sur le gâteau

simpson.jpg

Vous connaissez probablement cette série télévisée d'animation américaine, les Simpson ? C'est en gros la caricature d'une famille américaine. J'ai eu l'occasion d'en voir quelques extraits ; les personnages ne parlent pas mais éructent, ils sont vulgaires, grossiers et ça plait beaucoup ! Sans doute les gens se reconnaissent dans cette série. Mais peu importe, après tout, il en faut pour tous les goûts. Ce n'est pas le problème.

Le problème ou plutôt l'étonnement que cela a suscité chez moi, c'est ça :

Ainsi donc, le président est tourné une fois de plus en ridicule. Cela en fait rire plus d'un, moi je trouve ça lamentable ! A-t-il vraiment pris conscience à quel point un nombre non négligeable de personnes le prennent pour un Guignol ?

dimanche, 01 novembre 2009

389. Le sushi bar

Contrairement à ce que vous pourriez penser, le "Sushi bar" n'est pas un bar où l'on déguste des sushis, mais un jeu de société composé de dominos -représentant des sushis, des arêtes et des baguettes bleues ou rouges- et de cinq dés. À chaque lancement de dés, on prend des sushis ou des arêtes ou encore on se sert des baguettes pour piquer des sushis à son voisin. La partie s'arrête quand il n'y a plus de dominos sur la table. Chacun égalise alors ses deux tas de sushis et d'arêtes puis totalise le nombre de points obtenus. C'est rapide, amusant, et ça permet d'attendre...

sushibar.jpg

La cuisson du poulet au gingembre !

dimanche, 25 octobre 2009

380. Entrainement cérébral

Que diriez-vous de passer un petit test, histoire de bien commencer la journée ? En voici un, assez pointu, juste ce qu'il faut pour être au bord de la crise de nerfs. Je l'ai fait sans crayon ni papier. NE TRICHEZ PAS ! Et donnez-moi donc vos résultats.

Pour ma part, je suis assez satisfaite du résultat obtenu, compte tenu de mon illogisme.

lundi, 05 octobre 2009

347. J'ai testé pour vous


podcast

Que ne faut-il faire pour amuser la foule ! Aujourd'hui j'ai testé la burka, vous savez,ce sac à patates tout noir dans lequel certaines ados effrontées se meuvent tels des corbeaux dans les rues de nos villes.
burka.jpg

Affublées de lunettes de soleil hyper tendance et les mains souvent gantées de noir -ou de blanc, pour les excentriques!-  elles se déplacent à vive allure tels des oiseaux de proie prêts à s'abattre sur leur malheureuse victime !Turquie 1 305b.JPG

Ne vous y trompez pas ! Je ne veux pas me moquer. Je pense avec tristesse à toutes ces femmes afghanes entre autres qui SONT OBLIGEES de porter cet affreux vêtement. On ne leur laisse pas le choix. 

Chez nous c'est très différent. Toutes celles que j'ai croisées n'étaient que des petites jeunes provocantes. Elles savent très bien qu'elles ne passeront pas inaperçues ! Et c'est ce qu'elles veulent. C'est une façon indirecte de dire : «Je vous emmerde tous !»

À noter d'ailleurs -pendant que j'y pense- qu'il y en a beaucoup plus à Paris qu'à Istanbul.

Bref, revenons à notre burka. Après avoir testé, je vous donne mes conclusions, mitigées :

Commençons par les avantages : ils sont très nombreux ! Si, si, je vous assure. Quelques exemples :

1. Vous n'avez pas eu le temps d'aller chez le coiffeur et vos cheveux sont raplaplas. Hop, enfilez la burka !

2. Ce matin vous avez envie de rester en pyjama, mais vous devez néanmoins sortir pour faire des courses. Pas de souci ! La burka sur le pyjama et ni vue ni connue.

3. Après avoir mangé un morceau de nougat, vous venez de prerdre une dent de devant. C'est moche, cela vous empêche de sourire. Solution : la burka.

4.Vous avez des doutes sur la fidélité de votre conjoint. Vous décidez alors de le suivre dans la rue en toute discrétion. Filature en burka !

5. En montant sur la balance vous vous apercevez soudainement que vous avez pris cinq kilos durant les vacances. C'est affreux et vous vous mettez tout de suite au régime. Alors, en attendant de reperdre ce poids superflu, vous cachez vos rondeurs sous une burka.

6. Après vous être goinfrée d'une platée de crustacées, vous avez soudain une éruption de boutons disgracieux sur le visage. Cachez-moi ce visage que je ne saurais voir ! Là encore, la burka.

Je pourrai continuer ainsi la liste des avantages. Mais venons-en plutôt aux inconvénients. Et là, il y en a un de taille ! Vous voyez ? Non ?

EH BIEN C'EST POUR MANGER. Comment faire pour avaler de la nourriture sans ôter le voile qui cache les trois-quarts du visage ? 

Alors que j'étais au restaurant avec mes deux amis Roumains sur les îles des Princes, nous avons vu arriver une zombie, accompagnée de son mari et de son gamin. Enfin nous allions pouvoir observer à notre guise la manière dont cette femme allait opérer. Ça n'est pas gagné d'avance, je vous prie de le croire ! Nous avons changé de place pour mieux l'observer et j'avoue que nous avons passé un fameux quart d'heure ! C'est un spectacle qui vaut son pesant d'or.

Elle soulève son voile juste au-dessus de l'assiette et elle engouffre alors la fouchette sous le voile. Autant vous dire qu'il vaut mieux ne pas avoir des lentilles ou du riz dans son assiette ! Et pour boire donc ...

C'est alors que j'ai eu une idée géniale ! Et pourquoi pas installer un système d'ouverture au niveau de la bouche ? Une discrète fermeture-éclair par exemple ? Et puis soyons folles. Osons même des fermetures de couleur, histoire d'apporter un peu de variété.

Fermeture pervenche pour le dimanche, fermeture en gris pour le lundi etc...

On peut aussi s'amuser à coudre les fermetures en obliquant les extrêmes vers le haut ou vers le bas. Ainsi nous saurions quelle est l'humeur du moment de la dame qui porte ce vêtement si attrayant !

Par exemple,  j'ai choisi le modèle "humeur taquine". Ça vous étonne ?

burka3.jpg