Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 08 août 2009

281. Souvenirs, souvenirs...

En nettoyant les portes extérieures du réfrigérateur (l'intérieur, ce sera pour un autre jour, il ne faut pas abuser), j'ai retrouvé ce magnets :

futuroscope.jpg

Je ne me souviens plus si c'était en 2005 ou 2006 que j'y étais allée avec Juju. Le temps passe si vite !

Ça m'a donné l'envie d'y retourner, d'autant plus qu'il y a de nouvelles attractions. Si des fois, quelqu'un est intéressé, je peux l'emmener gratos. Une seule personne car je n'ai que deux places dans ma voiture. Par contre je ne paie pas l'entrée de l'éventuel passager (faut pas pousser quand même!). Alors, avis aux amateurs...

19:28 Publié dans Croque mots | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : futuroscope

vendredi, 07 août 2009

279. Souvenirs d'enfance, 2

Comme c'était prévisible, je me suis perdue dans Tours-nord. Il faut dire aussi à ma décharge que c'est un quartier très vaste, toutes les rues se ressemblent, alignement d'immeubles sur des avenues interminables... Bref, après avoir tourné en rond pendant un quart d'heure, j'ai enfin trouvé l'avenue de l'Europe.

Mon bouquet de tournesols à la main, me voici devant le numéro ... Je sonne. Une voix me répond à l'interphone:

Je suis au premier étage, allume la lumière dans l'escalier !

Je grimpe fébrilement l'escalier, me voici maintenant sur le palier, la porte s'ouvre et ...

Nous nous embrassons chaleureusement, le plaisir de se retrouver est réciproque. Après quarante ans je dois dire que j'ai eu un peu de mal à la reconnaître. J'avais quitté une femme dans la force de l'âge et je me retrouvais face à une dame de 91 ans. Son regard pourtant n'a pas changé, il est toujours aussi vif !

De son côté ce fut la même chose. Elle avait le souvenir d'une gamine et se trouvait face à une bonne femme de 60 ans ! De plus elle ne voit plus très bien. J'avais apporté avec moi quelques photos qu'elle n'a, hélas, pas pu regarder. Elle se déplace dans son coquet petit appartement avec un déambulateur à roulettes.

Nous avons évoqué le bon vieux temps comme on dit si facilement. Elle avait emménagé sur le boulevard Tonnellé en 1939. Son mari avait été mobilisé alors qu'elle était enceinte de sa première fille. Dès le début de la guerre il avait été fait prisonnier et elle ne le revit que cinq ans plus tard.

Elle n'était pas commode ta grand-mère !

Oui, je sais. Et Joëlle, que devient-elle ? La dernière fois que je l'ai vue, elle venait d'entrer au Crédit Lyonnais.

Eh bien Joëlle a fait toute sa carrière dans cette banque. Elle s'est mariée, a eu deux enfants, un garçon qui malheureusement s'est tué en moto et une fille qui est enseignante à Tours. Elle est à la retraite depuis un an à peine. Elle habite près de Cholet.

Nous avons ainsi bavardé pendant deux bonnes heures puis j'ai pris congé. Je lui ai laissé mon adresse ainsi que mon numéro de téléphone. Joëlle est actuellement en vacances. On doit se faire une petite bouffe à son retour ! 

Affaire à suivre...

mercredi, 05 août 2009

277. Souvenirs d'enfance


podcast

En cette période de vacances, Antenne 2 a eu la bonne idée de repasser des épisodes de "Maigret", interprété par Bruno Cremer. Je n'en loupe pas un, même si je les ai déjà vus une , deux, voire trois fois. Mais j'aime beaucoup ce feuilleton qui rend bien l'atmosphère des années cinquante. Très souvent j'ai envie de parler de mon enfance, mais c'est très difficile car la vie était tellement différente de maintenant et mon quartier -enfin ce qu'il en reste- était très particulier. Je ne sais pas si j'arriverais à décrire l'atmosphère très spéciale  dans laquelle j'ai grandi. J'essaierai peut-être...

Donc, depuis deux ou trois jours, je repense à cette période de ma vie, aux gens que j'ai connus. J'en suis arrivée à penser à ma copine Joëlle qui habitait à l'extrémité du boulevard dans une vieille longère datant de l'époque de Louis XI. Autant vous dire que la maison était ou presque en l'état initial.

joelle2.jpg

Joëlle et moi étions les seuls enfants de ce bout de boulevard et nous nous retrouvions pour jouer ensemble. Des fois j'allais jouer chez elle. Son père était une sorte de chiffonnier et dans la cour de la maison s'entassaient des piles de cartons, de ferrailles. Cela ressemblait un peu à la Cour des miracles.

joelle3.jpg

Et puis, nous avons grandi et nos chemins ont bifurqué. Je suis entrée au lycée, elle est allée au collège. Après avoir eu son BEPC, elle est entrée dans une banque. De mon côté je suis allée à la faculté de lettres. Je me souviens encore de notre dernière rencontre. C'était sur le boulevard, je venais de garer ma voiture. Nous avions alors 20 ans...

Dans les années qui suivirent, la maison de Joëlle fut démolie et ses parents furent relogés à Tours-nord, dans une barre HLM. Cela a dû les changer !

Et le temps a passé. Parfois je repensais à ma petite copine, je me disais : il faudrait que je trouve l'adresse de ses parents. Mais bien vite je passais à autre chose.

Aujourd'hui, j'ai enfin ouvert l'annuaire téléphonique. Je n'ai évidemment pas oublié son nom de famille, mais je suppose qu'elle est mariée et d'ailleurs habite-t-elle toujours la région ?

Plusieurs abonnés à ce nom sont inscrits et parmi eux, une certaine Lucienne... avenue de l'Europe. S'agirait-il de sa mère ? Rapidement je fais un calcul. Elle doit avoir environ 85, 86 ans... Allez, je téléphone, on verra bien :

Allo, Madame P. ? Je vous prie de bien vouloir m'excuser pour le dérangement, je suis à la recherche d'une famille P. qui habitait boulevard Tonnellé et qui avait une fille qui se prénommait Joëlle ?

Oui, nous habitions boulevard Tonnellé et ma fille s'appelle Joëlle. Qui êtes-vous ?

Danielle C.

Oh Danielle, combien de fois on a pu penser à toi, savoir ce que tu étais devenue...J'ai appris que ta mère était morte. Que devient ton père ?...

Et nous avons continué la conversation pendant une demi-heure environ. Je vais la voir demain après-midi. Elle est âgée de 91 ans. Vous ne pouvez pas savoir la joie que cette rencontre me procure.

mardi, 04 août 2009

275. Trois minutes huit secondes


podcast
J'attends que la nuit s'estompe peu à peu. Toute la ville dort encore ou presque... Je m'installe au volant puis je me dirige vers l'autoroute. Me voici sur la bretelle, je prends la direction de Bordeaux. Pas une seule voiture ni un seul camion en vue !
A ce moment-là je mets le CD (ci-dessus), je m'engage sur l'autoroute et j'appuie sur le champignon.

cad105.jpg

Trois minutes huit secondes qui me font revivre des souvenirs. C'était en 1970, même direction, même musique, mais dans une Ford Mustang roulant à vive allure. Les sensations sont restées intactes. Ça me fait un bien fou.

Bon, je vais peut-être rentrer, j'ai du ménage à faire...   

mercredi, 29 juillet 2009

269. Nous voilà rassurés !

Enfin, quand je dis nous, je devrais plutôt dire ils, car personnellement je m'en fiche royalement.

Ils, ce sont les 130 000 fans de notre président sur Facebook et ils sont déjà plus de 900 à avoir envoyé des messages de soutien après le malaise que notre président sportif a eu en faisant son jogging. Entre nous, il faut être un peu givré pour courir en pleine chaleur à 11h du matin. Mais c'est sûr qu'à 6h personne ou presque ne le verrait !

D'ailleurs toute médaille a son revers. S'il avait couru le matin de bonne heure, il n'y aurait sans doute eu aucun témoin de son malaise et dans le coup, personne n'en aurait parlé. Bon, on ne va pas s'éterniser sur le sujet.villabruni.jpg

Sur le site, ses fans lui prodiguent des conseils, c'est assez drôle. Moi je lui conseillerai plutôt de faire du yoga, il parait que c'est très relaxant. En attendant, il va prendre du repos dans la petite maison de sa femme, au Cap Nègre. 

Elle est pas belle la vie ?