Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 14 août 2019

De Richelieu en Touraine à Medellin en Colombie

Il y a maintenant plus d'un an que j'ai retrouvé la trace d'une ancêtre de mon mari, Marie Charlotte Bouilly de Niray, grace à une cousine éloignée inscrite également sur Généanet.

Je savais seulement qu'elle s'était mariée avec Mathieu Joseph Perkin, originaire de Lille où il est né en 1758. Mais pas de trace de ce mariage dans les registres de Chinon, de Tours, de Lille, etc ...

Marie Charlotte est donc née en 1772 à la Mahottière, paroisse des Verrettes sur l'île d'Haïti (appelée alors Saint-Domingue). Il est fort vraisemblable que son mariage a eu lieu sur cette île car je retrouve la trace de la naissance d'une fille, Marie Charlotte Françoise, en 1799. 

Notre Marie Charlotte née en 1772  eut deux autre enfants :

- Mathieu Charles Louis, né dans la banlieue de Lille en 1800, décédé en 1801.

- enfin Louise Hortense, née à Chinon en 1811, mariée à Tours en 1831 avec l'aïeul de mon mari et  décédée à Blois en 1877.

Première étape : retrouver l'ascendance de Marie Charlotte. Pas à pas, je remonte donc les années jusqu'en 1652, date du mariage de son aïeul Florent Bouilly, contrôleur des gabelles à Richelieu en 1666, marié à L'Ile-Bouchard avec Perrine Pelletier. Je n'irai pas plus loin car le nom des parents n'est pas inscrit sur l'acte de mariage.

richelieu1.jpg

Par contre,je trouve à la même époque une autre famille Bouilly, à Parçay-sur-Vienne, mais impossible pour l'instant de relier ces deux branches.

Deuxième étape : chercher la descendance de Florent Bouilly.

Je ne vais pas rentrer dans les détails, au risque de vous ennuyer, et j'en viens donc à l'essentiel. Cette branche de la famille Bouilly est implantée à Chinon dès la fin du XVIIe siècle. Les hommes occupent des fonctions diverses dans la magistrature ( huissiers, grenetiers du grenier à sel, etc). Ils se marient avec d'autres notables de la ville (les familles Poirier, Courtiller ...)

C'est justement le grand-père paternel de Marie Charlotte qui part s'installer à Saint-Domingue. Il s'y marie et a plusieurs enfants. Ils habitent à Saint-Marc et aux Verrettes dans une région où les planteurs de canne à sucre et de café s'étaient implantés.

Les Bouilly restent à Saint-Domingue jusqu'à l'indépendance de l'île. Ensuite, je les retrouve à la Jamaïque, puis enfin en Colombie. D'autres alliances ont eu lieu avec, en particulier, la famille Duperly. 

Adolphe Duperly est né en 1801 à Paris. Il est arrivé à la Jamaïque à bord du voilier "Dispatch". C'était un graveur et un photographe qui a laissé de nombreuses gravures sur la Jamaïque. Il s'était marié à Kingston en 1832 avec Louise Desnoues, descendante de la famille Bouilly par sa mère. 

Adolphe Duperly eut quatre fils, dont Henri Louis :   

henri duperly.png

Henri Louis Duperly

Evenement: Vivant [1864]
de 1864 à 1871 photographe en jamaique
en 1895 ouverture d' un etablissement à belize, puis 1870 puerto rico et enfin nassau bahamas puis ocana 1876

Evenement: [1892]

Duperly Henri Louis, français-anglais de descente, est venu à la Colombie, avec son frère en 1892 en provenance de la Jamaïque, où il a vécu de nombreuses années de pratique en tant que photographe. A d'abord été établi à Barranquilla, où il avait un studio de photographie qui lui a donné la célébrité et l'argent. Bientôt, il s'installe à Bogota où il a fondé l'entreprise "Photo anglais HL. Duperly et Fils"; 
Ses magnifiques portraits captivé dès le moment où de plus en plus enthousiastes et les clients. Un peu en dehors de l'entreprise, avec leurs caméras des recherches sur les différents quartiers de la capitale, Bogota, la savane et des peuples de la proximité. Son regard était d'un bon paysage anglais. En 1899, a participé à l'Exposition des Beaux-Arts, un événement culturel majeur en Colombie, qui a rejeté la dix-neuvième siècle et a commencé la guerre de mille jours. Duperly demeuré actif comme photographe jusqu'à sa mort en 1908. Son fils Ernesto (né en Jamaïque en 1871), a poursuivi la tradition de l'image de son père, qui ont tous deux contribué au développement de l'art photographique en Colombie. 

Le texte original était en anglais ce qui explique les fautes lors de la traduction google.

En Colombie, j'ai finalement retrouvé la trace d'une descendante de Florent Bouilly, notre contrôleur des gabelles de Richelieu en 1666 ! 

Elle s'appelle Victoria Restrepo, est photographe et réalise de somptueux diaporamas sur son pays; Je vous en propose donc un, vous pourrez en voir d'autres sur son site.

Sur le site de Généanet, il y a un Restrepo de Colombie qui a mis son arbre en ligne. Les grands-parents de Marie Charlotte y sont bien indiqués mais ça s'arrête là. Je lui ai donc écrit il y a quelques mois, mais à ce jour, je n'ai reçu aucune réponse ! Je pense qu'il a dû me prendre pour une folle.

Dans tout ça je ne suis pas concernée puisqu'il s'agit des aïeux de mon mari. Mais qu'importe, ces recherches généalogiques sont tout même passionnantes !

Pour en savoir davantage :

Adolphe Duperly

Victoria Restrepo

Écrire un commentaire