Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 juin 2014

98. L'Andalousie -4-

Dimanche 1er juin 2014 : bienvenue au Portugal !

 
podcast

Le fado remplace aujourd’hui le flamenco.

 portugal, algarve

Durant la nuit le bateau a longé les côtes espagnoles et depuis ce matin il remonte paisiblement le cours du Guadiana qui sert de frontière entre le Portugal et l’Espagne.

portugal, algarve

portugal, algarve

portugal, algarve

Le paysage a changé du tout au tout : les collines boisées se succèdent, on aperçoit également quelques fermes abandonnées.

portugal, algarve

Vers 10h30 le bateau accoste à Alcoutim : c’est un joli village construit sur un promontoire avec de charmantes maisons blanches.

portugal, algarve

portugal, algarve

portugal, algarve

portugal, algarve

portugal, algarve

portugal, algarve

Nous avons une heure pour en faire le tour, ce qui est amplement suffisant et me permet de faire une pause café à la terrasse d’un café où l’on peut voir le bateau en contrebas.

portugal, algarve

Puis le bateau reprend le chemin inverse et nous atteignons Vila Real de San Antonio après le déjeuner. Au menu il y avait de la bacalhau (morue) au four  et en dessert des pasteis de Nata, la spécialité de Belem.

Tandis que les passagers se pressent vers les bus pour une excursion à Faro, je quitte seule le bateau et me dirige vers l’entrée du port.

— Coucou Jo ! Comment vas-tu ?

— Bienvenue à Castro Marim ! Cela fait plaisir de te revoir ! Bon, ce n’est pas le tout, on a plein de choses à voir ensemble.

Et nous voilà partis pour une visite éclair de la région.

Olimpe et Jo sont deux Tourangeaux expatriés dans cette contrée de l’Algarve depuis une dizaine d’années. Nous avons fait connaissance il y a environ huit ans par l’intermédiaire de mon blog et Jo est un de mes plus fidèles lecteurs.

Leur maison est située dans la réserve naturelle de Sapal.

portugal, algarve

portugal, algarve

Premier arrêt sur le Revelim, une colline située à l’entrée de Castro Marim. On aperçoit au loin  la ville espagnole d’Ayamonte et, devant, les marais salants.

portugal, algarve

 

portugal, algarve

Puis Jo m’emmène ensuite visiter la ville de Tavira bâtie sur les rives du rio Gilao. Du haut de l’ancien château fort, on a une belle vue sur l’église et les toits de la ville.

portugal, algarve

portugal, algarve

portugal, algarve

portugal, algarve

Un peu plus loin, à Pedras del Rei, on pénètre dans l’ancien Club Med pour découvrir une curiosité :

portugal, algarve

— On l’appelle l’olivier de Jésus Christ car il a environ deux mille ans.

Impressionnant en effet !

portugal, algarve

Puis direction Cacela Velha, une très jolie petite station balnéaire avec une vue magnifique sur la côte atlantique.

portugal, algarve

portugal, algarve

portugal, algarve

portugal, algarve

— Regarde bien, tu risques peut-être de croiser Jack Lang car il a une maison dans le village.

Nous retrouvons ensuite Olimpe à la maison. Jo me conduit alors derrière chez lui :

— Regarde un peu la taille de cet aloès. Il mesure environ 4m de hauteur.

 portugal,algarve

La journée se termine par un dîner amical dans le jardin.

— Ça n’est pas que je m’ennuie, Jo, mais il va falloir penser au retour sinon le bateau risque de partir sans moi !

— Je vais t’emmener voir les derniers bateaux de pêche qui sont à Monte Gordo.

 

portugal,algarve

 

 

portugal,algarve

 

Il n’y a pas de port, mais une belle plage de sable fin. Les bateaux sont ramenés sur le rivage par des tracteurs.

 

portugal,algarve

 

 

portugal,algarve

 

 

portugal,algarve

 

Autrefois c’étaient les bœufs qui effectuaient cette manœuvre. Je me souviens en avoir vu au sud d’Aveiro en 1978.

Retour au bateau. Ouf il est encore là !

— Merci pour cet accueil chaleureux ! J’ai été très contente de vous revoir, même si le temps passé ensemble a été un peu court. Rendez-vous maintenant en Touraine !

— Au revoir Tinou, prends soin de toi !

Le bateau appareille peu de temps après en direction d’El Puerto de Santa Maria.

Au revoir Jo, au revoir Olimpe, au revoir l’Algarve !

À demain

 

Pour en savoir davantage :

- Réserve naturelle de Sapal

 - Les pêcheurs de Monte Gordo, note 318

12:10 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : portugal, algarve

lundi, 09 juin 2014

96. L'Andalousie -3-

Samedi 31 mai 2014 : Cadix et Jerez.

podcast
 espagne, jerez, cadix

Nous quittons le bateau à 8h30 pour aller à la découverte d’un élevage de taureaux et de chevaux tout près de Jerez de la Frontera.

Tous ces animaux sont élevés et dressés (pour les chevaux) pour la tauromachie avec mise à mort. Je n’ai nullement envie d’ouvrir le débat sur cette pratique que l’on juge bien souvent cruelle. Je pense que pour apprécier, il faut avoir  été élevé dans cette culture où le sang et la mort sont intimement liés. Pour les novices comme moi, on n’y voit qu’une boucherie où le taureau n’a aucune chance de sortir vainqueur, vidé peu à peu de son sang et de sa force par les longues bandrilles qu’on lui pique sur le dos. On assiste alors à sa longue agonie face à ce pantin ridicule. Pour se consoler, on peut toujours se dire qu’il a vécu libre et heureux au moins les quatre premières années de sa vie et que son sort est peut-être – sûrement même - plus enviable que ses congénères parqués dans des fermes industrielles.

espagne, jerez, cadix

espagne, jerez, cadix

espagne, jerez, cadix

On nous présente d’abord deux chevaux dressés, puis un troupeau de chevaux avec les juments et les poulains. Enfin arrivent les taureaux, les vaches et les veaux. Belles bêtes !

espagne, jerez, cadix

espagne, jerez, cadix

La matinée se poursuit à Jerez où nous allons faire un tour sur le marché couvert.

espagne, jerez, cadix

espagne, jerez, cadix

Puis retour au bateau pour le déjeuner.

espagne, jerez, cadix

À 15h nous repartons en excursion. Cette fois, nous allons visiter les caves de Gonzales Byass et, tout en dégustant deux vins blancs – un sec et un doux-  nous assistons à un petit spectacle de dressage. Visite rapide d’une cave, tour de 5minutes en petit train  dans la propriété et direction LA BOUTIQUE !

espagne, jerez, cadix

espagne, jerez, cadix

espagne, jerez, cadix

Très peu de gens ont acheté du vin ; il faut dire qu’il est extrêmement sec.

Retour à Cadix pour une promenade dans les rues de la vieille ville.

espagne, jerez, cadix

espagne, jerez, cadix

espagne, jerez, cadix

Les petites tours que vous apercevez sur les toits de certaines riches demeures d’armateurs servaient à observer l’arrivée des bateaux dans le port.

La cathédrale :

espagne, jerez, cadix

Place de l’hôtel de ville :

espagne, jerez, cadix

Pour toutes les informations historiques sur Cadix, reportez-vous ICI.

La longue avenue longeant le bord de mer fait penser au Malecon à La Havane, d’après notre guide. Difficile à dire car nous l’avons suivie en bus et comme j’étais placée du mauvais côté, je n’ai pratiquement rien vu !

Bof, ce n’est pas très grave, j’aurai eu quand même une impression d’ensemble de cette jolie ville.

Durant la nuit, le bateau lève l’ancre et prend la mer en direction du Portugal.

 

À demain !

17:54 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : espagne, jerez, cadix

dimanche, 08 juin 2014

95. L'Andalousie -2-

Vendredi 30 mai 2014 : de Séville à Cadix


podcast

 La première bonne nouvelle de la journée est d’apprendre qu’un petit déjeuner est à la disposition des lève-tôt une heure avant l’heure officielle. Donc je suis sur le pont dès 6h30 et cela en sera ainsi tous les matins ! Autant vous dire que je serai toute seule durant tout le voyage …

La matinée est consacrée à la visite de Séville. Nous sommes relativement nombreux et trois groupes sont donc constitués pour les visites. La mise en place demande donc un certain temps car certains passagers ont la comprenette un peu bouchée ! D’autre part, nous sommes tous munis d’un audio guide qu’il faut régler sur celui du guide. Une dame commence à s’énerver :

— Ah mais ça ne fonctionne pas !

— Mais si madame, seulement ce n’est pas votre appareil photo qu’il faut régler mais l’audio guide, vous savez, ce petit objet noir que l’on vous a fourni ce matin au départ du bateau ! lui rétorque le guide impassible.

 voyage,espagne,seville

 Premier arrêt à la casa de Pilatos, belle demeure datant du XVIe siècle et située dans l’ancien quartier juif de la ville.

 voyage,espagne,seville

  voyage,espagne,seville

 voyage,espagne,seville

 

 

voyage,espagne,seville

 Nous déambulons ensuite dans les vieilles ruelles du quartier. Les touristes y sont nombreux et ce n’est pas facile de prendre des photos sans avoir des têtes qui apparaissent soudain dans l’objectif.

 voyage,espagne,seville

 voyage,espagne,seville

 voyage,espagne,seville

 voyage,espagne,seville

 Nous nous dirigeons ensuite vers l’Alcazar de Séville. Vous trouverez les renseignements historiques en bas de cette note.

 voyage,espagne,seville

 voyage,espagne,seville

 voyage,espagne,seville

 La famille royale espagnole est propriétaire des lieux et conserve la partie supérieure pour y loger lors de ses déplacements à Séville.

Au retour vers les cars, nous longeons le superbe hôtel Alfonso XIII construit pour recevoir les hôtes prestigieux lors de l’exposition de 1929. Smicards, passez votre chemin, ceci n’est malheureusement pas pour vous, ni même pour moi !

 voyage,espagne,seville

 Cette visite un peu rapide m’a ouvert l’appétit. Quoi de bon au menu ?

- Gaspacho andalou

- Pavé de saumon, sauce safranée, épinards et pommes boulangères

- Fromage

- Tentation au chocolat, mousse au chocolat blanc et glace yaourt.

À noter que toutes les boissons sont incluses durant la croisière. On pourrait penser que les passagers en abuseront, mais paradoxalement ce ne fut pas le cas, hormis deux ou trois couples un peu plus jeunes que la majorité ( la moyenne d’âge devant être aux alentours de 70 ans !).

À 13h30 le bateau lève l’ancre en direction de Cadix. Les rives du Guadalquivir ne présentent aucun intérêt particulier. En milieu d’après-midi a lieu l’exercice de sauvetage. Un moment particulièrement épique ! Il y a d’abord ceux qui , affolés par le bruit de la sirène, arrivent tout essoufflés au salon bar en demandant ce qui se passe ; il y a ensuite ceux qui n’arrivent pas à passer la bouée en raison de leurs rhumatismes ; enfin il y a ceux qui s’empêtrent dans les sangles. Bref, un joyeux bordel !

Le bateau atteint Cadix vers 21h30. Nous sommes alors en train de dîner :

- Salade de Cadix avec sa vinaigrette légère aux herbes

- Estouffade de taureau aux épices, tagliatelles au beurre

- Panaché de glace, chantilly.

Le soir, un spectacle de flamenco est proposé aux intéressés. Il se situe dans une taverne de Cadix. La scène est toute petite et durant plus d’une heure nous allons vibrer au son de la guitare et admirer le danseur et les deux danseuses. Personnellement j’adore cette musique et ces danses. Il en ressort une force et une violence extraordinaires ! Ce fut un excellent spectacle apprécié par tous.

Mes photos sont floues mais j’ai retrouvé sur internet une vidéo tournée au même endroit et j’ai reconnu les deux danseuses et le chanteur. À vous de juger :  

La première journée de croisière s’achève.

 À demain !

Pour en savoir davantage :

Généralités sur Séville

La casa de Pilatos

L'Alcazar

18:25 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, espagne, seville

samedi, 07 juin 2014

94. L'Andalousie -1-


podcast

Jeudi 29 mai 2014 : Arrivée à Séville

 Christine passe me chercher à 5h30 et nous prenons l’autoroute en direction de Nantes. Le temps est gris mais il ne fait pas froid. Nous sommes le jeudi de l’Ascension et le trafic est très fluide.

Après un petit déjeuner pris à mi-chemin, nous arrivons à l’aéroport à 8h10.

— J’espère que tu vas avoir beau temps en Vendée. Repose-toi bien et à la semaine prochaine, Christine !

voyage, andalousie, espagne, seville

11h, l’avion décolle et atterrit vers 13h à Séville. Ce qui frappe tout de suite c’est la couleur du ciel, d’un beau bleu profond sans un seul nuage.

Nous sommes attendus par trois guides qui nous mènent jusqu’aux cars et en route pour un tour de ville en bus.

voyage, andalousie, espagne, seville

Nous nous arrêtons bientôt sur la place d’Espagne, construite lors de l’exposition ibéro-américaine de 1929 et qui forme un demi-cercle autour duquel ont été placés 58 bancs d’azulejos représentant les provinces.

voyage, andalousie, espagne, seville

 

Le guide nous emmène ensuite visiter la cathédrale.

— Rendez-vous dans une heure près de la fontaine pour ceux qui préfèrent se balader.

voyage, andalousie, espagne, seville

 

Je pars donc de mon côté et je me retrouve bientôt à la terrasse d’un café pour une petite pause.

voyage, andalousie, espagne, seville

À 17h nous rejoignons les bus, direction le bateau. Il est amarré sur le Guadalquivir, le long du parc Santa Luisa où se trouvent les  magnifiques pavillons construits pour l’expo de 1929.

voyage, andalousie, espagne, seville

 

Chacun prend possession de sa cabine ; la mienne se situe au pont inférieur et du hublot je peux apercevoir les bateaux amarrés en face, dans le quartier de Triana.

voyage, andalousie, espagne, seville

À 19h c’est la présentation de l’équipage puis nous passons à table. Étant seule, je ne me suis pas inscrite sur la liste pour la répartition des places. Je me retrouve à une grande table où déjà six personnes sont installées. Je sens tout de suite que l’ambiance ne sera pas des plus folichonnes, mais bon … Je m’en fiche un peu. Je suis même capable de sauter deux ou trois repas si cela devient vraiment trop ennuyeux. Mais cela ne se produira pas …

À 22h je rejoins ma cabine. Demain les choses sérieuses commencent !

À suivre ...

 

Généralités sur Séville

Cathédrale de Séville

vendredi, 06 juin 2014

93. Retour d'Andalousie

Retour en terre tourangelle ! Avant de commencer le carnet de voyage, voici quelques photos prises en Espagne et au Portugal.


podcast

Andalousi1e 097a.jpg

Andalousi1e 094a.jpg

Andalousi1e 087.JPG

Andalousi1e 320a.jpg

Andalousi1e 296a.jpg

Andalousi1e 384a.jpg

Andalousi1e 369a.jpg

Andalousi1e 492a.jpg

Andalousi1e 592.JPG

Andalousi2e 061.JPG

Andalousi2e 105.JPG

Andalousi2e 150.JPG

Andalousi2e 304.JPG

Andalousi2e 268a.jpg

Andalousi2e 285.JPG

Andalousi2e 346a.jpg

Andalousi2e 354a.jpg

Andalousi2e 355.JPG

Andalousi2e 361a.jpg

Andalousi2e 367a.jpg

Andalousi2e 373a.jpg

Andalousi2e 386a.jpg

Andalousi2e 388a.jpg

Rendez-vous demain ! 

18:12 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : andalousie, espagne