Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 29 septembre 2012

210. Carnet de voyage au Brésil -15-

podcast

Jeudi 13 septembre : retour à Rio

 En consultant mon carnet ce matin, je constate que je n’ai plus rien écrit à partir de la date ci-dessus inscrite. Il faut donc que je fasse appel à ma mémoire !

Bre4sil 006a.jpg

Le matin, nous quittons l’hôtel avec nos valises et un car nous conduit de nouveau au site des chutes pour une visite de la réserve d’oiseaux.

Bre4sil 004.JPG

Certains ont également souhaité survoler les chutes en hélicoptère. J’ai hésité un moment à m’inscrire, puis finalement j’ai renoncé en me disant que je risquais sans doute d’être mal placée et de ne pouvoir photographier correctement. Le survol des chutes  coûtait relativement cher (120 euros pour 10minutes). Je n’ai donc pas pris le risque … Et j’ai bien fait !

À la descente d’hélicoptère, Philippe, qui était placé à l’arrière, m’a avoué ne pas avoir pu filmer dans de bonnes conditions. En fait, la seule place valable dans ce genre de balade est celle située à côté du pilote !

Revenons au parc animalier. Il regroupe des centaines d’espèces différentes, oiseaux, reptiles, papillons. J’ai mitraillé au maximum sans grand espoir quant au résultat.

 

Bre4sil 043a.jpg

 

Bre4sil 045b.jpg

 

Bre4sil 101a.jpg

 

Bre4sil 145a.jpg

Effectivement, au final, je me retrouve avec seulement une petite dizaine de photos valables. Vous allez me dire : C’est mieux que rien ! Oui, certes, mais c’est toujours décevant.

Bre4sil 149.JPG

 

Bre4sil 180a.jpg

 

Bre4sil 184a.jpg

 

Bre4sil 219a.jpg

 

Bre4sil 232.JPG

 

Bre4sil 209a.jpg

 

Bre4sil 236a.jpg

À la sortie du parc, je jette un œil à l’étalage des marchands installés là. J’ai soudain un déclic en apercevant un chapeau de soleil, exactement ce que je cherche ! C’est une sorte de canotier avec un liseré noir. Me voilà donc affublée du chapeau et pas moyen de le mettre dans la valise au risque de l’écraser. Je finirai donc ce voyage avec le chapeau sur la tête. Heureusement qu’il ne pleuvait pas à Paris quand je suis arrivée !

Bre4sil 246a.jpg

Maintenant, direction l’aéroport. Après l’enregistrement de nos bagages, nous faisons nos adieux à Geferson qui se montra pleinement à la hauteur de sa tâche. Quand on pense que c’est un ancien séminariste ! Heureusement il s’est rattrapé depuis. C’eût été du gâchis …

Quelques heures plus tard, nous atterrissons à Rio, retour à la case départ. Carmen nous attend et nous voici partis en direction de Copacabana où nous passerons la nuit dans le même hôtel qu’à l’arrivée. Le trajet s’annonce un peu long en raison des nombreux embouteillages.

 

Bre4sil 248.JPG

Sur la photo (qui n’est pas bonne) vous pouvez néanmoins apercevoir -sur la droite- les murs construits pour cacher les favelas.

Durant ce laps de temps, elle nous explique le programme du lendemain :

— En principe, vous avez une journée libre que vous pouvez utiliser comme bon vous semble. Mais si cela vous intéresse, je vous propose d’aller dans le centre –ville.

Naturellement tout le monde accepte cette invitation. On se voyait mal partir à l’aventure dans une ville aussi peu  sûre ! 

Sur ces bonnes paroles, je rejoins ma chambre en oubliant le dîner !

À suivre 

vendredi, 28 septembre 2012

207. Carnet de voyage au Brésil -13-

podcast

Mardi 11 septembre : départ pour les chutes d’Iguaçu.

 — Alors, cette soirée ?

— Le spectacle était parfait, mais alors le restaurant, une vraie catastrophe. Le menu était fixé par avance, et nous étions les seuls clients !

Mes doutes étaient donc bien fondés.

Tout le monde se retrouve dans le hall de l’hôtel à 7h avec ses bagages. Nous quittons en effet Salvador. Le petit bus nous conduit jusqu’à l’aéroport en empruntant la route côtière.

— Au revoir Antonio !

Bre2sil 119.JPG

Décollage à 9h20 en direction de Curitiba. Une courte escale puis envol vers Foz do Iguaçu où nous arrivons vers 15h.

Le nouveau guide s’appelle Geferson (et non Jefferson),  il est âgé d’une trentaine d’années. Il nous propose alors de débuter aussitôt la visite des chutes de la rivière Iguaçu du côté brésilien, profitant que le temps est dégagé.

 

Bre2sil 124a.jpg

Nous voici donc partis pour une marche à pied d’environ 6km sur un chemin fort bien balisé.

Bre2sil 135a.jpg

 

Bre2sil 127a.jpg

Le spectacle est grandiose : non seulement ces chutes sont spectaculaires, mais en plus, tout le long du chemin, nous découvrons une flore et une faune magnifiques.

Bre2sil 157.JPG

Tout d’abord les coatis, espèce de petits mammifères rongeurs qui circulent librement à la recherche de nourriture. Geferson nous avait donné les consignes de sécurité :

 — Ces animaux ne sont pas farouches, mais surtout n’essayez pas de les caresser car vous risquez alors de vous faire mordre dangereusement.

Consigne retenue ! Nous les laissons donc déambuler parmi nous, ils vaquent à leurs petites occupations sans même nous prêter un regard.

Autre curiosité : la prolifération de papillons aux multiples couleurs.

 

Bre2sil 183a.jpg

 

Bre2sil 182a.jpg

 

Bre2sil 176a.jpg

Le chemin se termine au pied des chutes. Arrosage garanti !

Bre2sil 188a.jpg

 

Bre2sil 186a.jpg

À la soirée, nous découvrons notre nouveau lieu d’hébergement, l’Hôtel Continental Inn. À la distribution des clefs, Marcelle est soudainement aux cents coups :

— Ah non, je ne veux surtout pas la chambre 113 ! Ça porte malheur !

Ces dames déménagent donc dans une nouvelle chambre.

Le soir, le guide nous propose de nous envoyer un minibus qui nous conduira dîner dans un restaurant où l’on sert des churrascos ( les fameuses brochettes de viande).

Nous sommes huit à nous rendre dans ce restaurant. À la table, je me retrouve placée à côté des Bisounours. Un malheureux musicien est assis devant son synthé. Quand il voit que nous sommes Français, il se met alors à jouer  des airs du répertoire. Nous avons bientôt droit à « La vie en rose », « Aline », ainsi que divers autres morceaux qui ne me reviennent pas en mémoire. Madame Bisounours est aux anges :

— Oh que c’est beau ! Oh, mon Amour, tu te souviens de cet air ? C’est « Jeu défendu » de Richard Clayderman.

Alors là, c’en est trop ! Je me sens obligée d’intervenir :

— Non, ce n’est pas « Jeu défendu », mais « Jeux interdits » et c’est la musique du film éponyme dans lequel jouait Brigitte Fossey.

Vous comprendrez qu’à l’instant précis … JE M’EMMERDE !

Après ce long moment de solitude, devant mon assiette où s’empilent par couches successives différents morceaux de viande, de fromage chaud, d’ananas, de saumon, je suis finalement heureuse de regagner ma chambre. 

Allez, demain ça ira mieux ! Nous passons en Argentine.

À suivre 

Complément d'informations :

Si vous ne connaissez pas :

jeudi, 13 septembre 2012

188. Bienvenue en Argentine

Nous sommes donc arrivés hier vers 15h  a Iguaçu. Aussitot nous sommes partis en expedition aux fameuses chutes d eau, coté brésilien. Une balade d environ trois heures avant de découvrir notre nouvel hotel, le Continental Inn.

Aujourd hui nous avons franchi la frontiére avec l Argentine et nous avons découvert les chutes coté argentin. C est grandiose et terriblement impressionnant, d autant plus que nous devons nous déplacer sur des passerelles au dessus de l eau.

Et que faire quand, comme moi, on a le vertige  ...point d interrogation que je ne trouve pas sur le clavier.

Il m a fallu une forte dose de motivation pour affronter ce défi, mais j y suis parvenue ...

Nous avons parcouru environ dix kilometres dans la journée, parmi des milliers de papillons tous plus beaux les uns que les autres. Fantastique ... point d exclamation.

Au programme demain ; visite d une réserve d oiseaux le matin et envol pour Rio en début d apres midi. Nous allons retrouver la guide Carmen qui va nous balader dans Rio vendredi toute la journé. Puis, vers minuit, nous prendrons l avion pour revenir en France. MINCE, c est deja la fin.

jE VOUS DONNE RENDEZ VOUS DIMANCHE MATIN POUR COMMENCER MON CARNET DE VOYAGE.

D ici la, portez vous bien

00:05 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : voyage, bresil, iguaçu