Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 05 octobre 2016

Escapade polonaise, épilogue


podcast

Mercredi 14 septembre

Une journée à Cracovie ne suffit pas à découvrir tous les trésors cachés de la ville, il faudrait pouvoir y passer plusieurs jours afin d'avoir le temps de flâner, de visiter quelques musées. Mais bon, ce fut une bonne mise en bouche pour -peut-être- un prochain retour !

Quelques clichés pris ça et là dans les rues :

voyage,pologne

voyage,pologne

voyage,pologne

voyage,pologne

voyage,pologne

voyage,pologne

voyage,pologne

voyage,pologne

voyage,pologne

voyage,pologne

voyage,pologne

 

Aujourd'hui nous quittons donc l'hôtel à 6h du matin en direction de Varsovie. L'autoroute reliant Varsovie à Cracovie est en cours de construction et pour l'instant la circulation est assez lente en raison des nombreux travaux.

voyage,pologne

Nous déjeunons à l'entrée de Varsovie dans une auberge typique puis nous arrivons à l'aéroport.

Marguerite, notre guide, nous prend en charge jusqu'au bout. Demain soir, elle repart avec un groupe de Canadiens pour un circuit de douze jours.

La suite ne présente guère d'intérêt ; après deux heures de vol, nous atterrissons à Roissy. Le car qui doit nous conduire à Tours est bloqué dans les embouteillages et nous patientons donc dans le sinistre hall réservé aux cars de tourisme. Sur le bord du trottoir un SDF dort, allongé sur un long chariot à valises. Personne ne semble le voir, certains même s'assoient tout près de lui en continuant à papoter de choses et d'autres sans lui prêter la moindre attention. Si ça se trouve, il est mort ! Mais non, tout le monde s'en fout. Quelle étrange époque quand même, chacun pour soi et Dieu pour tous ! Finalement nous quittons Roissy vers 19h. En arrivant à proximité d'Orléans nous sommes pris dans un violent orage et jusqu'à Tours nous aurons des trombes d'eau.

Traversée de la Loire, puis bientôt le Super U de Joué-les-Tours. Il est 23h30. Fin du voyage.

Dernière étape pour moi :

— Allo, taxi ?

FIN

 

 

07:00 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : voyage, pologne

Commentaires

Merci pour ce beau reportage superbement illustré. Les bretzels géants me rappellent mon Alsace natale (pas vraiment puisque je suis né à quelques kilomètres de là, en Suisse, ce qui me vaut bien des problèmes chaque fois que je dois renouveler ma carte d'identité)qui du point de vue gastronomique l'emporte largement sur le reste du monde, mais, en ce qui me concerne, c'est bien tout. Pas même un lac digne de ce nom à se mettre sous la dent! Quant au SDF il n'a qu'à travailler! Je plaisante, mais c'est le genre de réflexion qu'on aurait pu faire il y a une quarantaine d'années quand il y avait encore du travail en France, enfin autre chose que des boulots dans la com. ou l’événementiel où je ne sais trop quelle calembredaine inutile. Rendez-nous nos forges et nos chaines de montage!

Écrit par : manutara | mercredi, 05 octobre 2016

Répondre à ce commentaire

merci de nous avoir fait voyager ,récit très intéressant comme toujours et très belles photos
grâce a toi j 'ai pu découvrir la Pologne

Écrit par : juju | jeudi, 06 octobre 2016

Répondre à ce commentaire

@ manutara : des forges et des chaines de montage, mais pour faire quoi au juste ? Avec la mondialisation, la France n'est pas du tout compétitive.On ne va tout de même pas acheter une voiture tous les ans pour faire travailler les usines ! De plus tout est robotisé maintenant, l'ouvrier, il peut remballer sa boîte à outils. Notre société est à bout de souffle ... Ça va craquer un jour ou l'autre !

Écrit par : tinou | jeudi, 06 octobre 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire