Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 09 juin 2009

190. Quand Tours fait la une des journaux

Tours 037a.JPG

Les Tourangeaux se seraient bien passés d'une telle publicité pour leur ville. Ce matin en effet débute le procès de Véronique Courjault, cette femme accusée d'avoir tué trois de ses nouveau-nés. L'affaire  a débuté en 2006 lorsque Mr Courjault découvre deux corps de nourrissons dans le congélateur de sa maison, à Séoul en Corée. Le couple nie tout lien avec ces bébés. Cependant les tests ADN viennent prouver le contraire. Revenus en France, les époux sont alors entendus par la police et Mme Courjault avoue très rapidement qu'elle est bien la mère de ces deux bébés, qu'elle a étouffés à leur naissance puis mis dans le congélateur. Elle avouera également l'infanticide d'un autre nourrisson, en 1999, dont elle a brûlé le corps. 

Le procès devrait durer une semaine. Durant cette période, il sera demandé à l'accusée d'expliquer ses gestes. Pourra-t-elle fournir une explication ? Laquelle ? Le déni de grossesse ? À trois reprises ? Une histoire terrible qui dépasse un peu l'entendement.

Mme Courjault est soutenue par tous ses proches qui cherchent à comprendre ce qui a pu pousser cette femme à de tels actes.

Le rappel des faits ICI et

vendredi, 05 juin 2009

188. Bonne fête maman

Oui, je sais, la fête des mères c’est dimanche ! Mais je prends un peu d’avance. La raison en est toute simple : ma fille étant absente dimanche, nous avançons donc la date à ce soir. Après tout, ce n’est qu’une formalité. Il y a quelques années encore, j’y attachais beaucoup d’importance et j’aurais été extrêmement déçue si ma fille avait oublié cette date (ce qui n’est jamais arrivé).

Aujourd’hui, c’est un peu différent. Je suis beaucoup moins à cheval sur les principes. C’est peut-être un tort, enfin c’est comme ça.Perraudière 043a.JPG

Donc, nous allons nous retrouver en tête à tête ce soir. Il était prévu que nous allions  dîner en ville mais entre-temps  il y a eu un imprévu. Un de ceux que j’exécre le plus, à savoir… mal au dos !

Hier matin, une soudaine frénésie s’est emparée de moi et j’ai commencé à faire du grand nettoyage à la maison. Ça n’a pas duré bien longtemps. À un moment j’ai senti une légère douleur dans le dos. Mais j’étais tellement absorbée par le travail que j’ai persisté. Fatale erreur ! Dans la journée, j’ai constaté que j’étais de travers –dans ces cas-là, je penche à gauche-. Je me suis donc allongée le reste de la journée.

Ce matin, ça ne va pas mieux, je dirai même que ça a empiré. Le lever a été laborieux, en plusieurs étapes. J’ai néanmoins réussi à aller jusqu’à la cuisine pour me faire un café, puis à ouvrir l’ordinateur pour papoter avec vous.

Le dîner de ce soir se fera donc à la maison et ce sera déjà bien si j’arrive à me rendre jusqu’à la table dans le jardin ! 

Ce qui m’ennuie le plus, c’est que nous sommes vendredi et lundi je dois partir en Bretagne. C’est pas gagné.

Sur ce, je vais me remettre au lit !

mardi, 19 mai 2009

161. J'arrive de la pointe du Raz

et je ne suis pas venu pour entendre vos conneries... Moi je veux voir les films d'Etaix... Je retourne en mer."

Réaction d'un homme qui assistait aux débats qui ont eu lieu le 15 mai dernier au Palais de Justice de Paris pour l'affaire Etaix- Gavroche. Lire la suite ICI.

Le verdict sera rendu le 26 juin !

jeudi, 07 mai 2009

152. Une pensée...

en ce 7 mai 2009 à tous ces hommes qui ont donné leur vie pour ce qui semble aujourd'hui ne plus avoir grand sens, à savoir la patrie.

dien2.jpg

C'était le 7 mai 1954 dans la cuvette de Dien Bien Phu.

Ils ne sont pas oubliés pour autant. J'avais été frappée de voir que le Mémorial est toujours fleuri et  les Vietnamiens viennent y brûler des bâtons d'encens. 

Dien Bien Phu

dien1.jpg

151. Mort d'Haller ?

... merde alors !

haller.jpg

C'est de cette façon que Bernard Haller avait souhaité que l'on annonce sa mort. Elle est survenue le 24 avril dernier dans un relatif  silence médiatique. La mort d'un clown ne fait pas recette.

Retrouvez ce comédien dans son sketch intitulé "le concertiste" (audio).

Puis dans un extrait du film de Pierre Richard sorti en 1973 : Je sais rien mais je dirai  tout.