Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 02 août 2010

303. Le catalogue de Catherine

On s'était donné rendez-vous hier à 14h à la guinguette sur les quais de la Loire, près du pont de pierre.

Le pont de pierre ? C'est quoi ça ?

Ah oui,  j'oubliais que vous n'êtes pas tourangeaux. C'est ainsi que l'on désigne le pont Wilson. 

Tours 005a.jpg

Tiens, il y a une sculpture. Vous la reconnaissez ? C'est celle que Redg a réalisée début juillet à Latillé.

Cela faisait environ deux mois que nous ne nous étions point rencontrées, Catherine et moi. Nous avons fait un échange de paquets. Tandis que je lui donnais une bouteille de vodka rapportée de Russie, elle me redonnait ma boîte de boutons.

Une boîte de boutons ? Pour quoi faire ?

Eh bien voilà : à ses moments perdus, Catherine confectionne des clips pour agrémenter les paires de chaussures, histoire de leur donner un nouveau look. Il faut dire qu'elle ne manque pas d'inspiration, ni de chaussures d'ailleurs ( environ 70 paires!).

Elle m'a donné son catalogue et nous allons pouvoir jeter un œil sur ses réalisations pleines de charme :

planche1.jpg
planche3.jpg
planch2.jpg

C'est juste un aperçu. Le choix est vaste !

mardi, 27 avril 2010

173. Et vive les vivaces !

Je lis sur le carton adjoint à la plante : "Rustiques et faciles, les vivaces renaissent chaque année au jardin."

Jardin 009a.JPG

Cette année, je n'avais pas envie d'investir dans des plantes annuelles ( pélargoniums, pétunias et j'en passe), mis à part quleques graines de capucines et de cosmos. Les soucis de l'année dernière repoussent tout seuls, donc je vais en avoir un peu.

Ce matin je suis donc allée faire un tour à la jardinerie près de chez moi.  Le choix est si vaste que j'ai hésité un long moment, puis, finalement, j'ai acheté :

1 agapanthe bleue, 1 lobelia speciosa, 1 hellébore rose, 1 sedum telephium, 1 bergenia hybride et enfin 1 leptospermum scoparium Martini. J'ai placé des étiquettes au pied des plantes pour me souvenir des noms ! Voilà, tout est en place, il n'y a plus qu'à attendre que ça pousse... J'ai le temps de faire plusieurs siestes.

Jardin 005a.JPG

dimanche, 07 février 2010

51. Les confitures de Mimi

Samedi je suis allée avec Christine au salon Saveurs et Terroirs qui se tenait à Noizay. Nous avions toutes deux une grosse envie de viande et de frites. Sur place nous avons dégusté toutes sortes de produits : de la langue préparée comme de l'andouille, des rillettes de canard, du foie gras, des huîtres (pour Raphaël), du cake aux fruits . Un peu plus loin, nous n'avons pas pu résister au plaisir de goûter aux confitures proposées par Mimi.

Noizay 002d.JPG

Un vrai délice ! Abricot-coquelicot, kiwis, fraises de Plougastel etc. Dommage que Mimi habite un peu loin de Tours ... Mais j'ai vu que l'on pouvait commander !

Nous nous sommes installées pour manger avec les exposants. Il manquait quand même un marchand de fromages. Avis aux organisateurs pour l'année prochaine !

lundi, 05 janvier 2009

6. Je sollicite votre indulgence !

Voici quatre ans que je possède un numérique et je n’ai encore jamais tenté de faire une vidéo. Il serait quand même temps de se lancer, non ?

Cet après-midi je suis allée voir Juju. Elle va beaucoup mieux. J’en ai profité pour emporter mon appareil photo afin qu’elle m’explique comment faire.

Voici donc les premiers essais ; je me suis trompée dans l’ordre. Il faut commencer par :

Tinou et Juju-2-

Tinou et Juju-1-  (oui, je sais, j’ai pris l’appareil dans le mauvais sens !).

Une fois rentrée à la maison, je me suis exercée toute seule dans mon bureau. Le plus dur à été de retrouver cette foutue vidéo sur l’ordinateur ! M’enfin, au bout d’une demi-heure, j’ai réussi.

Vous allez voir la différence : le bureau de Tinou.

Je sens que je vais m’amuser comme une petite folle avec ça.

Au dehors, la neige tombe toujours.

neige.jpg

16:50 Publié dans Coups de cœur | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : videos, essais, neige

dimanche, 28 décembre 2008

Une histoire de chapeaux

podcast

On dit souvent de certaines personnes qu’elles ont des têtes à poux, c'est-à-dire qu’elles ont une fâcheuse tendance à attraper ces petites bêtes plus facilement que d’autres. Pour sûr ce n’est pas mon cas et pourtant ce ne sont pas les occasions qui ont manqué d’en récupérer. A une époque je travaillais dans une école défavorisée de la banlieue proche de Tours, un endroit perdu où peu de gens osaient s’aventurer si ce n’est les autochtones eux-mêmes et quelques enseignants téméraires ou inconscients. L’école était coincée entre la voie ferrée, l’usine d’épuration des eaux et les champs de choux des maraîchers, si bien que toute l’année nous avions des effluves de pourriture ou de choux.

Les gamins avaient des poux 11 mois sur 12 et il m’est arrivé souvent d’en retrouver entre les pages des cahiers, le soir à la maison. Sans doute ma tête ne leur revenait pas car je n’en ai jamais chopé un seul !

Mais revenons au sujet de la note, à savoir les chapeaux. On m’a toujours dit que j’avais une tête à porter des chapeaux et j’ai fini par le croire. Depuis quelques années, la mode des chapeaux est revenue, alors j’en profite.

Avec le froid qui s’abat actuellement sur la région, j’ai donc ressorti mes chouchous :

chapelier.jpg

J’ai acheté le premier un jour que j’étais avec Mimi, il y a environ trois ans. Ce grand gaillard de près de deux mètres était aussi un grand frileux et il avait décidé de s’acheter un couvre-chef pour se protéger les oreilles, alors qu’il devait chaque matin  parcourir à pieds  la distance qui le séparait de la gare d’Austerlitz à son bureau. Nous sommes donc allés chez le chapelier de la place du Grand Marché et le temps qu’il essayait des chapeaux, j’ai craqué pour celui là.

chapeau1.jpg

Le deuxième est beaucoup plus drôle. J’ai eu le coup de foudre en le voyant. Il provient de Sapa, au nord du Vietnam et je l’ai acheté à une marchande dans la rue.

chapeau2.jpg