Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 17 juin 2017

Découverte de la Sicile -8-

Vendredi 19 mai : Dans les catacombes.

La valise est prête à rejoindre les soutes du car jusqu'au départ. Mais pour le moment, il reste encore pas mal de choses à voir et à faire.

Nous quittons l'hôtel à 8h30 et partons pour Monreale, une petite ville située 7 km au sud-ouest de Palerme. C'est ici que le roi normand Guilllaume II le Bon fit ériger une cathédrale en hommage à son père, Guillaume II (surnommé le Mauvais, histoire de ne pas les confondre sans doute). Elle fut construite en 1172, tout en haut de la colline surplombant la ville.

— Préparez-vous à grimper, nous annonce Mario.

voyage,sicile,palerme,monreale

Cependant on peut toutefois accéder à l'entrée en prenant un taxi. Ainsi pour 2 euros, on s'évite la fatigue et la suée inévitable avec la chaleur. Naturellement c'est l'option que j'ai choisie.À l'intérieur de la cathédrale, c'est un déluge de mosaïque sur fond or. Imaginez un peu, elles couvrent une surface de 6340 m2 ! Les scènes représentent les scènes de l'Ancien Testament : la Genèse, la Tentation d'Adam et Eve, l'Arche de Noë ...

voyage,sicile,palerme,monreale

voyage,sicile,palerme,monreale

voyage,sicile,palerme,monreale

Quant au visage du Christ pantocrator (?), il mesure près de 4 mètres de hauteur. On ne peut qu'être ébloui devant tant de beauté.

voyage,sicile,palerme,monreale

C'est fou tout de même ce qu'autrefois  les hommes étaient capables de produire pour vénérer leur Dieu !

Retour à Palerme et avant le déjeuner Mario nous emmène visiter les catacombes.

Cet endroit n'est pas conseillé aux personnes sensibles ! nous avertit-il avant d'y accéder. Aussitôt quelques personnes du groupe préfèrent s'abstenir de cette étrange visite et font demi-tour. 

Les catacombes  se situent sous l'ancien couvent des moines capucins et servirent de cimetière à partir 1730 jusqu'aux années 1850. Bientôt, la bonne société voulut aussi trouver une place dans cet endroit pour le moins surprenant  puisque les cadavres sont exposés, accrochés aux murs ou bien allongés, dans leurs plus beaux atours (à l'époque, car c'est sacrément défraichi !).  Les catacombes comptèrent jusqu'à 8000 cadavres. Ils sont classés par catégories : d'abord les moines, puis les professions libérales, les femmes, etc.

Le dernier cadavre recueilli est celui d'une petite fille, Rosalia,  âgée de deux ans et morte en 1920. Son corps fut embaumé et il est  exceptionnellement bien conservé. Mais le médecin qui pratiqua l'embaumement est mort sans livrer son secret.

Chaque personne est étiquetée :

— Il ne leur manque plus que le code barre, remarque Stéphane, sans doute pour détendre un peu l'atmosphère.

La prise de photos est interdite mais, en fin de la note, vous trouverez une vidéo dans laquelle c'est notre guide, Mario,  qui nous fait faire la visite ! 

Revenons dans le monde des vivants et quoi de mieux que d'aller faire un tour de marché avant le déjeuner ?

voyage,sicile,palerme,monreale

voyage,sicile,palerme,monreale

voyage,sicile,palerme,monreale

voyage,sicile,palerme,monreale

Après une petite déambulation dans les allées de ce marché très animé, nous nous retrouvons tous installés  à des tables, à l'ombre, pour une dégustation d'antipasti qui font penser aux tapas

- boulettes de riz parfumées à la menthe, purée de pois chiche, beignets de poissons etc.

— Je boirais bien un petit Marsala, pas vous ?

À suivre Pour en savoir davantage :

Les catacombes de Palerme

 

17:50 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : voyage, sicile, palerme, monreale

Commentaires

coucou
as tu choisi: nouvelles frontières pour effectuer ce voyage ?
merci
bises
Marie

Écrit par : marie | dimanche, 18 juin 2017

Répondre à ce commentaire

@ Marie : non, je suis partie avec l'agence Archambault. L'avantage c'est qu'on est parti de Tours en car jusqu'à l'aéroport et qu'au retour un car nous attendait. C'est mon 3e circuit avec cette agence et j'en suis contente.

Écrit par : tinou | dimanche, 18 juin 2017

Répondre à ce commentaire

merci
toujours de très belles photos

Écrit par : marie | lundi, 19 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Quelle est l'unité de base pour les produits de la mer? Moi je lis dl, donc décilitre ce qui n'est surement pas ça, à moins que la marchandise soit avariée au point d'être devenue liquide. Si ce sont des kilos, c'est hors de prix. Quand je pense qu'ici, aux Marquises, le poisson d'une manière générale est à 4 euros le kilo! Quant à l'espadon sa chair assez fade n'est pas très appréciée. Les pêcheurs évitent d'en prendre, sauf s'ils s'adonnent à la pêche sportive, car ça met le Bronx dans les lignes et ça se vend mal.

Écrit par : manutara | lundi, 19 juin 2017

Répondre à ce commentaire

@ manutara : je n'ai franchement aucune idée du prix des poissons car je n'en achète jamais ! C'est normal qu'aux Marquises ce soit si bon marché ; par contre la viande de bœuf doit être hors de prix.
Ça met le Bronx dans les lignes ? Tu peux expliquer ?

Écrit par : tinou | mardi, 20 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Comment, tu ne connais pas l'expression "mettre le Bronx" dans quelque chose? Le Bronx est un quartier de New York ayant la réputation d'être assez chaud, voire dangereux. D'où l'expression. On peut lui substituer, mettre la pagaille. En l'occurrence emmêler les lignes, ce qui sur un bateau de pêche est un désastre majeur qui peut s'avérer très dangereux. J'ai eu à bord le cas d'un pêcheur qui ayant pensé avoir démêlé les lignes en a rejeté une à la mer, sans se rendre compte que l'hameçon double (d'une quinzaine de centimètres) d'une autre ligne se trouvait encore entortillé dans cette ligne. Le malheureux s'est pris l'hameçon dans la main et serait sans doute passé par dessus bord, entraîné par le poids de la ligne si un de ses collègues n'avait sectionné à coup de machette, non pas la main,mais les lignes incriminées. Malgré tout, l'hameçon s'est profondément fiché au centre de la main, dans une zone pleine de tendons. J'ai essayé de l'arracher, mais rien à faire. C'est quand même bien fichu ces hameçons! Il a fallu rentrer en catastrophe. Finalement le chirurgien qui l'a opéré m'a confirmé que j'avais bien fait de rentrer au plus vite, la nécrose des tissus étant déjà en oeuvre après tout juste une dizaine d'heures. Le gars n'a eu aucune séquelle.

Pour la viande, si on achète du bœuf argentin, c'est très cher, par contre il y a plein de bœufs sur l’île. Si on en achète un sur pied et qu'on le prépare soi-même, cela revient à deux ou trois euros le kilo. Mieux vaut s'associer avec d'autres personnes pour ce genre d'achat.

Écrit par : manutara | mercredi, 21 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire