Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 17 novembre 2019

L'abbaye de Beaumont

Il a donc fallu que je consulte cette vieille carte de René Settier pour que me revienne en tête l'existence d'une abbaye, dite abbaye Saint-Jean de Beaumont, qui fut construite vers 1002 sur l'ordre du trésorier Henri de Buzançais. 

L'historique de cette abbaye a déjà été étudiée, reportez-vous ICI.

Quand j'étais gamine, j'allais souvent au lycée à pied. Afin d'éviter l'ennui, je prenais des itinéraires différents et je suis donc passée souvent dans ce quartier où, aujourd'hui encore, on peut voir quelques vestiges.

Après ma visite du château du Plessis, je suis donc retournée sur les lieux. La première bâtisse est l'ancien logis abbatial, appelé le pavillon Condé, qui fut construit en 1786, après le terrible incendie de 1784 qui détruisit l'abbaye.

Côté rue Walvein :

IMGP6611x.JPG

Côté caserne :

IMGP6643x.JPG

Il se situe dans la rue Walvein. Quelques maisons plus loin, on trouve la nef de l'ancienne église qui fait partie d'une demeure privée.

IMGP6612x.JPG

IMGP6614x.JPG

Comme je suis en voiture, je ne peux pas m'arrêter et c'est donc aujourd'hui que je suis venue faire des photos avec Catherine.

Historique en quelques dates:

1002 : construction de l'abbaye. Elle sera l'une des plus riches de France.

1699 : vue de l'abbaye. En regardant en détail, on s'aperçoit  de l'immensité des lieux puisque l'on aboutit jusqu'aux rives du Cher ! 

 

abbaye de beaumont.JPEG

13 août 1784 : l'abbaye disparaît dans un incendie.

1786 : reconstruction du logis abbatial (le pavillon Condé encore visible et qui va être conservé).

1792 : l'abbaye est vendue comme bien national.

1866 : l'hospice général de Tours acquiert le domaine de l'ancienne abbaye. Les terrains sont alors consacrés au maraîchage pour alimenter l'établissement hospitalier. 

1913 :la ville de Tours acquiert les huit hectares pour construire des nouvelles casernes (Beaumont et Chauveau).

1945 : l'École d'application du train s'installe sur les lieux.

1946 : le pavillon Condé est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. 

2009 : fermeture de la caserne.

IMGP6577c.JPG

2010 : reconversion du site en un nouveau quartier.

2019 : le projet est toujours en cours. Mais il a pris énormément de retard car, comme on pouvait s'y attendre, des vestiges ont été retrouvés dans le sol et d'importantes fouilles archéologiques sont entreprises.

IMGP6587a.JPG

IMGP6592a.JPG

Le projet est ambitieux :

IMGP6579b.JPG

Avant de partir, nous faisons une intrusion sur le site :

IMGP6635x.JPG

IMGP6638x.JPG

IMGP6641x.JPG

IMGP6644x.JPG

IMGP6646x.JPG

Dans ma prochaine note, je vous montrerai quelques dessins muraux photographiés jeudi dernier dans la rue du Capitaine Pougnon.

 

 

 

 

Écrire un commentaire