Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 04 février 2011

48. Cityville

cityville.jpg

Depuis que Christine m'a fait découvrir ce jeu virtuel sur Facebook, je passe mon temps à planter, récolter, construire, toucher des loyers. Bref, les jours ne sont presque pas assez longs pour remplir toutes les tâches. Petit à petit, la ville prend forme, on la construit à son image. C'est ainsi que celle de Christine est très ordonnée, fleurie, tandis que la mienne est plutôt tortueuse, avec des rues en angles. Je ne supporte pas les longues avenues. cela vient sans doute de mon enfance. En effet, quand j'allais au lycée à pied, je prenais la rue d'Entraigues depuis le boulevard Tonnellé et mon lycée se trouvait à l'autre bout de cette rue interminable, bordée de chaque côté de maisons tourangelles à l'identique. J'en pleurais presque d'ennui à chaque fois !

Pour en revenir à ce jeu, il faut se trouver des voisins pour avancer plus rapidement dans la construction. Ça, c'est fadile à dénicher, le problème est que la messagerie est ensuite envahie de courriers. Et sur mon compte Facebook, je suis obligée d'effacer au fur et à mesure tous les messages qui apparaissent, car, vraiment, c'est en-dessous de tout.

Pour obtenir des gains, il faut, chaque jour, rendre visite aux villes voisines et là, on a de sacrées surprises :  certains joueurs n'ont aucune notion d'architecture et ils vous collent trente Macdo à la suite !

Bon, je m'excuse, mais c'est l'heure de ma cueillette de fraises, il faut que j'y aille !

Au fait, j'ai deux nouvelles voisines : Peggy qui avance assez rapidement, et Juju qui est à la traîne.

17:03 Publié dans Coups de cœur | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : jeu, cityville

mardi, 12 octobre 2010

386. Le casse-cailloux

Autrefois on donnait le surnom de  "casse-cailloux" au  tailleur de pierre. À Tours, il existe un casse-cailloux, mais cela n'a plus rien à voir.

Lire la suite

samedi, 07 août 2010

313. Le fabuleux jardin de M.Vilain

Connaissez-vous monsieur Vilain ? Non ? Remarquez, moi non plus. En fait ce monsieur Vilain-là n'existe que dans l'imagination des concepteurs de ce jardin pour lequel j'ai eu un énorme coup de cœur.

Je vous remmène donc à Chaumont-sur-Loire. J'avais commencé à vous présenter les différents jardins présentés cette année à l'occasion du festival. Je continue, mais sur mon autre blog, "côté jardin".enfance2a.jpg

 Cependant, je fais une exception pour ce jardin-ci car il a retenu toute mon attention. Comment expliquer un tel engouement pour cet espace fait de bric et de broc ? Sans doute une réminiscence de mon enfance ... Des images resurgissent, le panier à salade qui sert à retenir les escargots, le linge pendu au fil, la cabane à outils, la vieille brouette, la lessiveuse, le seau à charbon, enfin toutes ces choses qui aujourd'hui semblent bien désuètes. Nostalgie, quand tu nous tiens !

Bref, j'en ai fait un diaporama. Il faut dire que j'ai fait pas mal de photos et je pense que si je retournais à Chaumont, je trouverais encore des détails dans ce fabuleux jardin ! 

lundi, 02 août 2010

303. Le catalogue de Catherine

On s'était donné rendez-vous hier à 14h à la guinguette sur les quais de la Loire, près du pont de pierre.

Le pont de pierre ? C'est quoi ça ?

Ah oui,  j'oubliais que vous n'êtes pas tourangeaux. C'est ainsi que l'on désigne le pont Wilson. 

Tours 005a.jpg

Tiens, il y a une sculpture. Vous la reconnaissez ? C'est celle que Redg a réalisée début juillet à Latillé.

Cela faisait environ deux mois que nous ne nous étions point rencontrées, Catherine et moi. Nous avons fait un échange de paquets. Tandis que je lui donnais une bouteille de vodka rapportée de Russie, elle me redonnait ma boîte de boutons.

Une boîte de boutons ? Pour quoi faire ?

Eh bien voilà : à ses moments perdus, Catherine confectionne des clips pour agrémenter les paires de chaussures, histoire de leur donner un nouveau look. Il faut dire qu'elle ne manque pas d'inspiration, ni de chaussures d'ailleurs ( environ 70 paires!).

Elle m'a donné son catalogue et nous allons pouvoir jeter un œil sur ses réalisations pleines de charme :

planche1.jpg
planche3.jpg
planch2.jpg

C'est juste un aperçu. Le choix est vaste !

mardi, 27 avril 2010

173. Et vive les vivaces !

Je lis sur le carton adjoint à la plante : "Rustiques et faciles, les vivaces renaissent chaque année au jardin."

Jardin 009a.JPG

Cette année, je n'avais pas envie d'investir dans des plantes annuelles ( pélargoniums, pétunias et j'en passe), mis à part quleques graines de capucines et de cosmos. Les soucis de l'année dernière repoussent tout seuls, donc je vais en avoir un peu.

Ce matin je suis donc allée faire un tour à la jardinerie près de chez moi.  Le choix est si vaste que j'ai hésité un long moment, puis, finalement, j'ai acheté :

1 agapanthe bleue, 1 lobelia speciosa, 1 hellébore rose, 1 sedum telephium, 1 bergenia hybride et enfin 1 leptospermum scoparium Martini. J'ai placé des étiquettes au pied des plantes pour me souvenir des noms ! Voilà, tout est en place, il n'y a plus qu'à attendre que ça pousse... J'ai le temps de faire plusieurs siestes.

Jardin 005a.JPG