Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 03 septembre 2013

152. Croisière sur le Danube -5-


podcast

Samedi 24 août : bienvenue en Bulgarie

voyage,croisiere,danube,bulgarie

 Durant la nuit, le bateau a accosté et au petit matin, lorsque je sors sur le pont, je constate que nous sommes à Nikopol. Or le programme prévoyait une escale à Roussé que nous devions atteindre dans la matinée.

Effectivement, quelque chose ne tourne pas rond : le commissaire de bord nous signale alors qu’un chaland s’est ensablé dans le chenal, en aval du fleuve. De plus, le cours du Danube baisse de façon alarmante et il est impossible de passer sur les côtés, le niveau d’eau étant trop bas.

— Mesdames et messieurs, rassurez-vous, nous allons trouver une solution d’ici ce soir !

Et sur ces bonnes paroles, il nous laisse partir en excursion avec les guides bulgares.

Bienvenue en Bulgarie ! Ses champs où paissent paisiblement des troupeaux de moutons, ses villages à moitié désertés, ses routes étroites et chaotiques…

voyage,croisiere,danube,bulgarie

Après deux heures de route, nous arrivons à Veliko Tarnavo, petite ville construite sur la colline Trapezitsa au bord de la rivière Yantra. Là, nous visitons la forteresse (enfin ce qu’il en reste).

voyage,croisiere,danube,bulgarie

Les plus courageux grimpent en haut de la colline tandis que les autres attendent à l’ombre … Une coutume en Bulgarie veut que l’on affiche sur la porte d’entrée des maisons le portrait des défunts. Une façon de ne pas les oublier trop vite !

voyage,croisiere,danube,bulgarie

Nous déjeunons ensuite au restaurant du grand hôtel avant de reprendre la route vers Arbanassi. 

voyage,croisiere,danube,bulgarie

Ce village possède quelques belles maisons anciennes bien restaurées. Nous visitons en particulier le musée, ancienne maison d’un riche marchand, puis un peu plus loin, nous pénétrons dans la petite église de la Nativité. Tous les murs sont recouverts de fresques très colorées. Malheureusement il est interdit de photographier à l'intérieur.

voyage,croisiere,danube,bulgarie

Nous reprenons le chemin du retour, la même route tortueuse pendant deux heures …

Je vous dirai franchement que je n’ai pas trouvé ces visites d’un très grand intérêt.

À 19h, tout le monde se regroupe au salon bar pour une réunion d’information.

Peter, le commissaire de bord, affiche un air sombre ; il s’empare du micro et annonce :

— Mesdames et messieurs, j’ai le regret de vous annoncer que la croisière va s’achever ici. En effet, le chaland a bien été dégagé, mais, malheureusement les remous ont ensablé  le chenal et il est impossible de passer sur le Danube.

Brouhaha dans la salle …

— Mesdames et messieurs, s’il vous plait, un peu d’attention ! Je suis conscient du désagrément procuré. Nous allons devoir continuer ce voyage en car. Des chambres d’hôtel ont été réservées pour la suite. D’autre part, la direction s’engage à faire un geste commercial et deux excursions vous seront remboursées !

Le ton monte de plus en plus …Il y a ceux qui commencent déjà à calculer le montant du dédommagement, ceux qui râlent car ils ne veulent pas d’un voyage en car et enfin les autres qui -comme moi- attendent que ça se passe.

— Votre attention s’il vous plait ! crie Peter, au bord de la syncope (pauvre homme).

Nous vous prions de bien vouloir sortir vos valises demain matin dès 7h dans le couloir. Nous nous chargerons de les transporter dans les cars. Le départ est prévu pour 8h. Merci encore pour votre compréhension et sachez que je suis vraiment désolé de cet incident fâcheux indépendant de notre volonté..

Il repose le micro et s’éponge le front. Aussitôt, le petit chef du groupe proxy s’en empare et rameute ses troupes :

— Camarades ! (il ne dit pas ça, mais c’est tout comme !). Vous me connaissez, je ne vais pas rester sans réagir. Dès mon retour, je vais rencontrer le responsable, monsieur Machinchose, et je vais exiger un remboursement digne de ce nom !

Applaudissements des Normands …

Sur ce, je quitte la salle et vais tranquillement emballer mes affaires.  Dans le fond, c’est assez rigolo tout ça … Ça met un peu de piment dans un voyage qui jusqu’ici était bien terne !

 

À suivre

Pour en savoir un peu plus :

lundi, 02 septembre 2013

151. Croisière sur le Danube -4-


podcast

Vendredi 23 août : les Portes de Fer

 Au petit déjeuner, nous avançons nos montres d’une heure. Vers huit heures, tout le monde se retrouve sur le pont soleil pour assister au passage à travers le défilé appelé Les Portes de Fer, long d’environ 135 kilomètres et qui sépare les Carpates au sud et les montagnes des Balkans au nord.

voyage,croisiere,danube

 

voyage,croisiere,danube

 

voyage,croisiere,danube

À cet endroit, le Danube marque la frontière entre la Serbie et la Roumanie.

voyage,croisiere,danube

Sur la rive serbe, on peut bientôt apercevoir la Tabula Traiana (table de Trajan), immense plaque en marbre rappelant la route impériale qui reliait cette province à Rome. Un peu plus loin encore, voici le portrait de Décébale, taillé dans la roche.

voyage,croisiere,danube

 

voyage,croisiere,danube

Décidément, ces Romains, ils étaient partout !

Vers 11 heures, passage d’une double écluse sur le Danube.

voyage,croisiere,danube

 

voyage,croisiere,danube

 

voyage,croisiere,danube

Le bateau continue sa navigation tout au long de la journée et comme les rives ne présentent que peu d’intérêt, je fais la sieste.

Le dîner de gala est prévu pour le soir même. Je trouve ça pour le moins curieux que cette soirée festive, qui en général clôture une croisière, arrive ainsi soudainement alors que nous n’en sommes qu’à la moitié du parcours … Bizarre, bizarre ! Ça cache quelque chose … Pourtant personne ne semble s’en étonner. Il faut dire que la plupart des passagers effectue leur première croisière fluviale.

voyage,croisiere,danube

Bref, alors que tout le monde se précipite au salon pour le cocktail et les cacahuètes, je monte sur le pont faire quelques photos. Je rejoins le groupe au moment du dîner.

voyage,croisiere,danube

À suivre 

05:52 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, croisiere, danube

dimanche, 01 septembre 2013

150. Croisière sur le Danube -3-


podcast

Jeudi 22 août : de Novi Sad à Belgrade en Serbie.

 Je me lève à 5h30 et vais prendre le frais à l’avant du bateau. Je reste en pyjama car à cette heure matinale je ne risque pas de rencontrer quelqu’un.

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

Nous quittons le bateau à 8h pour aller visiter Novi Sad, deuxième ville de Serbie de par son importance. Le temps est incertain et il est préférable de prévoir un imperméable.

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

 

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

C’est une ville agréable où beaucoup de maisons colorées de style baroque ont été restaurées. Nous pénétrons à l’intérieur de l'église orthodoxe puis nous faisons le tour de la place principale. C’est l’heure où les commerces ouvrent leur porte.

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

 

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

Dans les vitrines, les mannequins ont quelque chose d’agressif !

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

 

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

Je m’aperçois que j’ai fait peu de photos ; en fait, rien de très particulier n’a attiré mon attention.

Nous reprenons ensuite le car pour aller à Sremska Kamenica, une petite ville de 12 000 habitants comptant de très beaux bâtiments. Dans cette ville on fabrique aussi des liqueurs et un vin apéritif. Là encore, je reste sur ma faim.

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

 

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

Vers 11h, nous rejoignons le bateau qui reprend aussitôt la navigation vers Belgrade où il accoste aux environs de 16h. Entre temps, le soleil est revenu et il fait très chaud.

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

Le bateau est amarré au pied de la forteresse construite sur une colline dominant le Danube. Depuis ce matin nous sommes accompagnés par un guide local. Nous commençons par la visite de la forteresse située dans un très grand parc ombragé ; du haut de la colline, nous avons une belle vue sur le Danube. Décidément, je n’arrive pas à m’intéresser à ce que nous voyons … Je n’ai même pas fait de photos !

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

Après la forteresse, nous faisons le tour de la ville en car puis nous nous arrêtons dans le centre ville pour une pause d’une demi-heure ! C’est peu pour se faire une idée bien précise. Je ne m’éloigne donc pas trop de peur de me perdre. Ce qui frappe avant tout, c’est le manque de cohérence dans les constructions : de vieilles bâtisses branlantes côtoient des immeubles modernes. Une foule nombreuse se presse tout autour de la place centrale, il y a beaucoup de jeunes et, un peu plus loin, un musicien chante « Imagine » de John Lennon.

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

 

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

 

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

 

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

 

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

Nous revoici dans le car et nous retraversons une partie de la ville. On peut apercevoir encore les ruines des bâtiments qui furent bombardés par l’OTAN en 1999.

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

Dernier arrêt à la cathédrale Saint Savin, consacrée au fondateur de l’église orthodoxe serbe. L’intérieur est en cours de construction. L’architecture n’est pas sans rappeler Sainte-Sophie à Istanbul.

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

 

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

Et voilà, la visite est terminée ; nous quittons le guide vers 19h30 et remontons sur le bateau.

voyage,croisiere,danube,serbie,belgrade

Je suis un peu déçue par cette journée qui n’avait rien de véritablement enthousiasmant.

 

À suivre   

samedi, 31 août 2013

149. Croisière sur le Danube -2-

Mercredi 21 août : passage en Croatie

 Je me réveille à 6h, au moment où le bateau accoste à Mohacs en Hongrie. À partir de 7h nous sommes invités à nous présenter à l’accueil pour le contrôle douanier. Chaque passager, muni de son passeport, passe devant un douanier qui vérifie si la photo de la pièce d’identité est conforme.

Le bateau reprend ensuite la navigation et nous voici bientôt à Vukovar, en Croatie. Les vestiges des combats entre Serbes et Croates ont presque totalement disparus aujourd’hui, mais les tensions demeurent toujours entre les deux communautés.

voyage,croisiere,danube,croatie,vukovar,osijek

Vous trouverez –en bas de cette note- un excellent documentaire relatant la prise de Vukovar (vidéo n°3).

Cette guerre dans les anciennes provinces yougoslaves est d’une extrême complexité et si le sujet vous intéresse, je vous conseille de visionner les différentes parties de ce film. Il relate fort bien la montée des nationalismes qui se produisit aussitôt après la mort de Tito (1980).

Nous traversons Vukovar en car, la ville est aujourd’hui presque totalement reconstruite, mais il subsiste encore des vestiges des affrontements qui s’y déroulèrent en 1991.

Nous allons visiter la ville d’Osijek située à 36 km de là.

 

voyage,croisiere,danube,croatie,vukovar,osijek

voyage,croisiere,danube,croatie,vukovar,osijek

 

voyage,croisiere,danube,croatie,vukovar,osijek

Cette ville possède une ancienne forteresse en cours de restauration. Cependant, la visite ne présente que fort peu d’intérêt. Devant l’église une statue du Christ en croix a été réalisée avec les munitions ayant été récupérées durant la guerre.

voyage,croisiere,danube,croatie,vukovar,osijek

Nous partons ensuite dans le centre de la ville : on a très vite fait le tour !

voyage,croisiere,danube,croatie,vukovar,osijek

 

voyage,croisiere,danube,croatie,vukovar,osijek

 

voyage,croisiere,danube,croatie,vukovar,osijek

Dans les vitrines, la mode semble un peu surannée.

voyage,croisiere,danube,croatie,vukovar,osijek

 

voyage,croisiere,danube,croatie,vukovar,osijek

 

voyage,croisiere,danube,croatie,vukovar,osijek

De l’imposante cathédrale en briques  je n’ai retenu que les gargouilles.

voyage,croisiere,danube,croatie,vukovar,osijek

La visite se termine devant un pot pris en terrasse et vers 19h nous rejoignons le bateau qui appareille aussitôt en direction de Novi Sad, en Serbie, où nous arriverons au cours de la nuit.

 

À suivre

Yougoslavie, suicide d'une nation européenne :

vendredi, 30 août 2013

148. Croisière sur le Danube -1-


podcast

Mardi 20 août : départ pour Budapest

 Je suis à Roissy où j’ai passé la nuit. Ce matin je me lève à 4h30 et après un copieux petit déjeuner je prends la navette pour rejoindre le Terminal 3. J’ai rarement eu l’occasion de décoller depuis ce Terminal, le plus petit de Roissy. La dernière fois, c’était en 2007, lors d’un départ pour le Sénégal.

LeDanu2be 001.JPG

L’enregistrement se fait très vite et après un passage rapide aux toilettes -notez la décoration- je rejoins la salle d’embarquement.

L’avion décolle à 8h30 en direction de Caen. C’est un vol charter spécialement affrété par la Compagnie Croisieurope. Pourquoi ce détour par Caen ? Tout simplement pour prendre un groupe de ploucs normands encadrés par un petit chefaillon qui les dirige à la baguette. Si je résume, nous étions environ 70 à Roissy, ceux qui seront appelés ultérieurement « les individuels », et le groupe normand constitué de 90 personnes, « le groupe proxi ». Si je donne tous ces détails, c’est qu’ils ont une importance pour la suite de la croisière. Un groupe composé et mené par un sergent a toujours plus de poids que les quelques malheureux individuels qui ne se connaissent pas. Je suis d’ailleurs certaine que le prix de cette croisière n’a pas dû être le même pour les membres de ce groupe.

Bref, revenons au voyage.

LeDanu2be 005a.jpg

Nous atterrissons à Budapest vers  12h15 et quatre cars nous conduisent jusqu’au bateau, amarré tout près du marché central. L’embarquement débutera à 16h ; aussi nous avons quartier libre jusqu’à cette heure. Je vais donc flâner dans les rues de la ville.

LeDanu1be 006a.jpg

 

LeDanu1be 005a.jpg

Aujourd’hui, c’est le jour de la fête nationale et il y a beaucoup de monde. Ce soir, un feu d’artifice sera tiré depuis les rives du Danube.

LeDanu2be 008.JPG

À partir de 16h commence l’installation dans les cabines. Je suis au niveau du pont principal, à l’avant du bateau ; ma cabine se situe juste sous le salon bar et plus précisément sous la piste de danse ! Je comprends mieux maintenant pourquoi j’avais l’impression tous les soirs que l’on tapait avec un marteau ; c’était le bruit des chaussures sur la piste !

L’appareillage tarde un peu en raison d’un incident qui s’est produit au moment de l’atterrissage de l’avion : une dame a été prise d’un malaise à ce moment précis et il a fallu la transporter à l’hôpital où elle a passé divers examens. Par chance elle n’avait rien et elle rejoint donc le bateau vers 19h en taxi. 

Nous pouvons donc quitter Budapest et, alors que tout le monde se retrouve au salon pour le pot d’accueil, je me dirige à l’arrière du bateau pour photographier la ville.

LeDanu1be 029a.jpg

Passage au restaurant à 19h30. Moment crucial où l’on découvre avec qui on va partager les repas durant dix jours. Ce premier repas est plutôt glacial … L’atmosphère se détendra un peu au fil des jours, mais sans plus. C’est bien la première fois que je reviens sans même connaître les noms et prénoms de mes voisins de table. Toutefois, j’apprends la mort d’un homme que j’ai connu dans ma folle jeunesse. J’oublie souvent que nous ne sommes que de pauvres mortels …

 

À suivre