Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 septembre 2019

Une semaine en Tchéquie -6-

Dimanche 15 septembre : de Jindřichův Hradec à Prague

Notre séjour en Bohême prend fin ce matin. Nous quittons avec une certaine nostalgie la charmante ville de Jindřichův Hradec.

À 9h, le chauffeur charge nos valises dans le petit car — Vous ai-je déjà dit qu'il était inconfortable ? — et nous partons maintenant vers le nord du pays en direction de la capitale, Praha (Prague en français).

En cours de route, nous traversons une région où l'on extrayait autrefois de l'argent, du nickel, du bismuth, mais aussi de la pechblende. C'est de ce dernier minerai que Pierre et Marie Curie réussirent à extraire le polonium et le radium. Jusqu'en 1918, la mine de Jáchymov était le seul gisement d'uranium connu au monde.

tchéquie,prague

Durant l'occupation soviétique, les Russes récupérèrent environ 8000 tonnes d'uranium pour leur programme nucléaire. Cette mine était un camp de travaux forcés pour les opposants au régime. Le pays compta jusqu'à 18 camps dans lesquels furent emprisonnés près de 70 000 prisonniers, politiques pour la grande majorité. J'ai trouvé une vidéo sur le sujet, mais elle est en anglais (voir en bas de la note).

La mine ferma ses portes en 1962.

tchéquie,prague

Avant d'atteindre Prague, nous faisons une halte à la Montagne Sainte, près de Příbram. Ce vaste ensemble est un lieu de pélerinage. Voici l'entrée, avec la colonne mariale. Si cela vous intéresse voici le lien, ICI. Pour ma part, je préfère attendre le groupe à l'extérieur.

tchéquie,prague

tchéquie,prague

Après cette visite, on va déjeuner ; j'ai totalement oublié le lieu du repas ... Et comme je n'ai pas fait de photo, cela restera à jamais un mystère.

Bon,maintenant, en route pour Prague !

Quelques vues prises depuis le car :

tchéquie,prague

tchéquie,prague

tchéquie,prague

tchéquie,prague

tchéquie,prague

tchéquie,prague

Nous allons directement à l'hôtel pour déposer les bagages.Je savais que nous n'étions pas près du centre. Effectivement l'hôtel est assez excentré, mais surtout, on se croirait aux riches heures 

de l'ère soviétique ! Cela me rappelle un peu l'Allemagne de l'est dans les années 1960. Un horrible bloc de béton planté sur un terrain vague, au beau milieu de nulle part. L'intérieur est à l'avenant et ne parlons pas de l'amabilité du personnel ! C'est le seul point noir que j'ai noté durant le voyage  — avec le petit car inconfortable bien sûr —.

Quelques photos trouvées sur Internet :

tchéquie,prague

tchéquie,prague

tchéquie,prague

Bon, on ne va pas en faire non plus une maladie, le métro est situé à seulement cinq minutes à pied ... Après tout, on n'y séjournera que pour dormir.

À 16h, tout le monde se retrouve dans le hall d'entrée avec la guide qui va nous emmener faire un premier repérage de la ville.

Attention, voici le métro qui entre dans la station ! Pour les vieux comme moi  TOUS LES TRANSPORTS EN COMMUN SONT GRATUITS ! On devrait dire ça aux gilets jaunes.

Question propreté, je vous mets au défi de trouver un graffiti, un papier ou encore un mégot de cigarette ! On a du boulot en France ...

 

08:40 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tchéquie, prague

Écrire un commentaire