Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 juillet 2012

132. Adieu les viennoiseries !

Même si je me suis montrée assez critique sur Vienne, je reconnais quand même que c'est une belle ville. Malgré la pluie, j'ai cependant réussi à faire plusieurs clichés. En voici un condensé, avec, en fond musical, devinez quoi ? 


Danube -4- par cheztinou

mardi, 03 juillet 2012

131. Croisière sur le Danube -6-


podcast

Auf der Jagd, Polka schnell, Johann Strauss 

Dimanche 24 juin : de Vienne à Bratislava

 carte6a.jpg

Notre visite de Vienne n’est pas terminée. Ce matin, nous partons visiter la Hofburg, résidence d’hiver des Habsbourg dans la ville et le musée de Sissi.

La série des films où le rôle de Sissi est interprété par Romy Schneider m’a toujours horripilée en raison de son côté fleur bleue. Aussi est-ce un peu à reculons que je pars pour cette visite.

Les appartements royaux sont restés en l’état, avec le mobilier et les objets ayant appartenu à l’impératrice Elisabeth dite Sissi (Sisi en allemand), née Elisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, et son époux, l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche.

La réalité est beaucoup plus intéressante que la fiction et je dois bien vous avouer que  cette visite m’a paru passionnante. Désormais, au seul nom de Sissi, je ne verrai plus le visage de Romy, mais celui de cette femme qui lutta toute sa vie pour garder une certaine indépendance dans un milieu protocolaire d’un autre âge. Bref, je la trouve bien sympathique !

Voici deux tableaux, peints par Winterhalter, et qui sont accrochés dans les appartements privés de l’empereur :

 sissi1.jpg

Si jamais vous allez à Vienne, je vous conseille cette visite. Elle amène un peu d’animation dans une ville qui semble figée dans le temps. Enfin, avant de nous quitter, la guide nous rappela que Vienne était la ville la moins polluée d’Europe, une des plus riches, une des plus propres aussi. On avait remarqué ! Pas un tag sur les murs, pas un papier, pas une crotte de chien  au sol. À se demander d’ailleurs s’il y a des chiens ! Enfin, j’ai eu beau chercher, je n’ai aperçu aucun mendiant.

Personnellement, je n’y retournerai pas. Comme dirait l’autre, c’est trop clean pour être honnête ! Ça cache quelque chose … Une trop grande rigidité d’esprit ?

Danu2be 309a.jpg

Bref, nous revenons au bateau qui appareille aussitôt pour Bratislava (l’ancienne Presbourg), capitale de la  Slovaquie, où nous accostons vers 16h. Que vogue la galère !

À suivre

 

vendredi, 14 mai 2010

195. Balade à Candes-Saint-Martin

Christine avait organisé hier une sortie à Candes-Saint-Martin. Nous étions neuf au total. La journée a commencé par un pique-nique sur les bords de la Vienne, par chance il n'a pas plu, même si le fond de l'air était quand même un peu frisquet.

Candes 001a.jpg

Après le repas, petite balade dans les rues du village. Candes compte environ 200 habitants. C'est en 1949 que le village rajouta "Saint-Martin" à son nom, en hommage à Martin qui mourut à Candes en novembre 397. Pour les amateurs d'histoire, un petit résumé de sa vie ICI.

Le lendemain de son décès, son corps fut rapatrié sur une barque jusqu'à Tours. La légende dit qu'à son passage, les arbres se remirent à fleurir comme par miracle. C'est de là que vient l'expression : "l'été de la Saint-Martin".

Ensuite nous sommes allés visiter l'abbaye royale de Fontevraud située tout près.  Là, j'ai senti que mon dos commençait à me tirailler ... Je suis donc partie avant les autres.

abbaye.jpg

Pour Fontevraud, je vous remets le diaporama que j'avais fait en juin 2008 :