Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 01 juin 2017

Découverte de la Sicile -4-

Lundi 15 mai

voyage,sicile,taormine

Nous quittons le bel hôtel où nous étions sur l'île de Lipari. Les mouettes nous regardent partir sur l'hydroglissseur qui nous ramène à Milazzo. Là nous retrouvons Fausto, le chauffeur et son car, puis nous prenons la direction de Taormina vers l'est.  À la hauteur de Messine je ne peux m'empêcher de chantonner dans mon coin au fond du car : Allons à Messine, pêcher la sardine, allons à Lorient pêcher le hareng -

Nous longeons un temps le détroit de Messine qui, dans sa partie la plus étroite, n'est distant de la côte calabraise que de trois kilomètres environ. Un pont est d'ailleurs prévu depuis longtemps pour relier les deux rives. Ce qui manque pour la réalisation de ce projet  c'est l'argent bien sûr.

voyage,sicile,taormine

Arrivée à Taormina au mauvais moment. En effet, du beau monde est attendu dans les jours à venir (ce n'est pas nous) et les forces de police sont omniprésentes ! Les cars n'ont plus la possibilité de pénétrer dans la ville ; aussi c'est un peu compliqué pour rejoindre notre hôtel. Mais pour l'instant il est midi et nous allons déjeuner.

voyage,sicile,taormine

Après le déjeuner nous pénétrons dans la vieille cité médiévale construite sur un piton rocheux. Du sommet on a une vue magnifique.

voyage,sicile,taormine

Nous visitons l'ancien théâtre grec qui fut construit au IIIe siècle avant J.C et qui pouvait accueillir jusqu'à 4 000 spectateurs.Ce qui en fait le deuxième plus grand théâtre de la Sicile, après celui de Syracuse.

Effectivement la vue est fantastique. Selon où l'on se place, on peut apercevoir l'Etna :

voyage,sicile,taormine

ou bien la mer ionienne :

voyage,sicile,taormine

Retour en ville et direction l'hôtel -toujours à pied-. Certains commencent à fatiguer.

Et là, c'est la surprise ! Ce n'est pas l'hôtel prévu dans le catalogue. C'est une grande bâtisse assez ancienne et meublée vieillotement. On se croirait un peu dans un musée d'antiquités. Les grincheux du groupe commencent à sortir leurs papiers et à râler auprès du guide qui, lui, n'est pas responsable du changement.

voyage,sicile,taormine

En ce qui me concerne, l'affaire est plus délicate car, ayant une chambre individuelle, je me retrouve logée près du garage, avec une fenêtre donnant sur la rue. Quand je pénètre dans la chambre, j'ai l'impression de pénétrer dans une chambre mortuaire tellement il y fait sombre ! Ce qui est un peu chiffonnant, c'est qu'on va rester ici pendant trois nuits. Mais, bon, il faut aussi relativiser la situation. Certes ce n'est pas un cadre génial, mais je n'y serai que pour dormir ...

voyage,sicile,taormine

Nous avons quartier libre pour le reste de la journée. Je vais me balader dans le jardin public situé juste à côté puis la fatigue venant et les rues étant un peu raides, je décide de rentrer à l'hôtel pour y faire une petite sieste. C'est un texto envoyé par Peggy qui me réveille vers 18h :

Le 1er ministre est Edouard Philippe, juppéiste de 47 ans, maire du Havre, qui a quitté la campagne de Fillon au moment de l'affaire Pénélope. Il a fait Sciences-Po, l'E.N.A, il a écrit plusieurs livres.

Voilà, tu sais tout, gouvernement demain. Bises, la Sicilienne !

Je ne suis pas surprise par cette nouvelle, les bruits de sa nomination future couraient déjà la semaine dernière.

En attendant le dîner, je vais prendre un cappuccino sur la terrasse de l'hôtel, face à l'Etna.

voyage,sicile,taormine

À suivre

 

18:03 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, sicile, taormine

Écrire un commentaire