Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 23 septembre 2015

103. Pays baltes -6-

Vendredi 11 septembre : visite de Riga.

 Après le déjeuner, nous reprenons donc la visite de la ville à la découverte de l’Art Nouveau. Les immeubles de ce style sont très nombreux et beaucoup d’entre eux ont été restaurés.

voyage, lettonie, riga, art nouveau

Le grand architecte de l’Art Nouveau à Riga fut sans conteste Mikhaïl Eisenstein. Pour la petite anecdote, il est le père du cinéaste Sergueï Eisenstein à qui on doit le film « Le cuirassé Potemkine », un classique du cinéma soviétique.

voyage, lettonie, riga, art nouveau

voyage, lettonie, riga, art nouveau

voyage, lettonie, riga, art nouveau

voyage, lettonie, riga, art nouveau

Pendant trois heures on se balade donc, la tête en l’air, à la recherche des petits détails.

voyage, lettonie, riga, art nouveau

voyage, lettonie, riga, art nouveau

voyage, lettonie, riga, art nouveau

voyage, lettonie, riga, art nouveau

 

voyage, lettonie, riga, art nouveau

voyage, lettonie, riga, art nouveau

voyage, lettonie, riga, art nouveau

voyage, lettonie, riga, art nouveau

voyage, lettonie, riga, art nouveau

Dans une ruelle, la guide nous montre la maison où le compositeur Richard Wagner enseigna pendant quelques années :

voyage, lettonie, riga, art nouveau

Puis à 17h la guide nous indique que la visite est finie et que le car –garé un peu plus loin – nous reprend à 19h pour nous ramener à l’hôtel.

Plusieurs possibilités s’offre alors :

- suivre la guide qui emmène un petit groupe visiter une église orthodoxe (bof !).

- faire une balade en bateau sur la rivière Daugava qui traverse la ville.

- aller à sa guise.

J’opte pour la balade en bateau, mais lorsque nous arrivons à l’embarcadère, il n’y a plus de places disponibles. Je me retrouve alors toute seule et j’erre comme une âme en peine qans le centre historique que l’on a parcouru de long en large depuis le matin ! La luminosité faiblit, la fraîcheur s’installe petit à petit. Pour tuer le temps, je prends un café à une terrasse, puis un autre un peu plus loin et je regarde les gens. Certains dînent déjà et je m’intéresse à ce qu’il y a dans leur assiette. Chez les jeunes, on retrouve des hamburgers dégoulinant de mayonnaise, des spaghettis à la bolognaise et autres saloperies et tous ont  les yeux rivés sur leur portable.

À 19h je rejoins le point de rendez-vous situé sous le monument des trois soldats.

voyage, lettonie, riga, art nouveau

 

À suivre 

lundi, 21 septembre 2015

102. Pays baltes -5-

Vendredi 11 septembre : découverte de Riga

 De Riga, je n’en connaissais que les propos émis par ma fille qui y avait séjourné en 1994 et qui avait téléphoné à son arrivée :

— Maman c’est affreux ! Tout est gris et sale. Devant moi, il y a un cul-de- jatte qui se déplace avec des fers à repasser.

Elle était partie avec une amie pour travailler dans un village lettonien. Au départ, elles devaient nettoyer les tombes dans le cimetière. En fait elles ont repeint des fenêtres. Je n’ai jamais vraiment bien su ce qu’elle avait fait là-bas. Comme elle venait dîner dimanche soir à la maison, nous avons reparlé de ce fameux voyage dont elle ne garde pratiquement aucun souvenir !

Bon, c’était il y a maintenant plus de vingt ans. Depuis les choses ont changé –fort heureusement-.

voyage, pays baltes, lettonie, riga

La visite commence en bus par un tour de la ville, puis nous nous arrêtons pour visiter le marché couvert, le plus grand d’Europe selon la guide.

voyage, pays baltes, lettonie, riga

voyage, pays baltes, lettonie, riga

Ce marché est effectivement immense et regorge de nourriture, c’est un vrai bonheur de déambuler dans des allées propres : pas un seul papier ou détritus au sol !

voyage, pays baltes, lettonie, riga

voyage, pays baltes, lettonie, riga

 Les étals sont magnifiques et proposent des produits de grande qualité. Autour des bâtiments on retrouve les petits producteurs locaux qui viennent vendre les légumes et les fruits de saison. J’en profite pour acheter des noisettes car hier j’ai trouvé d’adorables casse-noisettes en forme de champignons.

voyage, pays baltes, lettonie, riga

voyage, pays baltes, lettonie, riga

La visite continue maintenant dans le centre historique.

L’hôtel de ville :

voyage, pays baltes, lettonie, riga

Puis la Maison des Têtes-Noires (confrérie de marchands) :

voyage, pays baltes, lettonie, riga

voyage, pays baltes, lettonie, riga

voyage, pays baltes, lettonie, riga

voyage, pays baltes, lettonie, riga

La place des Lives – voir explication du nom ICI-.

voyage, pays baltes, lettonie, riga

Nous traversons un très grand parc sur lequel donne l’opéra.

voyage, pays baltes, lettonie, riga

Un peu plus loin se dresse le monument de la Liberté.

voyage, pays baltes, lettonie, riga

voyage, pays baltes, lettonie, riga

voyage, pays baltes, lettonie, riga

Une église orthodoxe.

voyage, pays baltes, lettonie, riga

Ah voici le restaurant où nous allons déjeuner !

voyage, pays baltes, lettonie, riga

Les murs sont couverts de photos coquines. Sans doute est-ce mis pour faire oublier le piètre repas.

voyage, pays baltes, lettonie, riga

voyage, pays baltes, lettonie, riga

Durant le déjeuner, l’homme de Châlons –qui est à côté de moi- nous expose ses problèmes :

— Arghh ! Je n’ai plus d’argent ; il faut que je trouve un distributeur.

— Regardez, lui répond alors la personne en face de lui. Vous en avez un situé juste en face !

 Hésitant, il se lève alors et traverse la rue.

— Vous croyez qu’il va y arriver ?

Eh bien non ! Quand il revient, tout penaud, il nous explique que c’était incompréhensible et qu’il a eu peur que sa carte soit avalée. Dans le coup, il ira plus tard avec la guide.

La pause déjeuner a fait du bien à tout le monde –même si on a mal mangé- car nous avons quand même marché pendant plus de trois heures.

— J’espère que cette pause vous a apporté le réconfort nécessaire pour la poursuite de la visite. Nous allons maintenant à la découverte de l’Art Nouveau.

À suivre  

 

 

dimanche, 20 septembre 2015

101. Pays baltes -4-

Voici le diaporama concernant la colline des croix en Lituanie.

La suite du carnet de voyage demain !

21:34 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, lituanie

samedi, 19 septembre 2015

100. Pays baltes -3-

Mercredi 9 septembre : Vilnius, suite

 Après la visite de Vilnius, nous sommes donc retournés à l’hôtel le temps de nous reposer un peu. Puis, à 19h30 nous repartons à Vilnius pour le dîner dans un restaurant typique avec spectacle de chants et danses. J’ai hésité à y aller car je me méfie de ces soirées organisées. Mais la guide a su être suffisamment convaincante.

Le cadre est champêtre, on a l’impression d’être dans une vieille grange. Après une attente qui m’a paru interminable, le service se met enfin en branle !

Le menu commence par une soupe couleur rose fluo ; c’est un potage de betterave à la crème. La serveuse apporte dans le même temps un plat de pommes de terre sautées. Est-ce pour manger avec ? Aucune idée … De toute façon ces pommes de terre sont froides. Arrivent bientôt quelques musiciens en costume folklorique, puis quatre danseurs. Le chef de la troupe est très directif, il nous oblige à participer en faisant des gestes saugrenus. Ça a l’air de beaucoup plaire au groupe, moi, ça ne fait que m’agacer mais je me plie à la majorité.

S’ensuit une longue attente avant l’arrivée du deuxième plat : des pommes de terre fourrées à la viande et servies avec de la crème. Le spectacle reprend de plus belle. C’est alors que la serveuse nous apporte un troisième plat : deux énormes saucisses posées sur du chou (très acide) et de la purée. Je laisse le chou et ne mange qu’une saucisse et un peu de purée. C’est plutôt bourratif comme repas !

Prétextant une bouffée de chaleur (inexistante) je parviens à m’extirper de la salle pour aller prendre l’air frais pendant un bon quart d’heure. Non, décidément, je ne me ferai jamais à ces soirées.

Quand je remonte, le dessert vient d’être servi et les musiciens font leurs adieux. Ouf, on va bientôt partir !

Pendant ce temps, l’homme de Châlons a eu bien des soucis. Son voyage lui a été vendu par Carrefour et aucune option n’était incluse dans son forfait si bien qu’il doit débourser 45 euros pour la soirée. Il se retrouve sans argent et cela va lui créer bien des problèmes dans les jours à venir.

 

Jeudi 10 septembre : de Vilnius à Riga (300km).

 Départ en direction de Riga, en Lettonie. En chemin nous faisons plusieurs haltes, puis une pause-bio –comme dit la guide en parlant de la pause pipi- avant de nous retrouver dans un coin fort agréable, verdoyant, au bord d’un petit lac.

voyage, lituanie, lettonie, rundale, riga

— C’est ici que nous allons déjeuner !

Après le déjeuner (porc et pommes de terre), nous traversons la petite ville de Siauliai et arrivons bientôt dans un lieu très insolite appelé la colline des croix. Colline n’est peut-être pas le terme approprié, je dirais plutôt un monticule, un tertre couvert de milliers de croix de toutes tailles. Ce lieu unique au monde symbolise l’attachement des Lituaniens à la foi chrétienne et à leur pays. Durant la période soviétique, le site fut rasé plusieurs fois mais cela n’empêcha pas les Lituaniens de revenir déposer leurs offrandes. De guerre lasse, les Soviétiques finirent par laisser les croix.

voyage, lituanie, lettonie, rundale, riga

À l’entrée du site, quelques boutiques vendent des croix de toutes tailles.

voyage, lituanie, lettonie, rundale, riga

voyage, lituanie, lettonie, rundale, riga

voyage, lituanie, lettonie, rundale, riga

J'aurais aimé avoir beaucoup plus de temps pour déambuler au travers de ce site extraordinaire. Il y a des sculptures naïves très touchantes.Je vais tâcher de faire un diaporama avec les photos que j'ai prises. Je le mettrai en ligne prochainement.

voyage, lituanie, lettonie, rundale, riga

voyage, lituanie, lettonie, rundale, riga

voyage, lituanie, lettonie, rundale, riga

voyage, lituanie, lettonie, rundale, riga

voyage, lituanie, lettonie, rundale, riga

Retour au car puis passage de la frontière : ça y est, nous voici maintenant en Lettonie. Le paysage ne change pas pour autant, de vastes plaines couvertes de champs, des prairies où paissent les vaches, puis des forêts …

L’arrêt suivant se situe à Rundale pour la visite du château baroque construit en 1740 par Bartolomeo Rastrelli pour le duc de Courlande.

voyage, lituanie, lettonie, rundale, riga

Je ne vous dirai que peu de choses sur cette visite car, quand j’ai vu que la guide passait près de vingt minutes à donner des explications dans la première salle du château, j’ai craint pour la suite. Et puis je n’aime pas beaucoup le baroque. Aussi je me suis discrètement éclipsée  dans les jardins puis à la terrasse d’un petit café situé non loin de là, non sans avoir fait quelques achats à la boutique de souvenirs.

Nous atteignons Riga vers 19h30. Nous sommes logés à l’hôtel Bellevue pour trois nuits.

voyage, lituanie, lettonie, rundale, riga

 

À demain ! 

vendredi, 18 septembre 2015

99. Pays baltes -2-

Mercredi 9 septembre : visite de Vilnius.

Avant de poursuivre mon carnet, il me parait judicieux de vous tracer un bref résumé de l’histoire de la Lituanie. Cette histoire débute au XIIIe siècle ; c’est à la même époque le début de la christianisation du pays. En 1791, le territoire lituanien est intégré à la Pologne puis à l’empire russe de 1796 jusqu’au 16 février 1918, date à laquelle le pays trouve une indépendance très brève puisque, lors de la guerre russo-polonaise, la partie-est du pays est reprise par la Pologne. Vilnius devient alors Wilno.

Durant la seconde guerre mondiale, la Lituanie est successivement occupée par l’armée soviétique (1940-41), puis par l’armée allemande (de juin 1941 à juillet 1944). Durant cette période la quasi-totalité des Juifs furent exterminés ou envoyés dans des camps de concentration. Avant la guerre, Vilnius comptait 40% de Juifs, 30% de Polonais. Aujourd’hui la population juive de Vilnius représente 0,04 %.

En 1944 la Lituanie redevient une république de l’Union soviétique. Ce n’est qu’en 1990 qu’elle acquiert (ENFIN !) son indépendance. Le référendum organisé en 2003 concernant l’adhésion à l’Union européenne donne un OUI franc et massif (89,92% des voix).

Le 1er mai 2004 elle rejoint donc l’Union européenne et devient le 19e pays membre. Elle abandonne sa monnaie (le litas) au profit de l’euro le 4 juin 2014.

Parmi les Lituaniens célèbres, notons Roman Kacew, plus connu sous le nom de Romain Gary. Il est né à Vilnius le 8 mai 1914.

Enfin, un record dont chaque pays se passerait bien : c’est en Lituanie que le nombre de suicides est le plus important au monde.

 voyage, lituanie, vilnius

Après le déjeuner, le car nous ramène à Vilnius pour un tour panoramique de la ville.

La capitale de la Lituanie compte environ 500 000 habitants et ce qui frappe tout de suite c’est l’importance accordée aux espaces verts.

Fondée en 1323, la vieille ville est considérée comme l’une des plus vieilles et des plus belles villes de l’Europe de l’est. D’ailleurs elle a été inscrite au Patrimoine Mondial  de l’UNESCO en 1994 et les travaux de rénovation des anciens bâtiments se poursuivent toujours.

Le temps est clément et nous déambulons dans les ruelles. Comme nous sommes équipés d’un appareil audio, nous pouvons écouter la guide sans avoir à être tout près d’elle. Mais si je l’entends, je ne la vois pas obligatoirement et à plusieurs reprises, j’ai perdu de vue le groupe. Heureusement que la foule n’est pas dense !

voyage, lituanie, vilnius

Premier arrêt pour visiter l’église baroque Saints-Pierre-et-Paul. L’intérieur est richement décoré.Quelques détails :

voyage, lituanie, vilnius

voyage, lituanie, vilnius

voyage, lituanie, vilnius

Nous pénétrons ensuite dans la vieille ville :

voyage, lituanie, vilnius

Église Sainte-Thérèse et la Porte de l’Aurore.

L’église Saint-Casimir avec sa coupole couronnée :

voyage, lituanie, vilnius

Durant la période soviétique elle fut transformée en musée de … l’athéisme !

Au détour d’une rue, la guide nous montre un immeuble :

voyage, lituanie, vilnius

— C’est là que Marie Trintignant a été tuée, dit-elle.

Nous pénétrons ensuite dans l’ancien quartier juif :

voyage, lituanie, vilnius

L’église Sainte Anne, chef-d’œuvre du gothique flamboyant :

voyage, lituanie, vilnius

Le palais du Parlement :

voyage, lituanie, vilnius

Nous terminons cette balade devant la cathédrale :

voyage, lituanie, vilnius

voyage, lituanie, vilnius

Autres vues de Vilnius :

voyage, lituanie, vilnius

voyage, lituanie, vilnius

voyage, lituanie, vilnius

voyage, lituanie, vilnius

La route qui nous ramène à l’hôtel traverse l’ancien cimetière de Vilnius :

voyage, lituanie, vilnius

Mais la journée n’est pas  encore terminée  !

 

À suivre

18:16 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : voyage, lituanie, vilnius