Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 12 septembre 2008

J'ai la bougeotte

Je reviens de chez ma toubib qui m'a fait le rappel de l'hépatite A. Elle m'a fait remarquer que je n'étais pas vaccinée contre l'hépatite B.

« Je suppose que vous n'allez pas au Bénin pour du tourisme sexuel », me dit-elle, mi-figue, mi-raisin.

Bof, non, à moins qu'une occasion se présente, on ne sait jamais.»

Elle m'a trouvée assez morose pour ne pas dire plus. C'est vrai que je m'ennuie profondément. Est-ce le fait de vivre avec deux chats qui passent le plus clair de leur temps à dormir ? Quand je n'ai pas à sortir au-dehors, je reste en pyjama toute la journée. Ce matin je suis allée à reculons aux restos du cœur. Je commence à en avoir un peu marre. Ils sont quand même assez peu nombreux les bénéficiaires sympathiques. La majorité reste désagréable, exigeante au possible. Certains même nous prennent pour des larbins ! C'est le monde à l'envers. Alors, tout ça finit par me peser.

« Si vous continuez à être ainsi, revenez me voir, on parlera ! » Parler de quoi qu'elle ne sache déjà ? Du fait que je suis seule, que j'ai peur de mal vieillir, que la mort m'effraie au plus haut point.

Ça m'a prise il y a environ deux heures. Besoin de souffler, de prendre l'air, de voir autre chose, surtout éviter la foule, m'isoler, envie d'aller chialer en regardant la mer ... Alors en deux clics, j'ai réservé une chambre d'hôtel. Je pars demain à 3h du matin, j'ai environ 5h30 de route. Ensuite je prends un bateau et je quitte le continent...

Je reviens dimanche soir. 

samedi, 06 septembre 2008

A lundi !

bitume.jpgDernière escapade de la saison, probablement sous la pluie, m'enfin... J'ai pris mes précautions, à savoir le K-way, le parapluie, le pull, l'écharpe. Connaissant Julie, je suis sûre qu'elle aura enfilé son anorak ce matin ! Et dans son sac il y a certainement un pull à col roulé, voire même deux.

Allez, je vous laisse, je vous retrouve lundi matin.

Je vous souhaite à tous un bon dimanche ! 

jeudi, 04 septembre 2008

De tout en vrac (1)

N'ayant rien de spécial à vous raconter, je me tourne alors vers les informations et là, les sujets ne manquent pas ! Dans le désordre :

« Ce n'est pas moi le père ! » s'est empressé de dire l'ancien chef d'état espagnol José Maria Aznar suite à l'annonce de la ministre de la justice, Rachida Dati, qui serait enceinte. Se sentirait-il concerné ?hirsch.jpg

« Il faut que tout le monde se secoue !» a déclaré Martin Hirsch. Ainsi donc le RMI, vingt ans d'âge quand même, laisse sa place au tout jeune RSA. Cette mesure va en secouer plus d'un, je pense en particulier à ceux qui, bon gré mal gré, s'en étaient accommodés et arrivaient à vivoter en faisant des petits boulots en douce. Je doute fort qu'ils apprécient beaucoup la disparition du RMI. Allez hop, au boulot, comme tout le monde ! En gros ça revient à dire ça. Oui, mais que vont devenir ceux qui ont perdu toute notion de travail, qui n'ont aucune qualification, qui, disons le clairement, sont inaptes à tout. Que va t-il se passer pour eux ? En écrivant cela, je pense à quelqu'un que je connais. Il s'agit d'un homme que je vois assez souvent devant le Monoprix, assis, je devrais dire, vautré sur le sol, ivre, sale, faisant la manche. On ne peut lui donner d'age et pourtant je sais qu'il n'a pas encore atteint sa cinquantième année. Il n'a pas toujours été ainsi. Il avait une situation stable, une famille, tout pour vivre normalement. Et puis, tout a soudain chaviré : la femme qui s'en va, le réconfort que l'on cherche dans l'alcool. Ce fut une lente descente aux enfers... Il a perdu son emploi. Maintenant il n'est plus qu'une pauvre loque qui tend la main pour avoir quelques pièces.Très souvent, son pantalon est souillé par ses excréments. On ne peut pas tomber plus bas. L'autre jour, nos regards se sont croisés. Je ne suis pas certaine qu'il m'ait reconnue. J'ai hésité un moment à m'arrêter pour parler un peu avec lui. Pour lui dire quoi au juste ? Mais il a continué son chemin, les yeux dans le vague, alors lâchement j'ai continué ma route. J'ai alors pensé au livre de Zola, " L"assommoir".

« Je reviendrai en novembre dans un endroit où vous ne m'attendez pas vraiment ». Ce sont les paroles prononcées par notre PPDA national ( Patrick Poivre d'Arvor). Ah bon ? Il ne présente plus le journal télévisé sur TF1 ? Je n'avais même pas remarqué sa disparition ! Il est vrai que je regarde plus volontiers les infos sur France 2 ou encore Arte. Que lui est-il donc arrivé ? Eh bien, il a été licencié pour insolence. Bouh, le vilain garçon ! Quelle idée aussi de comparer le président de la République à , je cite, un petit garçon !

Mais alors, qui le remplace ? Laurence Ferrari, le clone de Claire Chazal. Décidément on aime les blondes sur TF1.

lundi, 01 septembre 2008

Il ne va pas se faire que des amis

ce député UMP dont je tairai le nom et qui a osé dire au journal de 13h sur France2 que l'allocation de rentrée scolaire versée aux familles servait la plupart du temps à acheter un écran plat ou une chaîne hifi ou un autre gadget ! La journaliste semblait tomber des nues... « Ah bon ? fait-elle, sceptique, vous êtes sûr ?»

Là encore, gardons-nous bien de généraliser, faute de se faire encore une fois taper sur les doigts. Mon expérience m'a toutefois amenée à vérifier très souvent, trop souvent même les dires de ce député.

Je ne comprends d'ailleurs pas très bien comment est calculé ce montant. Si je prends les chiffres indiqués, je constate que l'allocation maximum est de 272,59 euros pour un enfant de 6 à 10 ans.

Six ans, c'est l'âge où l'on entre au CP. A t-on besoin de 272,59 euros de fournitures scolaires pour un CP ? Je prends mon expérience personnelle : je fournissais aux enfants les divers cahiers, les crayons, les peintures, les ciseaux, l'ardoise, les livres. Que restait-il à acheter ? Un cartable et une trousse.

Ce député propose donc de remplacer cette allocation, versée aux familles en août , par des bons d'achat. Je trouve cette idée plutôt sensée. Qu'en pensez-vous ?

vendredi, 29 août 2008

Après avoir dégusté un rougail saucisses

combava.jpgil est difficile après de se concentrer sur un jeu, d'autant plus que l'objectif à atteindre  était Copenhague- Erzurum en train. Une belle trotte que je n'ai pas réussi à mener à son terme puisque la partie s'est terminée alors que j'étais au beau milieu des steppes de l'Asie centrale. J'ai lamentablement fini la dernière de la partie. Pas grave, j'ai découvert un fruit que je ne connaissais pas, le combava, une sorte de petit citron vert  que l'on trouve à la Réunion, et dont Thierry a utilisé le zeste, ainsi que des tomates concassées, du piment et du gingembre pour faire la sauce accompagnant le plat. Et c'était délicieux ! 

On peut en trouver dans les épiceries asiatiques.

Ce matin, j'ai retrouvé mes copains aux restos du cœur. Il y avait  de nouveaux bénéficiaires que je n'avais encore jamais vus.

J'ai une  nouvelle devinette que Joan m'a envoyée. La voici :Image1.jpg j'attends vos suggestions.