Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 août 2013

148. Croisière sur le Danube -1-


podcast

Mardi 20 août : départ pour Budapest

 Je suis à Roissy où j’ai passé la nuit. Ce matin je me lève à 4h30 et après un copieux petit déjeuner je prends la navette pour rejoindre le Terminal 3. J’ai rarement eu l’occasion de décoller depuis ce Terminal, le plus petit de Roissy. La dernière fois, c’était en 2007, lors d’un départ pour le Sénégal.

LeDanu2be 001.JPG

L’enregistrement se fait très vite et après un passage rapide aux toilettes -notez la décoration- je rejoins la salle d’embarquement.

L’avion décolle à 8h30 en direction de Caen. C’est un vol charter spécialement affrété par la Compagnie Croisieurope. Pourquoi ce détour par Caen ? Tout simplement pour prendre un groupe de ploucs normands encadrés par un petit chefaillon qui les dirige à la baguette. Si je résume, nous étions environ 70 à Roissy, ceux qui seront appelés ultérieurement « les individuels », et le groupe normand constitué de 90 personnes, « le groupe proxi ». Si je donne tous ces détails, c’est qu’ils ont une importance pour la suite de la croisière. Un groupe composé et mené par un sergent a toujours plus de poids que les quelques malheureux individuels qui ne se connaissent pas. Je suis d’ailleurs certaine que le prix de cette croisière n’a pas dû être le même pour les membres de ce groupe.

Bref, revenons au voyage.

LeDanu2be 005a.jpg

Nous atterrissons à Budapest vers  12h15 et quatre cars nous conduisent jusqu’au bateau, amarré tout près du marché central. L’embarquement débutera à 16h ; aussi nous avons quartier libre jusqu’à cette heure. Je vais donc flâner dans les rues de la ville.

LeDanu1be 006a.jpg

 

LeDanu1be 005a.jpg

Aujourd’hui, c’est le jour de la fête nationale et il y a beaucoup de monde. Ce soir, un feu d’artifice sera tiré depuis les rives du Danube.

LeDanu2be 008.JPG

À partir de 16h commence l’installation dans les cabines. Je suis au niveau du pont principal, à l’avant du bateau ; ma cabine se situe juste sous le salon bar et plus précisément sous la piste de danse ! Je comprends mieux maintenant pourquoi j’avais l’impression tous les soirs que l’on tapait avec un marteau ; c’était le bruit des chaussures sur la piste !

L’appareillage tarde un peu en raison d’un incident qui s’est produit au moment de l’atterrissage de l’avion : une dame a été prise d’un malaise à ce moment précis et il a fallu la transporter à l’hôpital où elle a passé divers examens. Par chance elle n’avait rien et elle rejoint donc le bateau vers 19h en taxi. 

Nous pouvons donc quitter Budapest et, alors que tout le monde se retrouve au salon pour le pot d’accueil, je me dirige à l’arrière du bateau pour photographier la ville.

LeDanu1be 029a.jpg

Passage au restaurant à 19h30. Moment crucial où l’on découvre avec qui on va partager les repas durant dix jours. Ce premier repas est plutôt glacial … L’atmosphère se détendra un peu au fil des jours, mais sans plus. C’est bien la première fois que je reviens sans même connaître les noms et prénoms de mes voisins de table. Toutefois, j’apprends la mort d’un homme que j’ai connu dans ma folle jeunesse. J’oublie souvent que nous ne sommes que de pauvres mortels …

 

À suivre      

vendredi, 06 juillet 2012

135. Croisière sur le Danube -8-


podcast

Lundi 25 juin : Budapest

Il est huit heures du matin :

— Ça y est, nous arrivons à Budapest !

Danu3be 076a.jpg

Tout le monde se précipite sur le pont, appareil photo en main. L’entrée dans la ville est impressionnante surtout avec le Parlement construit au ras du fleuve.

 Danu3be 080.JPG

Le bateau accoste bientôt sur la rive gauche, à Pest. L’autre versant, Buda, est une colline boisée au sommet de laquelle se dresse l’imposant château, la cathédrale et le Bastion des pêcheurs.

Danu3be 106a.jpg

La visite commence par un tour de ville (côté Pest) en autocar et il se met à pleuvoir légèrement. Arrêt sur la place des Héros

Danu3be 145a.jpg

puis nous traversons le Danube, passons par le tunnel et accédons en haut de la colline de Buda. Jean-Claude, Monique et moi-même laissons alors le groupe et partons de notre côté.

Danu3be 177.JPG

Vue remarquable sur le Danube depuis la terrasse du château. Je finis bientôt par me retrouver toute seule car je ne peux suivre le rythme accéléré de mes deux acolytes (ils ne marchent pas, ils courent !).

Je change un peu d’argent (la monnaie locale est le Forint) pour pouvoir acheter des timbres, puis je musarde dans les rues de la cité royale. Je trouve cette partie de la ville particulièrement agréable et  bien restaurée.

 

Danu3be 203a.jpg

L’église Matthias, avec ses tuiles vernissées, est en cours de restauration.

Je retrouve le groupe vers 11h30 et nous retournons déjeuner sur le bateau.

C’est à ce moment-là que le temps change du tout au tout ; la pluie fine du matin fait bientôt place à des trombes d’eau qui ne cesseront qu’à la fin de la journée. Ça tombe plutôt mal car nous avions quartier libre pour l’après-midi ! Néanmoins, nous nous équipons et nous partons en expédition.

 Danu3be 224a.jpg

D’abord un arrêt sous les halles couvertes (à gauche sur la photo). Là au moins, nous sommes à l’abri. J’en profite pour acheter du paprika.Et qui dit paprika, dit ... Goulash ! Je vais vous donner la recette ultérieurement. 

Comme il est impossible d’utiliser l’appareil photo, je décide de retourner sur le bateau. Une fois à bord, je me change car je suis trempée comme une soupe, je m’allonge et … Je m’endors !

 À suivre


Danube-6- par cheztinou