Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 09 février 2015

18. Découverte de la Birmanie -12-

Dimanche 18 janvier : Bagan, suite.

 

voyage, birmanie, bagan

L’après midi débute par la visite du temple Gwadawpalin.

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

Puis Oma nous conduit dans une boutique de la ville nouvelle pour voir la confection d’objets en laque.

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

Au moment de quitter l’endroit, on entend alors de la musique dans la rue et l’on assiste à un défilé impressionnant de moines et moinillons, tous munis de leur écuelle et de leur éventail :

voyage, birmanie, bagan

 

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

Nous partons ensuite visiter un village situé sur le site : notre arrivée provoque l’afflux des femmes accompagnées de leurs enfants, espérant recevoir un petit quelque chose de notre part.

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

Avec Jocelyne, ils ne sont pas déçus, car elle a toujours deux ou trois sacs en plastique remplis de choses très diverses (stylos, vêtements, friandises, jouets pour enfants, etc.).

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

Oma a beaucoup de difficultés à prononcer le R et le G. Aussi, fut-elle très étonnée quand tout le groupe fut pris d’un fou-rire lorsqu’elle nous montra ce légume en déclarant :

voyage, birmanie, bagan

— Ce sont des petites couillettes ! Elle voulait bien sûr dire « courgettes ». S’en suivit une explication du sens de couillettes.

Un peu plus loin, une femme assise sur une natte est en train de confectionner des cigares locaux. Tout le monde aimerait bien savoir le goût mais aucun n’a le courage d’essayer.

— C’est bon, je vais me dévouer ! Et je m’installe à côté de la jeune femme, qui, imperturbable, continue de rouler sa mixture dans une feuille de maïs.

— Alors ?

— Bof, ça n’a pas vraiment de goût, en plus la feuille de maïs est humide.

voyage, birmanie, bagan

 Le temps passe très vite et maintenant nous partons à la recherche d’un lieu pour admirer le coucher du soleil. Pas de chance ce soir car un très gros nuage gris se trouve juste devant …

voyage, birmanie, bagan

Retour à l’hôtel vers 18h45 pour se rafraîchir un peu puis nous ressortons dîner en ville dans un restaurant en plein air qui présente un spectacle de marionnettes.

 

À suivre

08:34 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : voyage, birmanie, bagan

dimanche, 08 février 2015

17. Découverte de la Birmanie -11-


podcast

Dimanche 18 janvier : Bagan, suite.

Après le marché, nous allons visiter la pagode Shwezigon. C’est l’une des plus belles du pays, construite au XIe s.

voyage, birmanie, bagan

 

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

Avant le déjeuner nous faisons une autre halte dans les champs, au milieu des stupas.

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

voyage, birmanie, bagan

Nous déjeunons dans un restaurant d'où  l'on a une belle vue sur la rivière Irrawaddy.

voyage, birmanie, bagan

À suivre

 

 

 

04:02 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : voyage, birmanie, bagan

vendredi, 06 février 2015

16. Découverte de la Birmanie -10-


podcast

Dimanche 18 janvier : Bagan.

 Petit retour à la veille : après avoir admiré le coucher du soleil depuis la pagode Thitsawaddy, nous prenons la direction de l’hôtel. C’est à ce moment qu’Oma annonce :

— Les propriétaires des valises 1,2 ( puis quatre autres numéros que j’ai oublié ), préparez vos affaires car nous vous laissons bientôt au premier hôtel.

Ah oui, c’est vrai, j’avais totalement zappé ! Nous sommes en effet six personnes à être logées dans un endroit différent car le premier hôtel n’avait plus assez de chambres pour tout le groupe. Ce petit problème technique posa d’ailleurs quelques sueurs froides à notre guide qui ne savait pas très bien quelles personnes choisir. Aussi demanda-t-elle discrètement conseil à l’aînée du groupe, Jocelyne, une femme de caractère qui n’était pas sans rappeler à bien des points de vue Tsilla Chelton dans « Tatie Danielle ».

Je ne fus donc qu’à moitié surprise de faire partie de ce petit groupe auquel il fallait rajouter le mari de ladite Jocelyne, une autre individuelle,  puis Alain, le boulanger, et sa charmante fiancée !

Comme la nuit était déjà tombée à notre arrivée, nous n’avons pas pu bien apprécier le cadre enchanteur de l’endroit. Nous avons néanmoins dîné dans le jardin au son de la musique birmane.

voyage,birmanie,bagan

Ce n’est qu’au matin  que la beauté du lieu est apparue ! Et quand le car est venu nous chercher pour ensuite nous conduire à l’autre hôtel, nous avons pu constater non sans un certain plaisir retenu que nous étions particulièrement gâtés !

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

Naturellement nous nous sommes bien gardés de dévoiler notre secret et lorsque les autres, curieux, nous ont demandé comment nous étions logés, nous sommes restés très évasifs :

— Alors, il est bien votre hôtel ?

— Euh, oui, ça peut aller …

 — On a une piscine, et vous ? ( d'après ce que j'ai pu en voir, cela tient de la pataugeoire).

— Ah non, mais on s'en passe très bien !

Mais revenons à nos moutons :

Nous sommes donc à Bagan, haut lieu de la civilisation birmane, patrimoine culturel fabuleux, musée à ciel ouvert (on compte plus de 2000 monuments –temples, stupas, pagodes-  sur le site). En 1990, le gouvernement ordonna aux habitants des lieux de quitter l’espace du site archéologique pour être relogés dans la nouvelle ville.

Ce site magnifique couvre une superficie de 42km2. Et pourtant l’Unesco n’a pas inscrit le site au Patrimoine mondial de l’humanité ! La raison en serait la construction par le gouvernement d’un édifice moderne en 2004, la Bagan Viewing Tower  qui dénaturerait le site !

À vous de juger :

voyage,birmanie,bagan

Durant ces deux journées passées à Bagan, nous allons visiter 8 pagodes et temples et nous balader dans la campagne pour explorer quelques stupas.

J’ai le plan du site sous les yeux et fort heureusement j’avais noté les noms au fur et à mesure. Nous commençons donc par la visite du temple Shwegugyi datant du XIIe s. Du haut de l’escalier on a une très belle vue sur les temples proches :

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

Maintenant nous partons sur le marché local Naung Oo. Cette visite dure environ une heure.

voyage,birmanie,bagan

  

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

voyage,birmanie,bagan

À suivre

12:28 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : voyage, birmanie, bagan

jeudi, 05 février 2015

15. Découverte de la Birmanie -9-


podcast

Samedi 17 janvier : Le mont Popa.

 

voyage,birmanie,mont popa

Nous sommes arrivés hier au soir à Kalaw, charmante bourgade de 30 000 habitants, nichée dans une cuvette entourée de collines boisées. Nous sommes à 1300m d’altitude et ça se ressent plus que ça ne se voit. Je dis ça parce que, arrivés de nuit, nous repartons avant le lever du soleil ce qui fait que nous ne verrons RIEN de cette ville !

Nous quittons l’hôtel à 7h du matin en direction du mont Popa. Le trajet s’effectue sous la pluie et dans un brouillard à couper au couteau – du moins au départ-. Rien à voir, rien à faire, donc tout le monde somnole, excepté le chauffeur car la route ne cesse de zigzaguer.

voyage,birmanie,mont popa

Le mont Popa est un ancien volcan couvert de végétation et situé à une altitude de 1518m. Tout à côté se dresse un piton rocheux en haut duquel ont été construit une pagode et de nombreux sanctuaires.

voyage,birmanie,mont popa

 

voyage,birmanie,mont popa

voyage,birmanie,mont popa

voyage,birmanie,mont popa

Il parait que, de là haut, la vue sur la région est splendide. Je dis « il parait » car pour cela il faut grimper 800 marches, faire la moitié du chemin pieds-nus, escalader deux échelles verticales. Et tout ça pour arriver au sommet d’où la vue sera nulle en raison du brouillard actuel !

voyage,birmanie,mont popa

voyage,birmanie,mont popa

voyage,birmanie,mont popa

voyage,birmanie,mont popa

Vous avez compris que je suis restée en bas. Je n’étais d’ailleurs pas la seule. Autant vous dire que j’ai trouvé le temps bien long, surtout quand une averse torrentielle a transformé la route en un fleuve boueux ! Réfugiée au départ sous le auvent d’une petite boutique, je me suis demandé jusqu’au l’eau allait monter. J’imaginais déjà les titres des journaux :

Une touriste française emportée par un torrent de boue en Birmanie !

J’ai donc profité d’une légère éclaircie pour me réfugier à l’entrée de la pagode, plus élevée et mieux abritée.

Le mont Popa est un lieu de pèlerinage très important pour les Birmans. Le palais des nats situé face à une des entrées regroupe les 37 nats reconnus.

Qu’est-ce qu’un nat ? Reportez-vous ICI.

Une heure trente plus tard, le groupe est revenu. Ils sont presque tous tombés en gravissant les marches.

voyage,birmanie,mont popa

 

voyage,birmanie,mont popa

L’endroit est envahi de singes qui peuvent être agressifs. En tout cas, ils ont l’œil : ce marchand a bien été imprudent de laisser son chargement de bananes sur le toit de sa voiture !

voyage,birmanie,mont popa

 

Finalement la pluie cesse au moment où nous quittons le mont Popa ! On peut en conclure que les Nat n’étaient pas avec nous … Il est vrai que nous ne leur avions apporté aucune offrande.

voyage,birmanie,mont popa

En cours de route, nous nous arrêtons pour acheter quelques spécialités de fabrication locale: cacahuètes, graines de sésame, fruits séchés, morceaux de sucre de palme, etc. 

Broyage des cacahuètes pour en récolter l’huile :

voyage,birmanie,mont popa

Au moment du coucher du soleil, nous atteignons Bagan où nous allons rester trois jours :

voyage,birmanie,mont popa

 

À suivre

 


Le mont Popa, royaume des esprits birmans par Autour_du_Monde

05:56 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, birmanie, mont popa

mercredi, 04 février 2015

14. Découverte de la Birmanie -8-


podcast

Vendredi 16 janvier : le lac Inlé, fin.

 Les pirogues nous ont  donc conduits jusqu’au village d’ In Dein. Une fois à terre, nous déambulons dans un lieu assez incroyable. Imaginez-vous des centaines de stûpas – dont beaucoup sont en ruines – agglutinés les uns sur les autres dans la végétation. On ne sait plus où donner de la tête tellement ils sont en nombre. Attention toutefois aux serpents qui peuvent se trouver à l’intérieur !

 voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

 Pour atteindre la pagode située au somment du lieu, on peut également emprunter une galerie couverte d’au moins 600m de long et bordée d’étals de souvenirs les plus divers.

 voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

 Un lieu vraiment insolite :

 voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

 Quelques photos prises sur le chemin de retour aux pirogues :

 voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

  

voyage,birmanie,lac inle

 Les chiens sont rois en Birmanie, ils vivent en totale liberté. Mais parfois au détriment de leur santé !

 voyage,birmanie,lac inle

 La dernière étape sur le lac est pour rencontrer des femmes girafes. Ces malheureuses sont exposées comme du bétail humain dans un magasin situé sur l’eau. La plus âgée a 58 ans et se prête de bonne grâce à la pose. La suivante, âgée de 40 ans, semble très mal à l’aise ; Quant à la plus jeune, 14 ans, elle a l’air de se demander ce qu’elle fait là.

 voyage,birmanie,lac inle

 Quelques autres sont assises devant des métiers à tisser. Qu’en est-il de la législation les concernant ? Voir ICI.

 voyage,birmanie,lac inle

 Voilà, nous arrivons au terme de ce périple sur le lac, nous reprenons pour la dernière fois les pirogues qui nous ramènent à Nyaungshwe. Au revoir, les marchandes de fleurs !

 voyage,birmanie,lac inle

 Cette fois-ci je me trouve à l’avant et je dois dire que je suis gelée !

voyage,birmanie,lac inle

Le car est là qui nous attend. La pluie a fait de nouveau son apparition, le soleil se couche peu à peu, plus de photos pour aujourd’hui. Nous atteignons Kalaw vers 19h.

 voyage,birmanie,lac inle

 À suivre

 Dernier regard sur le lac Inlé :

 Pour en savoir davantage :

— Histoire des femmes girafes

— Souffrir pour les touristes

 — Une femme girafe ôte son collier

12:00 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, birmanie, lac inle