Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 27 mai 2017

Découverte de la Sicile -3-

Dimanche 14 mai :

Hier soir nous avons donc débarqué sur l'île de Lipari, la plus grande des îles éoliennes qui sont au nombre de 7 :

Lipari, Vulcano, Panarea, Stromboli, Salina, Filicudi etAlicudi. Il n'y a pas d'eau sur ces îles volcaniques et ce sont des bateaux ravitailleurs provenant de Sicile, de Calabre, voire même de Naples, qui ravitaillent les habitants.

Sicil1e 065b.jpg

Au programme de la matinée, un tour de l'île pour admirer les paysages. C'est somptueux, la mer est d'un bleu puissant, la végétation est époustouflante, sauvage. Bref, un vrai bonheur que de se trouver en pareil lieu !

Sicil1e 068.JPG

Sicil1e 071a.jpg

Retour à l'hôtel pour le déjeuner, puis, l'après-midi, nous partons en bateau pour visiter Panaréa et, en fin de journée, Stromboli.

Sicil1e 089a.jpg

Sicil1e 090a.jpg

L'histoire de Panaréa est amusante. En 1950, sans eau et sans électricité, l'île se mourait doucement, lorsque surgit un beau jour le cinéaste Antonioni pour réaliser un film sur le vide, l'absence, intitulé L'avventura. Dans le rôle principal, sa femme, Monica Vitti. Présenté à Cannes en 1960, le film connait un grand succès et aussitôt l'île est envahie par des Milanais qui rachètent toutes les vieilles maisons à bas prix. Panaréa devient le Saint-Trop local. Aujourd'hui encore, on se rend bien compte que ce n'est pas le smicard du coin qui habite ici ! C'est donc un peu -même beaucoup- surfait.

Sicil1e 091a.jpg

Sicil1e 096a.jpg

Sicil1e 097a.jpg

Retour au bateau et direction Stromboli. La plage noire ne donne guère envie de s'y prélasser. Nous grimpons (on grimpe partout dans ces iles) en haut du village pour dîner.

 Sicil1e 118.JPG

Sicil1e 120.JPG

Sicil1e 123a.jpg

Sicil1e 122a.jpg

Sicil1e 121.JPG

Sicil1e 131b.jpg

À 20h, on embarque sur un nouveau bateau qui contourne l'île  afin d'assister (peut-être, rien n'est garanti !) à des éruptions du volcan qui est toujours en activité. J'en profite pour photographier le coucher du soleil sur le Strombolicchio (ce rocher sur lequel se dresse encore l'ancien phare).

Sicil1e 147a.jpg

Et on attend ... On attend. Au bout d'un quart d'heure, j'en ai marre et je range mon appareil. C'est à ce moment que survient une petite éruption. Le temps que je reprenne l'appareil photo, c'était fini. Bon, je m'arme de patience, on ne sait jamais; mais au bout de vingt minutes environ, je pose l'appareil. Et toc, nouvelle éruption que je loupe encore une fois !

Sicil1e 153a.jpg

Finalement, ce sera au bout de la troisième éruption que j'arriverai -juste à la fin- à photographier l'incandescence. La photo est ridicule, mais je vous la montre quand même :

Sicil1e 154.JPG

Fin de la visite, le bateau nous ramène à Lipari dans la nuit tiède. Ce fut une bien belle journée !

À suivre

Le Stromboli, juin 2013 

 

Commentaires

Oups, ça faisait longtemps que je n'étais pas passée ici ! Et comme d'habitude je ne suis pas déçue par le contenu. Avec Danielle, on voyage virtuel ;-D

Écrit par : Catherine | mercredi, 31 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Oui, évidemment ça reste somme toute très modeste, un peu comme si ce volcan sollicité à outrance avait perdu une grande partie de ses forces. Pfuit....

Écrit par : manutara | mercredi, 31 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@ Catherine : ah oui, ça fait un bail ! Depuis Noël ? Oui, la Sicile est bien belle surtout au printemps.

@ manutara :c'était quand même mieux 1 minute avant, seulement je n'étais pas prête ! On ne peut pas être partout à la fois. J'étais plongée dans l'album de photos d'un touriste qui revenait d'Inde et qui était enthousiasmé par son voyage.Comme il avait fait le même circuit que moi, j'étais curieuse de savoir ce qui l'avait envoûté à ce point. À vrai dire, je n'ai pas bien compris cette fascination pour l'horreur. Mais bon, les goûts et les couleurs, comme on dit ...

Écrit par : tinou | jeudi, 01 juin 2017

Répondre à ce commentaire

magnifique la Sicile , merci de nous faire voyager a travers ton récit et tes photos bises

Écrit par : Juju | vendredi, 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire