Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 17 septembre 2017

L'île verte -1-

Première chose évidente : si vous n'aimez pas la couleur verte, je vous déconseille vivement ce voyage. Si d'autre part vous n'appréciez que moyennement la pluie, on peut alors dire que vous ne serez pas gâtés !

Mises à part ces deux constatations, vous découvrirez de magnifiques paysages, des gens agréables, une nourriture simple mais bonne, vous croiserez des centaines de moutons à tête noire

voyage,irlande

et des haies de fushias  

voyage,irlande

Bienvenue en Irlande !

Mais reprenons le récit à son début. 

Jeudi 7 septembre :

Je quitte la maison à 10h30. J'ai appelé un taxi qui me conduit à la gare de Tours. Là je suis prise en charge par un minibus qui prend la direction de Roissy. Nous sommes huit en tout. Les autres vont 15 jours au Canada.

Le chauffeur me dépose en premier au Terminal 1.

— Vous allez pouvoir vous débrouiller seule ? me dit-il avec un rien d'inquiétude dans le regard.

— Pour qui tu me prends mon p'tit gars ? Je n'en suis pas à mon premier voyage seule. Quand on est passé par les aéroports de Bangkok, de Sao Paulo, quand on a affronté l'immonde fumoir de l'aéroport de Tripoli,  on est blindé ! 

Mais naturellement je ne lui ai pas dit ça. J'ai simplement répondu :

— Oui je pense que ça va aller, merci.

Rassuré (je pense qu'il n'avait aucune envie de me conduire jusqu'au comptoir d'enregistrement), il me souhaite alors bon voyage. 

Allez c'est parti pour de nouvelles aventures !

C'est un vol régulier sur la compagnie irlandaise AER LINGUS. L'avion décolle à 17h10 pour Dublin.

Je devais arriver à Shannon mais cinq jours avant le départ, en allant chercher mon carnet de route, le voyagiste m'a indiqué que l'arrivée serait à Dublin. Il s'est bien gardé de me dire qu'ensuite nous aurions trois heures de bus pour arriver dans la banlieue de Limerick. Ça encore ce n'est pas trop grave. Mais ce qui m'a le plus ennuyé c'est d'apprendre que pour le retour je serai obligée de prendre le train. Flûte alors, j'ai choisi ce voyagiste justement pour éviter de prendre ce foutu TGV ! D'accord, il me donne un billet de train, mais c'est en 2e classe.

Vous allez sans doute penser que je suis snob. Eh bien non ! Tout simplement je ne prends que des billets en 1ere classe car en s'y prenant tôt, ce n'est pas plus cher qu'en seconde, il y a moins de monde, et donc on peut caser plus facilement la valise. Donc, je sais que je vais pouvoir apprécier la gare de St-Pierre-des-Corps une nouvelle fois ... 

voyage,irlande

18h55 : l'avion atterrit. Première chose à faire : retarder la montre d'une heure. Deuxième chose : récupérer la valise, puis sortir et chercher le guide. Ah le voici ! Il s'appelle Jérémy et il est Français.

Peu à peu le groupe se forme. Nous sommes huit pour l'instant. Jérémy nous demande de patienter quelques minutes car il doit retrouver d'autres voyageurs venant de Lyon. Puis nous nous dirigeons ensuite au Terminal 2 afin de récupérer 4 touristes venant de Nantes. Tout le monde est là maintenant, nous sommes 18 au total. C'est bien ! 

Nous quittons l'aéroport, grimpons dans le car et arrivons vers 22h à l'hôtel. La restauration est terminée, aussi nous avons droit à une assiette de sandwichs. Pour faire couler, je commande un irish coffee.

Avant de rejoindre la chambre, je sors pour fumer. Il pleut et il fait frisquet !

Bon, on y verra plus clair demain ...

À suivre

01:12 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, irlande

Écrire un commentaire