Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 18 janvier 2013

11. Croisière sur le Mékong -3-

podcast

Samedi 5 janvier : Angkor et toujours, suite.

 Après le déjeuner, nous partons donc en direction de l’ancienne cité d’Angkor Thom qui au Moyen Age comptait environ 100 000 habitants, vivant dans des maisons de bois et de paille et dont il ne reste évidemment plus rien aujourd’hui, si ce n’est les bâtiments de pierre dont le magnifique temple du Bayon que nous allons visiter.

Cette cité est ceinte de murailles de 8m de haut sur une longueur totale de 12km. Le tout est entouré de larges douves de 100m de largeur.

On accède à la cité par une large avenue bordée d’arbres (chouette ! un peu d’ombre). On franchit ensuite le pont bordé de chaque côté par 54 statues de géants (les bons génies sont sur la gauche, les mauvais sur la droite).

voyage, cambodge, angkor, bayon, ta phrom

 

voyage, cambodge, angkor, bayon, ta phrom

Et voici le porche de l’entrée-sud, arche de 23m de hauteur surplombée de ce mystérieux personnage à quatre têtes.

voyage, cambodge, angkor, bayon, ta phrom

Nous voici bientôt devant le Bayon. Ce temple reste un mystère. C’est une énorme bâtisse de 37 tours (à l’origine on en comptait 54), chacune ornée de 4 visages qui illustrent les quatre vertus du Bouddha : la sympathie, la pitié, l’humeur égale et enfin l’égalité.

 

voyage, cambodge, angkor, bayon, ta phrom

Le Bayon a une forme de pyramide à trois niveaux. Sa hauteur est de 43m et il est très facile de se perdre dans ce dédale de  couloirs sombres et étroits où résonnent d’étranges petits cris.

Elles sont toujours là, les centaines de chauve-souris, seules habitantes du lieu et dont Pierre Loti, dans son recueil  Le pèlerin d’Angkor, narre la présence de façon inquiétante. Il faut dire que lorsqu’il visita ce temple, il était tout seul et c’était la période de la mousson.

 

voyage, cambodge, angkor, bayon, ta phrom

Aujourd’hui, il fait très chaud et des centaines de touristes se bousculent pour faire des photos. Chacun veut être sur la photo devant les entrées des galeries ou bien à l’avant des têtes sculptées. J’ai bien l’impression qu’il n’y a que cela qui les intéresse !  Et l’histoire du lieu dans tout ça ? Il y a beaucoup de touristes chinois et leur grand plaisir est de poser en faisant le signe V de victoire. Il faudrait peut-être leur expliquer que ce n’est pas Disneyland.

Enfin bon, passons …

 

voyage, cambodge, angkor, bayon, ta phrom

Au premier niveau du temple, les murs sont recouverts d’immenses bas-reliefs. Ils relatent les exploits de l’armée angkorienne contre les Chams, mais aussi des scènes de la vie quotidienne des Khmers au XIIe siècle, la bataille du Grand Lac (le Tonlé Sap) et divers duels.

voyage, cambodge, angkor, bayon, ta phrom

La chaleur a légèrement décliné et nous partons maintenant visiter le temple qui servit lors du tournage du film Tomb Raider avec Angelina Jolie dans le rôle de Lara Croft : il s’agit du Ta Phrom. Ce temple fut construit vers 1186 sous le règne de Jayavarman VII.

Imaginez qu’à l’époque les dignitaires mangeaient dans de la vaisselle en or, dormaient dans des draps de soie ; la tour centrale du temple était recouverte de pierres précieuses.

Et aujourd’hui ? C’est la nature qui a repris ses droits ! Les graines des arbres fromagers, transportées dans les déjections des oiseaux, ont germé un peu partout et ont littéralement envahi le lieu. Par moment, les racines ressemblent à des pythons s’enroulant autour des pierres. C’est grandiose !  

 

voyage, cambodge, angkor, bayon, ta phrom

 voyage, cambodge, angkor, bayon, ta phrom

 

Le soir tombe. Nous rentrons à l’hôtel, un peu fatigués mais les yeux plein de rêves.

Nous bénéficions d’une pause, le temps de se doucher, puis le car vient nous chercher pour nous emmener d’abord faire un petit tour sur le marché de nuit (décevant car c’est surtout fait pour les touristes) puis direction un restaurant (tenu par un Français) où nous allons assister à un spectacle de danses durant le repas.

 

voyage, cambodge, angkor, bayon, ta phrom

 

voyage, cambodge, angkor, bayon, ta phrom

Mais auparavant, notre guide, Yeth, a fait stopper le car dans un endroit tranquille et il nous présente ses adieux. Nous allons en effet le quitter demain après le déjeuner. Il a apporté du vin de palme et des amuse-gueules et nous trinquons ensemble. Il nous chante alors « J’attendrai » en français et en cambodgien. Je regrette de ne pas l’avoir filmé !

Il est émouvant cet homme érudit qui fut le seul de sa famille à réchapper au génocide des Khmers rouges. Il comprit très vite que le seul moyen de survie était de se faire passer pour un homme inculte. Surtout éviter de montrer qu’on avait fait des études ! Mais je reviendrai un peu plus tard sur ce sujet.

Nous voici donc au restaurant. J’ai attendu que chacun prenne une place pour jouer au bouche-trou. Je me retrouve alors au milieu d’un groupe de trois couples, deux étant face à moi. Eh bien, durant tout le repas, ils ne m’ont jamais adressé la parole, faisant comme si je n’existais pas ! J’ai donc dû endurer leur conversation au ras des pâquerettes. Ça promet pour la suite… Cela eut néanmoins l’avantage de me permettre d’éviter comme la peste ce groupe, que j’ai nommé Les Bidochon, tout au long du voyage !

Demain, nous attaquons le gros morceau : Angkor Wat.

À suivre

 Je mettrai un diaporama un peu plus tard !

jeudi, 17 janvier 2013

10. Croisière sur le Mékong -2-

podcast

Samedi 5 janvier : Angkor et toujours

 Carte2 041a.jpg

Je me lève dès 5h du matin. Le petit déjeuner est servi à partir de 6h et nous quittons l’hôtel à 7h car la journée s’annonce chargée.

La première visite est consacrée au petit temple de Banteay Srei, appelé aussi la citadelle des Femmes. Il est situé environ à 25km au nord d’Angkor.

Carte2 111a.jpg

Ce temple, de style hindouiste, fut construit entre 964 et 1000. Le matériau utilisé est le grès rose qui prend de jolies teintes selon l’orientation du soleil.

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de ce site, voir ICI.

 

Carte2 082.JPG

Plusieurs pavillons sont gardés par des singes de pierre (ce sont des copies). Les façades sont gravées d’une infinité de motifs floraux et de charmantes figurines. Des scènes de la mythologie brahmanique sont sculptées sur le linteau des portes. Les toits- aujourd’hui disparus- étaient pentus et couverts de tuiles.

Carte2 076a.jpg

 

Carte2 087a.jpg

 

Carte2 106a.jpg

La conservation de ce petit bijou est l’œuvre de la Suisse.

Après la visite, nous reprenons le car et nous nous arrêtons un peu plus loin sur le bord de la route. Là se tiennent des petites échoppes où les gens fabriquent du sucre à partir des palmiers.

 Carte2 115a.jpg

 

Carte2 123a.jpg

Ils font chauffer le jus jusqu’à évaporation de l’eau et ils versent ensuite le mélange dans des petits moules en bambou pour en faire comme des bonbons.

Carte2 122a.jpg

Dans mon carnet, j’ai noté que nous allions ensuite dans un magasin, mais je n’en ai aucun souvenir !

Le déjeuner est pris dans un excellent restaurant.

La chaleur s’est amplifiée considérablement et c’est sous un soleil de plomb que nous entreprenons la visite du Bayon. Mais ce sera pour demain !

À suivre  

Et si maintenant nous allions visiter ce joli petit temple ?


Benteay Srei par cheztinou

mercredi, 16 janvier 2013

9. Croisière sur le Mékong -1-

podcast

Jeudi 3 et vendredi 4 janvier :

J’ai passé la nuit dans un hôtel près de Roissy. L’avion de la Thaï Airways décolle à 13h30.

Dix heures plus tard, l’avion atterrit sur l’aéroport de Bangkok.

Ah, quel plaisir de s’apercevoir qu’il y a un espace réservé aux fumeurs !

voyage, cambodge, siem reap, angkor

Nouvel embarquement pour Siem Reap, au Cambodge où l’avion se pose vers 3h20. Nous sommes maintenant le vendredi 4 janvier, il est alors 9h20, heure locale. Le temps est chaud, ensoleillé.

voyage, cambodge, siem reap, angkor

Peu à peu, les gens se regroupent autour des deux guides qui nous attendent à la sortie et nous nous dirigeons vers deux cars à la sortie de l’aéroport.

Mesdames et messieurs, bienvenus au Cambodge ! Vos chambres à l’hôtel ne seront libérées qu’à partir de midi. Aussi nous vous proposons de commencer par une petite balade sur l’eau.

Le site d’Angkor Wat se situe à 8km de Siem Reap. La partie visitable  s’étend sur environ 402km2, mais –selon les archéologues- le site devait probablement faire plus de 3000km2, regroupant environ 800 000 habitants au moment de son apogée ! La construction s’étale de 889 à 1430.

À partir de cette date, s’amorce le déclin de la ville en raison probablement d’une série de catastrophes naturelles et de la déforestation.

Il faudra attendre le milieu du XIXe siècle pour redécouvrir cette civilisation tombée dans l’oubli, grâce au botaniste français Henri Mouhot qui explora la région de 1858 à 1861.

Ses descriptions et ses croquis vont relancer l’attrait pour ce lieu et depuis cette date, les recherches ne cessent de dévoiler de nouvelles découvertes.

Je m’arrêterai là pour ce qui est de l’histoire de ce lieu magique car c’est beaucoup trop complexe et ce n’est pas en trois jours que l’on peut digérer cinq siècles d’une civilisation hindouiste puis bouddhiste ! Il existe suffisamment de livres spécialisés traitant le sujet.

voyage, cambodge, siem reap, angkor

Nous nous retrouvons bientôt sur un canal artificiel entourant un des temples du site d’Angkor. Un peu plus loin, nous descendons sur la rive et passons sous la porte sud.

 

voyage,cambodge,siem reap,angkor

Là, les cars nous attendent à l’ombre, le long d’une large route de terre ocre.

voyage, cambodge, siem reap, angkor

Nouvel arrêt, un peu plus loin, devant le Palais royal pour admirer la terrasse des Éléphants.

voyage, cambodge, siem reap, angkor

Elle fut aménagée sous le règne de Jayavarman VII, au début du XIIIe siècle et mesure350 mètres de longueur.

voyage, cambodge, siem reap, angkor

voyage, cambodge, siem reap, angkor

Après cette matinée à la fois reposante et culturelle, nous rejoignons l’hôtel Le prince d’Angkor pour le déjeuner – c’est un buffet- suivi d’un repos bien mérité jusqu’à 16h.

voyage, cambodge, siem reap, angkor

Cette pause a permis de recharger un peu les batteries, de sortir les vêtements légers.

L’après midi est consacré à la visite d’un magasin qui fabrique des bougies et des produits cosmétiques. Nouvelle halte dans un magasin d’art.

voyage, cambodge, siem reap, angkor

La nuit tombe très vite (vers 17h30) ; juste avant de retourner à l’hôtel, le guide nous emmène visiter une pagode dans Siem Reap.

voyage, cambodge, siem reap, angkor

Le soir, le repas (toujours un buffet) est servi au bord de la piscine. Tous les plats proposés sont de la cuisine locale et c’est un véritable délice !  C’est merveilleux de découvrir des saveurs nouvelles aussi subtiles. Je dîne seule à une table. Je remarque que les autres membres du groupe sont venus à plusieurs –des groupes d’amis de 4 ou 6 personnes ou encore des couples-. J’en conclus très rapidement qu’il me sera difficile de m’intégrer à un groupe. Mais cela ne me gêne pas ; comme dit le dicton : Mieux vaut être seule que mal accompagnée !

Après le dîner, je réintègre ma chambre. Cette première journée fut bien agréable !

voyage, cambodge, siem reap, angkor

À suivre

mardi, 15 janvier 2013

8. De retour

podcast

Un petit aperçu avant de commencer le carnet de voyage demain :

voyage, cambodge, vietnam

voyage, cambodge, vietnam

voyage, cambodge, vietnam

voyage, cambodge, vietnam

voyage, cambodge, vietnam

voyage, cambodge, vietnam

voyage, cambodge, vietnam

voyage, cambodge, vietnam

voyage, cambodge, vietnam

voyage, cambodge, vietnam

voyage, cambodge, vietnam

voyage, cambodge, vietnam

voyage, cambodge, vietnam


21:00 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : voyage, cambodge, vietnam

samedi, 12 janvier 2013

7.Arrivee a Saigon

Samedi 12 janvier, 14h 

Nous arrivons bientot au terme de cette croisiere puisque nous atteignons Saigon vers 17h. Nous avons emprunte un canal pour atteindre la capitale.  La temperature depasse les 35 degres et j ai pris quelques couleurs. C est le dernier message que j envoie, je vous donne maintenant rendez vous mardi 15 JANVIER ...

07:51 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : voyage, vietnam, saigon