Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 04 août 2018

De Lisbonne à Porto -2-


podcast

Le Finistère, là où se finit la terre ... Allez donc savoir pourquoi, j'ai toujours cru que c'était là que se trouvait la partie la plus septentrionale de notre continent européen. Mais c'est faux et j'en ai la preuve ce matin lorsque le car nous emmène au Cabo da Roca qui est la pointe extrême à l'ouest du continent européen (38°47'N, 9°30'O).

voyage,portugal,cabo do roca

voyage,portugal,cabo do roca

voyage,portugal,cabo do roca

voyage,portugal,cabo do roca

Le sol est couvert d'une multitude de fleurs, la mer est d'une couleur intense.

voyage,portugal,cabo do roca

voyage,portugal,cabo do roca

voyage,portugal,cabo do roca

Bref, tout est  parfait jusqu'au moment où arrive un car rempli de Chinois. Une horde d'êtres éructant, gueulant, crachant envahit alors ce lieu paisible. 

Ce sont des Japonais ou des Chinois ? me demande alors une dame.

C'est facile à reconnaître ; S'ils vous bousculent sans s'excuser, s'ils passent devant vous alors que vous photographiez, s'ils parlent très fort comme s'ils s'engueulaient, s'ils photographient n'importe quoi, s'ils achètent des horreurs, si enfin ils crachent leurs microbes sur vos pieds, alors vous pouvez être certaine que ce ne sont pas des Japonais. 

Au moment où nous remontons dans le car, la dame me dit alors :

— Vous aviez raison, ce sont bien des Chinois. C'est vrai qu'ils sont bruyants !

voyage,portugal,cabo do roca

jeudi, 02 août 2018

De Lisbonne à Porto -1-

En mai dernier, je devais partir une semaine au Montenegro ; malheureusement le nombre des participants étant insuffisant, ce voyage a donc été supprimé. Je me suis alors rabattue sur le Portugal.

Voici la couverture de mon album de photos :

voyage,portugal,lisbonne

Mon agence proposait un circuit d'une semaine allant de Lisbonne à Porto, deux villes que je connais déjà mais y retourner ne me déplaisait pas et puis, surtout, j'allais découvrir d'autres lieux tels que  Sintra, Fatima, Nazaré, Coimbra ou encore Aveiro.

J'ai tenu mon carnet de voyage, mais au retour, l'envie de raconter n'était pas au rendez-vous. 

J'y reviens donc aujourd'hui, par petits bouts.

voyage, portugal, lisbonne

voyage, portugal, lisbonne

La première étape fut à Lisbonne. Lors de mon séjour en 2013, je n'avais pas visité le monastère des Hiéronymites à Belém en raison de la foule qui se pressait à l'entrée.

voyage,portugal,lisbonne

 Pour la même raison je n'étais pas allée dans la boutique toute proche qui fabrique les fameux pasteis de nata -ces délicieux petits flans à la cannelle. Enfin, le soir, j'ai pu écouter du fado dans Alfama. 

Grosse déception lorsque je m'aperçois que les pasteis que l'on nous sert sont faits avec des feuilles de brick (une hérésie!). 

 La visite de Lisbonne s'effectue en une seule journée, c'est un peu court pour ressentir l'âme de la ville. Nous déjeunons dans une superbe demeure, la Casa do Alentejo, au décor mauresque.

voyage, portugal, lisbonne

L'après-midi, petite ballade dans un vieux tramway qui nous conduit dans le cœur d'Alfama.

voyage, portugal, lisbonne

Nous avons ensuite quartier libre dans le centre ville. Rien ne semble avoir changé depuis mon dernier passage.

voyage, portugal, lisbonne

voyage, portugal, lisbonne

Je retrouve les statues mimes dans la rue du Commerce.

voyage, portugal, lisbonne

La journée se termine dans un restaurant d'Alfama pour écouter du fado. Cette  soirée ne pouvait manifestement pas me satisfaire, je le savais par avance. Il aurait fallu trouver un troquet minuscule, intimiste ... Mais bon, quand on voyage en groupe, c'est pratiquement impossible à réaliser. L'idéal serait de connaître un Lisboète 

Le temps me parut interminable et le brouhaha était tel que je m'éclipsais à l'extérieur pour respirer.

J'avais bien fait de venir seule il y a quelques années car cette visite rapide ne permet pas de ressentir en profondeur l'âme de cette ville si belle et attachante.

Le lendemain nous partons en direction de l'ouest ...

À suivre

Une bonne adresse :

 

 

06:40 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, portugal, lisbonne

mercredi, 25 juillet 2018

Sur un air de fado


podcast

Je me souviens encore de ses paroles :

"Lorsque les barques reviennent sur la plage, les pêcheurs attèlent alors de puissants bœufs qui tirent les embarcations sur le sable."

Je n'ai jamais mis en question les souvenirs de voyage de mon mari. D'ailleurs d'anciennes photos sont là pour  confirmer ses dires.

voyage,portugal,nazare

Seulement nous sommes aujourd'hui plus de quarante ans après cette description et je ne m'attends pas à revoir la même scène au moment où le car approche de Nazaré en ce début de mai.

voyage,portugal,nazare

Les surfeurs ont remplacé les pêcheurs, quelques barques joliment peintes sont exposées sur la plage comme un trophée.

voyage,portugal,nazare

Seules, deux ou trois vieilles en costume vendent encore aux touristes du poisson séché.  Elles sont le vestige d'un temps ancien qui disparaît peu à peu. 

voyage,portugal,nazare

 

voyage,portugal,nazare

 

 

03:08 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : voyage, portugal, nazare

vendredi, 08 décembre 2017

Escapade à Madère, épilogue.

Mercredi 18 octobre 2017 : le jardin tropical et la descente en traîneau.

Et voici donc la dernière journée d'excursions sur l'île de Madère.

La matinée est consacrée à la visite du magnifique jardin tropical qui se situe sur les hauteurs de Funchal, à Monte.

voyage,madere,monte,jardin tropical

C'est à la fin du XVIIIe sicècle que le consul anglais Charles Murray acheta ce vaste terrain situé au sud de l'église de Monte pour en faire une belle ferme appelée " Quinta do Prazer" (domaine du plaisir).

En 1897, la ferme est vendue à Alfredo Guilherme Rodrigues. Il fait construire une superbe résidence qu'il transforme par la suite en hôtel, le Monte Palace Hôtel. À sa mort, l'hôtel est fermé puis le domaine est racheté par une société financière en 1987. C'est en 1997 que l'entrepreneur José Manuel  Rodrigues Berardo, dit Joe Gold - car il avait fait fortune dans les mines d'or en Afrique du sud- rachète le domaine et crée une fondation qui se consacre à la sauvegarde et la préservation d'œuvres d'art. Ainsi naît le jardin tropical Monte Palace.

Il faudrait la journée entière pour profiter pleinement de ce lieu enchanteur. Néanmoins la matinée permet de faire un bon tour d'horizon. Le trajet est agrémenté de quarante tableaux en azulejos retraçant l'histoire du Portugal.

voyage,madere,monte,jardin tropical

Comme j'ai fait pas mal de photos, je ne vous présente ici qu'un petit bout. Vous retrouverez les autres photos en cliquant sur le lien en bas de la note.

voyage,madere,monte,jardin tropical

voyage,madere,monte,jardin tropical

voyage,madere,monte,jardin tropical

Après cette magnifique balade, nous retournons déjeuner à l'hôtel puis, l'après-midi, nous partons au Pico do Barcelos d'où l'on a une vue imprenable sur toute la ville de Funchal.

 

voyage,madere,monte,jardin tropical

voyage,madere,monte,jardin tropical

voyage,madere,monte,jardin tropical

Direction maintenant au refuge des nonnes. À l'époque où les pirates envahirent l'île, les sœurs de Santa Clara avaient trouvé refuge dans les montagnes, dans un endroit inaccessible -ou presque-, là où elles savaient que les pirates ne viendraient pas les chercher.

Effectivement !

voyage,madere,monte,jardin tropical

voyage,madere,monte,jardin tropical

La journée s'achève par le retour à Monte. Visite de l'église, ou bien encore descente d'une rue en pente dans ses traîneaux en osier.

voyage,madere,monte,jardin tropical

voyage,madere,monte,jardin tropical

voyage,madere,monte,jardin tropical

voyage,madere,monte,jardin tropical

Pour ma part, j'opte pour une troisième solution : cappuccino à la terrasse d'un vieux café sur la place du village. C'est surprenant d'être ainsi dans ce lieu où le temps semble s'être figé. Il y a comme ça des endroits où l'on éprouve une sensation de plénitude et celui-ci en fait partie.

voyage,madere,monte,jardin tropical

La contemplation est éphémère, la guide rappelle ses ouailles et nous retournons à l'hôtel. Dernier repas à la cantine. Demain je rentre à la maison.

voyage,madere,monte,jardin tropical

FIN

En complément :

- Le jardin tropical -1-

- Toc, toc ...  Entrez ! -5-

samedi, 02 décembre 2017

Escapade à Madère -6-


podcast

Mardi 17 octobre 2017 : Journée libre

Si parfois on peut se plaindre, lors d'un voyage organisé, de ne pas avoir assez de temps libre, cette fois-ci ce n'est pas le cas !

Déjà dimanche après-midi on était livré à nous même et aujourd'hui rebelote !  

Avec mes deux copines bordelaises, on a donc mis au point un programme de visites pour la journée.

Rendez-vous est fixé à 9h30 devant l'hôtel. De là on prend un taxi qui nous emmène dans le centre de Funchal.

voyage,madere,funchal

Premier arrêt à la demeure de Frederico de Freitas. Cette grande maison du XVIIIe siècle à la façade rouge sombre compte une vingtaine de pièces, toutes meublées d'objets de collection. Juste à côté, dans une bâtisse moderne, on peut admirer une magnifique collection d'azulejos datant du XIIIe au XIXe siècles.

voyage,madere,funchal

voyage,madere,funchal

Après cette intéressante visite, on descend la rue et à une centaine de mètres on pénètre dans le couvent de Santa Clara après avoir fait retentir la cloche à l'entrée. Ce couvent est toujours en activité. Les sœurs s'occupent d'enfants de la crèche jusqu'à la maternelle. L'endroit est très reposant, assez magique même !

voyage,madere,funchal

voyage,madere,funchal

C'est en ce lieu qu'est enterré le découvreur de l'île de Madère, Joao Gonçalvez Zarco, ainsi que les membres de sa famille.

voyage,madere,funchal

voyage,madere,funchal

Il est midi et nous partons à la recherche d'un endroit où déjeuner. Ce ne sont pas les restaurants qui manquent, ils sont à tout touche et les serveurs hèlent les touristes.

— Celui-là ne semble pas mal, qu'en pensez-vous ?

Le patron arrive aussitôt avec un plateau sur lequel trône un crabe dans la glace. Il parle français et nous baratine tant et si bien que nous finissons par nous installer à la terrasse.

Nous avons pris la même chose toutes les trois, à savoir de la morue cuite au four avec ... J'ai oublié. Le résultat fut un peu décevant ; de plus le morceau était beaucoup trop gros. Bref, quand il est venu débarrasser notre table, j'ai tout de suite vu qu'il faisait la gueule !

— Cela ne vous a pas plu ? demande-t-il alors.

— Si, c'était parfait, seulement les parts étaient un peu grosses et nous n'avons pas pu tout manger.

Je sens bien qu'il n'est pas convaincu. Après tout ça n'est pas grave. Les copines prennent ensuite un dessert tandis que je déguste mon café.

voyage,madere,funchal

Nous reprenons la balade dans Funchal et nous arrivons bientôt en bord de mer.

Quelques photos :

voyage,madere,funchal

voyage,madere,funchal

voyage,madere,funchal

voyage,madere,funchal

voyage,madere,funchal

voyage,madere,funchal

Nous rentrons ensuite à l'hôtel vers 18h.

À suivre

En complément :

- Toc, toc ... Entrez ! -4-

 

17:52 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : voyage, madere, funchal