Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 juillet 2012

140. Où l'on reparle de Turpenay

J'ai déjà eu l'occasion de vous parler de l'abbaye de Turpenay, nichée dans la forêt de Chinon sur la commune de Saint-Benoît-la-Forêt. Ce devait être en septembre 2010.

Je ne reviendrai pas sur l'historique -que vous trouverez ICI- mais plutôt sur le site en lui-même.

Le plan cadastral de 1813 fait état des parties déjà détruites à cette époque.

plan1813.jpg

Venons-en maintenant au début des années soixante-dix. Un promeneur curieux passant par-là fut émerveillé par la beauté du lieu et fit une série de clichés. Ai-je besoin de vous donner son nom ? Paul Martinaud.

t1a.jpg

t2a.jpg

 

t3a.jpg

 

t4a.jpg

 

t5a.jpg

 

t6a.jpg

 

t7a.jpg

Aujourd'hui, l'abbaye a été rachetée par un particulier et des travaux de grande ampleur ont été mis en œuvre pour réhabiliter le site.

Voici quelques photos que j'ai prises en 2010 :

t8a.jpg

 

t9a.jpg

 

t10a.jpg

mercredi, 11 juin 2008

Faisons un grand saut dans le passé

fon4.jpgpuisque nous voici au XIIe siècle en Anjou, et plus précisément à l'abbaye royale de Fontevraud. L'abbatiale fut construite de 1105 à 1160, avec des remaniements au cours des siècles suivants. Au début du XIXe siècle, Napoléon transforme l'abbaye en prison. La nef est alors partagée en quatre niveaux de dortoirs et de magasins.fon33.jpg

Si la prison ferma officiellement ses portes en 1963, les derniers prisonniers quittèrent Fontevraud en 1985 !

A l'intérieur de l'abbatiale, on peut admirer quatre magnifiques gisants. Trois sont en pierre, celui d'Isabelle d'Angoulême étant en bois.

Je n'ai pas encore trié toutes mes photos, mais je peux vous proposer un diaporama des gisants : il s'agit d'Aliénor d'Aquitaine, de son second mari , Henri II PLantagenêt, de son fils Richard Cœur-de-Lion et de sa belle-fille, Isabelle d'Angoulême ( épouse de Jean-sans-Terre).

Les gisants de Fontevraud

lundi, 01 octobre 2007

Double déception

10h30 ce matin :

« Allez, faisons fî du temps pluvieux actuel et faisons un bond de presque mille ans dans le temps. J'emmène ce matin un ami visiter l'abbaye de Bois-Aubry. J'espère bien y retrouver ma copine, la gardienne des lieux !  »

18h30 ce soir :

52ea1779e195af3f6cbc1fd796521a34.jpgAh quelle déception, l'abbaye est désormais fermée aux visites. Quand nous sommes arrivés, la vache était bien là,bd97a460ee20d6b58e514fdaa05798dd.jpg l'église dressait toujours fièrement son clocher au-dessus des arbres, mais une grande barrière cadenassée interdisait l'accès au site.

5ab09509f8129c08ccfb4eb90772c242.jpg 

 Pour avoir de plus amples informations, nous avons donc retraversé la route et sommes allés faire tinter la grosse cloche qui se situe à l'entrée de l'annexe, habitée par une communauté de religieux orthodoxes coptes. Quelques minutes plus tard, un grand et gros gaillard en sandales est venu ouvrir la porte. Il nous a alors annoncé que l'abbaye ne leur appartenait plus, elle a été vendue et d'importants travaux sont en cours pour la restauration de l'édifice. Quant à savoir si elle serait de nouveau ouverte, il n'a pu nous le dire.

Il faut reconnaître que le site était relativement dangereux et que les pauvres moines, depuis leur arrivée en ce lieu, n'avait pas pu réaliser de grands travaux, faute de moyens. Leur devise était pourtant pleine d'espoir !

    Le possible est fait, l’impossible est en route,

   pour un miracle : on demande des subsides…

Ma déception est d'autant plus grande que je n'ai pas gardé les photos faites précédemment ( quelle erreur !).

24b20788fb848d1853e248d4c98bd2cf.jpg 

Alors, nous avons fait le tour du champ et sommes allés sur la tombe de Yul Brynner.

153530c1fcb145697ecf83c205e67dcc.jpg

Comme nous repartions, sous le regard indifférent de la vache, nous avons aperçu une sœur qui montait à l'échelle pour cueillir les pommes. Elle avait les mollets tout blancs.96e60e292b0a7f09574de336bbec1f86.jpg

Pour nous consoler, nous sommes allés déjeuner au restaurant "La ciboulette" à Noyant-de-Touraine.

Je vais envoyer un mail au frère responsable de l'abbaye pour lui dire de mettre à jour son site sur lequel figure encore:

Visite libre et gratuite toute l’année. Facilités d’accès pour tous. Parking.