Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 02 décembre 2019

Jean Carmet

jean carmet.jpg

Pour ses amis du monde du cinéma, c'était Jeanjean ou encore Jeannot ; pour nous c'est le Tourangeau qui fleure bon le terroir, bon vivant et amateur de vin.

Jean Carmet est né à Bourgueil le 25 avril 1920, fils de Gabriel Eugène Alphonse, bourrelier, et de Edmée Marcelle Elisabeth Doublet.

Pour sa biographie, reportez-vous ICI.

J'ai recherché son ascendance paternelle et je suis remontée jusqu'en 1676, année de naissance de son ancêtre Maurille Carmet à Vern-d'Anjou.

Sa famille est originaire de l'Anjou, à l'ouest d'Angers, dans des petits villages tels que  Vern-d'Anjou, Saint-Léger-des-Bois, Saint-Clément de la Place, La Pouëze, Bécon-les-Granits, Bouchemaine. Ses ancêtres sont meuniers.

C'est son grand-père, Jean, sellier, qui vient s'installer en Touraine après son mariage. 

Anjou-Touraine.jpg

Avant la Révolution, la région de Bourgueil faisait partie intégrante de l'Anjou. Avec la création des départements, la région est intégrée au département d'Indre et Loire, au grand mécontentement de la population locale.

Quelques vues de Bourgueil au début du XXe siècle :

bourgueil1.jpg

bourgueil2.jpg

bourgueil3.jpg

bourgueil4.jpg

La petite ville est surtout connue pour ses vins, mais aussi pour son abbaye.

800px-Hostel_abbatial_de_Bourgueil.jpg

L'abbaye a été mise en vente en 2012, mais il semblerait qu'elle n'a pas trouvé d'acquéreurs.

La maison natale de Jean Carmet est devenue aujourd'hui La maison des Vins.

carmet maison.jpg

carmet1.jpg

Jean Carmet est décédé le 20 avril 1994 à Sèvres. Il est enterré à Paris, au cimetière du Montparnasse.

Paris 104.JPG

Le village de Tigné, situé à mi-chemin entre Angers et Saumur, fut le premier a donner son nom à une rue. Un hommage rendu par l'acteur Gérard Depardieu à son vieil ami.

Château_de_Tigné_3.png

C'est à Tigné que l'acteur possède un domaine viticole autour du château.

Tours a également une rue au nom de Jean Carmet, elle se situe dans le quartier des Deux-Lions.

Parmi tous ses rôles, je retiens en particulier celui du curé Birotteau dans Le curé de Tours, d'après la nouvelle de Balzac. Mais également le sinistre Thénardier dans Les Misérables de Victor Hugo, ou encore le légat du pape dans la controverse de Valladolid.

Sans oublier le Bombé, dans La soupe aux choux, adaptation du roman de René Fallet (un autre Angevin).

Un petit dernier, pour la route :

samedi, 04 avril 2009

109. Hommage à Jean Carmet

cim64.jpgJe ne pouvais pas quitter le cimetière sans aller faire un coucou à un Tourangeau que j'aimais beaucoup, à savoir Jean Carmet. Il est né à Bourgueil, le pays des vignes. A l'occasion du 10e anniversaire de sa mort en 2004, ses deux fils ont lancé la cuvée Jean Carmet.

Sur sa tombe, on remarque une photo représentant la plaque d'une rue. C'est celle de la rue Jean Carmet, située dans le quartier des Deux-Lions à Tours. Merci au fils de Louisette pour ce petit clin d'œil tourangeau !

Allez, on se réécoute quelques brèves de comptoir ? ICI.

Pour une balade un peu plus longue dans le cimetière Montparnasse, vous cliquez LÀ.