Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 septembre 2017

L'île verte -10-

Mercredi 14 septembre, suite.

Après le déjeuner, nous reprenons le car et continuons la balade le long de la côte.

Irland1e 343a.jpg

Irland1e 346b.jpg

S'offrent à nous de merveilleux paysages avec -par chance - un magnifique ciel ensoleillé.

Irland1e 357b.jpg

Irland1e 356a.jpg

Voici l'Oratoire de Gallarus, une sorte de petite chapelle en forme de bateau renversé, construit probablement vers le VIIIe siècle.

Irland1e 366a.jpg

Quelques kilomètres plus loin, on trouve les restes d'une église de style roman érigée à l'emplacement d'un ancien monastère du VIIe siècle.

Irland1e 373a.jpg

Irland1e 375a.jpg

Irland1e 377a.jpg

Irland1e 380a.jpg

Voilà, c'était la dernière visite du jour. Direction maintenant Ennis pour rejoindre l'hôtel. Demain nous quittons ce beau pays !

À suivre

08:50 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, irlande

vendredi, 29 septembre 2017

L'ile verte -9-

Mercredi 13 septembre: la péninsule de Dingle.

Nous quittons l'hôtel à 8h30. Le circuit de la journée prévoit un tour de la péninsule de Dingle, un des plus beaux endroits d'Irlande avec de magnifiques paysages. Le temps semble favorable, tant mieux !

voyage,irlande,dingle

Cette région a inspiré le réalisateur David Lean qui tourna son film La fille de Ryan dans la péninsule en 1969 ( voir un extrait en bas de cette note).

Nous faisons plusieurs arrêts photos. Ici, vue sur la mer 

voyage,irlande,dingle

Puis, cinq minutes plus tard, au même endroit, juste avant de repartir :

voyage,irlande,dingle

Et c'est ainsi tous les jours. 

Nous faisons une halte pour visiter le petit port très animé et coloré de Dingle.

voyage,irlande,dingle

voyage,irlande,dingle

voyage,irlande,dingle

voyage,irlande,dingle

voyage,irlande,dingle

voyage,irlande,dingle

Nous déjeunons sur la côte dans un restaurant tenu par un Français installé depuis plusieurs années en Irlande.

voyage,irlande,dingle

À suivre

 

17:28 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, irlande, dingle

mercredi, 27 septembre 2017

L'île verte -8-

Mardi 12 septembre, suite.

Irland1e 246hdr.jpg

Après le déjeuner, le temps se dégrade nettement. Les arrêts photos sont écourtés et il est impossible de photographier depuis le car car les vitres sont couvertes de gouttes d'eau. 

Irland1e 247hdr.jpg

Irland1e 248a.jpg

Nous faisons une pause technique dans une charmante petite ville -dont je n'ai pas retenu le nom malheureusement - et c'est en sortant d'une boutique où je viens de m'acheter un  parapluie que je l'aperçois ! Il est de l'autre côté de la route, assis sur un muret en compagnie d'un bouc. Sa barbe est perlée de gouttes de pluie. Je la tiens MA PHOTO du voyage !

Irland1e 245x.jpg

Je traverse rapidement la route et m'avance vers lui. Il pose vraisemblablement pour les touristes car il a déposé au sol une casquette pour recevoir les pièces. Je lui demande l'autorisation et je le photographie. Il n'est toutefois pas question de  m'attarder car le bouc dégage une odeur pestilentielle !

Et nous repartons sur la petite route tortueuse. Quelques arrêts s'effectuent au gré des averses. Là un arc-en-ciel est  apparu

Irland1e 259hdr.jpg

Un peu plus loin, un joueur de cornemuse joue de son instrument dans la lande.

Irland1e 256x.jpg

Dans le car, Jérémy nous explique que cette route très étroite est réglementée ; pour éviter que deux cars se retrouvent face à face, il est tacitement convenu par les autochtones que le sens de la visite pour les véhicules encombrants se fera dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Mais il arrive parfois qu'un étranger au volant d'un car ou d'un camion, et ignorant cette règle, se retrouve face à un autre poids lourd. Et de nous raconter comment un jour, un camion étranger se retrouva coincé face à un car. C'était en début d'après midi et il fallut faire intervenir une dépanneuse qui treuilla le camion vers son point de départ (Il faut préciser qu'aucun emplacement ne permet d'effectuer un demi-tour ). L'opération dura jusqu'à 9h du soir. 

Il n'avait pas terminé sa phrase que le car freine brutalement ! Face à nous, un camion tchèque. Ah nous voilà bien. Finalement, après bien des manœuvres, notre chauffeur réussit à laisser suffisamment de place au camion pour qu'il puisse continuer sa route. Le malheureux, il n'est pas au bout de ses peines quand on songe au nombre important de cars de touristes qui nous suivent !

Vers 17h nous sommes de retour à l'hôtel. Le mauvais temps en est la cause principale. Le soir, certains d'entre nous vont assister à un spectacle de danses et de chants irlandais. J'ai zappé cette sortie par manque de motivation ...

À suivre

09:22 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : voyage, irlande, kerry

mardi, 26 septembre 2017

L'île verte -7-

Mardi 12 septembre : l'anneau du Kerry

Ce matin, pas de corvée de valise car nous dormons ce soir dans le même hôtel. Comme je suis matinale, je vais faire un tour sur la plage puis je photographie les corbeaux qui se sont regroupés sur les fils électriques.

voyage,irlande,kerry

Nous partons découvrir ce qui est -sans doute- le circuit le plus célèbre d'Irlande dans la péninsule d'Iveragh. Il parait qu'au printemps les routes sont bordées d'une multitude de rhododendrons en fleurs. Ce n'est pas la saison, mais par contre les fushias apportent une touche colorée de chaque côté de la chaussée.

voyage,irlande,kerry

Nous nous arrêtons bientôt au Kerry Bog Village ; c'est un petit musée où ont été reconstituées quelques chaumières typiques des XVIII et XIXe siècles.

voyage,irlande,kerry

Voici tout d'abord la maison de Jeremiah Mulvihill, tailleur de tourbe. La toiture est faite en chaume de roseaux.

voyage,irlande,kerry

Un peu plus loin se trouve la vieille forge de Jack Belle O'Sullivan.

voyage,irlande,kerry

La petite chaumière est celle de Denny Riordan, l'ouvrier agricole.

voyage,irlande,kerry

Il vivait seul ; vous noterez la petitesse de la fenêtre - en effet plus les fenêtres étaient grandes et plus l'impôt était élevé ! Avoir plus de lumière était considéré comme un luxe.

voyage,irlande,kerry

Enfin voici la maison du couvreur de chaume. Elle est vraiment beaucoup plus grande que les précédentes car elle possède un étage.

voyage,irlande,kerry

L'intérieur :

voyage,irlande,kerry

Le pot de la famine : c'est le contenant qui servait à la préparation des soupes lors de la période de la grande famine en Irlande (1845).

voyage,irlande,kerry

À l'entrée du musée, dans un enclos, on peut voir deux lévriers irlandais de la race Wolfhound, une race ancienne puisqu'on utilisait déjà ces chiens lors de combats dans le Colisée de Rome en 391. La race fut ressuscitée à la fin du XIXe siècle.

voyage,irlande,kerry

À la sortie du musée, tout le monde se précipite au pub pour déguster un irish coffee, spécialité de la maison.

Puis nous reprenons la route. Au passage, on croise un homme occupé à tresser des petites croix de Sainte Brigitte.

voyage,irlande,kerry

Enfin, c'est la pause déjeuner. Au menu : haddock-frites.

À suivre

L'anneau du Kerry comme si vous y étiez ( mettez la vidéo en plein écran).

 

Le Kerry Bog Village

11:57 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, irlande, kerry

dimanche, 24 septembre 2017

L'île verte -6-

Lundi 11 septembre : Comtés de Tipperary et de Kerry

Au revoir Dublin ! Nous prenons la route à 9h en direction du sud-ouest pour rejoindre la côte atlantique.

voyage,irlande,cahir

Notre premier arrêt s'effectue à Cashel. Une forteresse imposante, dont les origines remonteraient au IVe siècle, se dresse sur un piton rocheux.

voyage,irlande,cahir

voyage,irlande,cahir

Nous faisons juste un arrêt photo car, quelques kilomètres plus loin, nous allons de nouveau nous arrêter pour, cette fois-ci, visiter un autre château.

Nous voici dans la petite ville de Cahir (prononcez Ka-her), qui signifie "fort de pierre". À ma grande surprise, je n'ai pris aucun cliché des extérieurs ! Mais où avais-je donc la tête ?

Vous pourrez le visualiser en bas de la note grâce à une vidéo trouvée sur Internet.

voyage,irlande,cahir

Ce beau château est bâti sur un îlot rocheux. D'origine normande, il fut érigé au XIIe et XIVe siècle et appartint à la même famille de 1375 à 1961, les Butler. C'est vrai qu'il est assez impressionnant avec ses huit tours, rondes ou carrées. D'ailleurs il inspira nombre de réalisateurs de cinéma. Citons, entre autres, Stanley Kubrick pour son film  Barry Lindon, Boorman  pour Excalibur ou encore Mel Gibson pour Braveheart.

Dans la salle de réception, on découvre les bois d'un élan géant, le Megaros giganteus pour les puristes, qui fut retrouvé dans une tourbière et qui daterait probablement de 10 500 avt. J.-C.

voyage,irlande,cahir

Après la visite, nous traversons la rivière qui borde le château et nous allons déjeuner un peu plus loin, sur une place colorée.

voyage,irlande,cahir

Après le déjeuner nous reprenons la route car nous avons encore pas mal de kilomètres à parcourir. Halte dans la petite ville de Mallow, le temps d'une pause technique et d'un arrêt photo pour ses adorables chaumières.

voyage,irlande,cahir

voyage,irlande,cahir

voyage,irlande,cahir

Nous arrivons enfin vers 19h à Ballyheigue : chouette, la mer !

voyage,irlande,cahir

Avant de dîner, je sors faire une balade sur la plage.

À suivre

 

16:02 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : voyage, irlande, cahir