Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 01 mai 2009

144. Aujourd'hui : repos !

En ce 1er mai, jour de la fête du travail, permettez-moi de vous offrir ce petit bouquet de muguet.

muguet1.jpg

Il est en fait destiné à ma cousine Colette chez qui je vais déjeuner aujourd'hui.

Depuis un peu plus d'une semaine une chose m'inquiète fortement. Non, ce n'est pas la grippe, ça, on n'y peut pas grand chose, mais c'est l'arrivée des hirondelles ! Où diable sont-elles donc passées ? Je n'en ai encore aperçu aucune.

Et vous ?

vendredi, 24 avril 2009

134. Visite à la ferme

fermes.jpgSamedi 25 et dimanche 26 avril, le monde agricole ouvre ses portes à la visite. Vous trouverez ICI la liste des lieux où l'on peut se rendre.

Pour ma part, le week-end s'annonce beaucoup moins réjouissant. Je souffre du dos depuis lundi et aujourd'hui ça s'est encore aggravé. Là dessus vous rajoutez un sérieux mal aux dents ! Comme je pars dans deux semaines, j'ai tout intérêt à ménager ma pauvre carcasse !

Alors, je prends mon mal en patience.

Dimanche les serres du jardin botanique de Tours ouvrent leurs portes. Avis aux amateurs !

C'est tout ?

Bah oui... Il y aura des jours meilleurs.Je retourne au lit...

jeudi, 23 avril 2009

133. Le bateau de Saint-Louis du Sénégal

bou.jpg

Demain soir sur France 3, Thalassa propose un reportage sur le "Bou-el-Mogdad", le bateau que j'ai emprunté en décembre 2007 pour rejoindre Podor à Saint-Louis. Vous pensez bien que je ne vais pas rater l'émission !

Dans le lien qui suit, cliquez sur la photo du bateau pour voir un extrait du reportage.

bou1.jpg

Je garde un souvenir très fort de ce voyage sur le fleuve Sénégal : le calme, la beauté des couchers de soleil, la cordialité des matelots à bord. Je sens que je vais devoir prendre mon paquet de Kleenex avec moi !

Quant à Jean Jacques Bancal à qui l'on doit le retour de ce bateau mythique à Saint-Louis, je l'avais rencontré à l'hôtel dont il est le propriétaire, l'hôtel de La Résidence.  D'ailleurs dans la salle du restaurant, il y a sa caricature !

residence.jpg

J'en profite pour vous remettre le diaporama de ce bateau plein de charme :

Le Bou-el-Mogdad. 

dimanche, 19 avril 2009

129. Des girouettes comme s'il en pleuvait

Plus de soixante-dix girouettes sont installées dans le parc du château du Rivau à Lémeré. Parmi celles-ci, j'en ai sélectionné quatre que voici :

"Coup de vent", de Larvat.

gi14.jpg

"Mireille et Daniel", de Raymond Huard.

gi29.jpg

"La nageuse", de Henri-Robert Couturier.

gi23.jpg

"Maryline", de Jean Claude Delagneau.

gi40.jpg

Enfin sur le diaporama suivant, vous en découvrirez une cinquantaine environ.

Les girouettes du Rivau.

On se retrouve demain ?

 

samedi, 18 avril 2009

127. Quand Jeanne devient sainte

C'est le 18 avril 1909 que Rome béatifia Jeanne d'Arc. Elle fut canonisée en 1920. Jusqu'à présent, elle était une figure emblématique du peuple français. A partir de ce moment, il faut bien avouer que l'Église s'est appropriée son image. Ça fait partie des grandes mystifications : brûlée à Rouen le 30 mai 1431 comme sorcière et hérétique, la voilà d'un coup sanctifiée ! Il faudrait que l'on m'explique.IMGP1035b.jpg

En Touraine, c'est impressionnant le nombre d'endroits où l'on indique son passage. Tel village vous montre le pont qu'elle a enjambé pour se rendre à Chinon, tel autre vous indique la maison où elle a dormi, un autre enfin vous montre la forge où a été fabriquée son épée. On frôle l'hystérie collective.

margelle.jpgOn a fait de ce personnage historique une belle image d'Épinal qui fait le bonheur des marchands d'assiettes peintes et de boules de neige.

Au cinéma deux films ont retenu mon attention :

D'abord La passion de Jeanne d'Arc, réalisé par Carl Theodor Dreyer en 1928, avec Renée Falconetti dans le rôle de la Pucelle. Un extrait ICI.falconetti.jpg

Cette actrice française est morte à Buenos Aires en 1946, dans l'oubli le plus total. Elle est enterrée au cimetière de Montmartre.

jeanne5.jpgL'autre film intéressant est celui réalisé par Robert Bresson en 1962. Il retrace tout le procés de Jeanne d'Arc. 

Quand j'étais à l'école primaire, on nous apprenait que Jeanne d'Arc, gardienne de moutons, avait entendu des voix qui l'exhortaient à délivrer la France de l'oppression anglaise. Ce qui m'avait fortement impressionnée c'est le fait qu'elle reconnaisse le roi Charles VII parmi tous les gens de la Cour à Chinon. Je me demande comment les enseignants de l'école primaire racontent aujourd'hui cette période de l'histoire de France, à supposer qu'ils en parlent.

Pour finir, voici la représentation de Jeanne d'Arc par Robert Tatin.

jeanne.jpg