Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 17 octobre 2011

224. Séquoia en péril

Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant l'état du grand séquoia qui se trouve au jardin botanique !

Botanique 057a.jpg

Botanique 052a.jpg

Apparemment,  il n'a pas supporté la sécheresse. Est-ce irréversible ? Thierry va nous dire ça -enfin j'espère-.

Botanique 054a.jpg

Quelques nouveautés, en particulier un enclos avec 4 porcs-épics. Ils appartenaient à un particulier. On peut sans doute trouver mieux comme animal de compagnie !

Botanique 035a.jpg

Les abeilles profitaient de cette belle journée ensoleillée pour s'activer dans le cœur des dalhias.

Botanique 013b.jpg

La pluie est annoncée pour demain !

mercredi, 29 juin 2011

136. Silence on tourne !

Tours 010a.jpg

Tout d'abord, plantons le décor. Nous sommes boulevard Heurteloup, face à la rue Bernard Palissy. Il est environ 14h, le ciel est radieux, l'air s'est rafraichi depuis hier.

Tours 012a.jpgAh, mais voici les acteurs : ils se mettent en place, les techniciens règlent leurs instruments.

Les hommes de l'ombre, scène 8, dixième prise : ACTION !

Tinou, il fallait que je te dise quelque chose d'important !

Ne dis rien, Bruno, je sais déjà de quoi il s'agit. Tu vas partir, n'est-ce pas ?

Silence. Bruno Wolkowitch (car il s'agit bien de lui, le vrai, l'unique, le séduisant !) baisse les yeux et soupire.

Tours 015a.jpg

C'était Tinou en direct du tournage du film "Les hommes de l'ombre" à Tours, ce mercredi 29 juin 2011.

dimanche, 27 mars 2011

90. Quatre-vingt-dix

royer.jpg.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est l'âge auquel vient de s'éteindre Jean Royer, vendredi. La ville de Tours lui doit beaucoup. Élu maire en 1958, il restera à ce poste jusqu'en 1995. Grand bâtisseur, homme énergique et volontaire, il sut redonner à la ville endormie un essor considérable.

Je me souviens encore qu'avant son arrivée, il existait encore les baraquements construits après la guerre sur plusieurs places de la ville. Quant aux bords de Loire, n'en parlons même pas ! Des taudis qui s'écroulaient peu à peu.

Ses détracteurs lui reprochèrent d'avoir construit une autoroute passant dans la ville. Il faudrait tout de même se souvenir qu'à l'époque les autoroutes ( en Allemagne notamment) longeaient les faubourgs des grandes villes.

On lui reprocha aussi d'avoir fait construire un stade de foot un peu surdimensionné. Faudrait-il encore se souvenir que l'équipe de foot de l'époque se voyait déjà passer en première division.

La ville perd un homme qui se dévoua toute sa vie pour faire de Tours ce qu'elle est devenue, c'est à dire une ville agréable, animée et où il fait bon vivre. Alors un grand coup de chapeau à vous, Monsieur Royer ! On négligera votre côté un peu rigide qui fit que l'on vous surnomma le "père la pudeur".

royer2.jpg.jpg

royer3.jpg.jpg

Dans quelques décennies on fera le bilan de vos successeurs.

dimanche, 26 septembre 2010

367. Éole était bien au rendez-vous

Cerfs-volants 098.JPG

Hier le temps était presque idéal pour faire voler les cerfs-volants. Le vent était bien là, et le soleil a fait quelques timides apparitions. De quoi faire un diaporama assez sympathique.

Cerfs-volants 046a.jpg

Je pense qu'aujourd'hui le temps s'est montré moins propice. En plus il fait froid ! Il va falloir songer sérieusement à sortir les vêtements d'hiver, hélas.

Cerfs-volants 174a.jpg

Donc, je suis restée à la maison toute la journée en compagnie de mon chat Théo. Et je n'ai rien fait ... ou presque. J'ai un problème avec une bouche d'aération située dans le plafond de la cuisine. Elle fait un bruit phénoménal, on dirait le ronflement d'un réacteur d'avion. Dans la journée, cela ne me gêne pas trop, mais c'est surtout la nuit, quand tout est silencieux, que cela devient agaçant, voire obsessionnel. 

 

jeudi, 09 septembre 2010

352. Les connaissez-vous ?

Quelle bonne idée d'avoir affiché les portraits de quelques chefs tourangeaux sur les grilles du jardin de la préfecture ! Souvent on connait, soit par ouïe-dire, soit pour avoir eu l'occasion d'y aller, le nom de leurs restaurants, mais on n'a pas forcément eu la chance de voir les cuistots.

chefs.jpg

En voici donc cinq, installés à Tours. Je vous les présente plus en détail ICI.