Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 19 décembre 2012

301. Promesse tenue !

La Maison Flammarion a tenu promesse : ce matin, j'ai reçu à titre gratuit le dernier livre de Pierre Bellemare dans ma boîte à lettres. Et, page 360, voici donc Ma photo - à savoir la tombe de Yul Brynner-.

Maison 001a.jpg

Ça n'est pas grand chose, mais ça me fait plaisir. Tout comme la bonne femme qui crie à qui veut l'entendre dans une pub à la télé : "C'est ma Twingo", je m'imagine bien, dans les rayons de la FNAC, en train de m'exclamer :

Ah mais, c'est Ma photo !

Bon, je ne le ferai pas quand même. 

mercredi, 12 décembre 2012

290. Quizz sur Tours

1355280687.png

Il m'agace, ce piaf, avec ses questions ! Est-ce que je lui en pose, moi, des questions ?

Bon, quand je dis : je sais, je sais, je m'avance un peu vite en besogne.  Mais je viens de trouver la parade.

Lire la suite ICI.

jeudi, 06 décembre 2012

281. Mort d'Oscar Niemeyer

architecture, oscar niemeyerL'architecte brésilien Oscar Niemeyer est décédé hier dans un hôpital de Rio de Janeiro à l'âge de 104 ans. Il laisse une œuvre considérable, notamment au Brésil où il participa à la création de Brasilia en 1960.

La France n'est pas en reste puisqu'on lui doit :

Le siège du Parti communiste, place du colonel Fabien, et le siège du journal L'humanité à Paris, la Bourse du travail à Bobigny et la Maison de la Culture au Havre.

Ci-dessous, le musée d'Art contemporain de Niteroi, en face de Rio de Janeiro :

architecture, oscar niemeyer

 

architecture, oscar niemeyer

Petit retour sur Brasilia si ça vous tente :


Brésil 4 par cheztinou

vendredi, 23 novembre 2012

269. Quand la réalité rejoint la fiction

podcast

Un jour deux pèlerins sur le sable rencontrent

Une huître que le flot y venait d’apporter :

Ils l’avalent des yeux, du doigt ils se la montrent

A l’égard de la dent il fallut contester.

L’un se baissait déjà pour amasser la proie ;

L’autre le pousse et dit : Il est bon de savoir

Qui de nous en aura la joie.

Celui qui le premier a pu l’apercevoir

En sera le gobeur, l’autre le verra faire. —

Si par là l’on juge l’affaire,

Reprit son compagnon, j’ai l’œil bon, Dieu merci. —

Je ne l’ai pas mauvais aussi,

Dit l’autre ; et je l’ai vue avant vous, sur ma vie. —

Eh bien, vous l’avez vue ; et moi, je l’ai sentie !

Pendant tout ce bel incident,

Perrin Dandin arrive : ils le prennent pour juge.

Perrin, fort gravement, ouvre l’huître et la gruge,

Nos deux messieurs le regardant.

Ce repas fait, il dit d’un ton de président :

Tenez, la Cour vous donne à chacun une écaille

Sans dépens ; et qu’en paix chacun chez soi s’en aille.

Mettez ce qu’il en coûte à plaider aujourd’hui ;

Comptez ce qu’il en reste à beaucoup de familles

Vous verrez que Perrin tire l’argent à lui,

Et ne laisse aux plaideurs que le sac et les quilles.  [ expression proverbiale signifiant qu’il ne laisse rien]

 

Jean de La Fontaine, L’huître et les plaideurs, Livre IX, fable VIII.

 Dans le rôle des plaideurs 

copéfillon.jpg

Dans le rôle du juge 

juppé.jpg

 Amusant, non ?

 

 

mardi, 13 novembre 2012

259. Bon anniversaire !

 

podcast

Huismes 020a.jpg

Ce blog fête ses sept ans ! Sept années durant lesquelles je vous ai fait partager mes voyages, mes états d’âme (pas toujours réjouissants), mes coups de cœur mais aussi mes coups de gueule.

Je n’ai pas toujours été régulière dans mes notes –manque d’inspiration quelquefois- mais bon, je tiens toujours le cap. Il m’arrive de pester parfois en raison du manque de commentaires, mais en y réfléchissant d’un peu plus près, je m’aperçois que, de mon côté, je laisse rarement de commentaires chez mes voisins. Mais cela ne m’empêche pas d’y passer régulièrement.

Depuis sa création, j’ai mis en ligne 2372 notes et j’ai reçu 7331 commentaires –dixit Haut et Fort-.

Enfin – et c’est le plus important à mes yeux- ce blog m’a permis de rencontrer des gens venus d’horizons très divers et avec lesquels, au fil du temps, se sont noués des liens d’amitié.

J’ai également une pensée émue pour ceux qui, malheureusement, nous ont quittés en chemin. Ainsi va la vie …

Attaquons maintenant la huitième année !

05:21 Publié dans Evènementiels | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : blog, tinou