Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 novembre 2010

408. Il faudrait m'expliquer !

Depuis quelque temps déjà, Haut et Fort organise des concours photos. Le dernier en date avait pour thème "l'automne". Le premier prix était récompensé par un appareil-photo Kodak.

Je n'ai pas participé au concours, mais je viens de regarder les résultats. Voici la photo qui a été choisie pour illustrer le thème :

concours.jpg.jpg

Ça me laisse pantoise, vraiment ... Pas vous ?

mardi, 02 novembre 2010

406. La vie est comme une valse


podcast

Deux heures du matin. Dans le silence de la nuit résonne cette musique qui me fait frissonner. Dans la pénombre de mon bureau, face à mon ordinateur, j’écoute en boucle cette musique.

Hoedic 175.JPG

J’ai eu le malheur d’accepter cette valse et me voici embarquée dans un tourbillon vertigineux, tourbillon de la vie qui s’emballe, la vie qui passe inexorablement et l’on doit suivre ce tourbillon de souvenirs qui ressurgissent dans la nuit profonde et silencieuse. Et je tourne, je tourne, je vois les images défiler devant mes yeux, comme si j’étais au cinéma à regarder ma propre vie qui défile en boucle… Sensation étrange, envoutante et douloureuse à la fois. Alors je tourne, je tourne, j’oublie que je suis étourdie. Encore, encore … Ne vous arrêtez pas de jouer, encore et toujours, toujours jusqu’au moment où … La valse s’arrêtera un jour. Allez, encore, encore, encore ! Rejouez musiciens !

lundi, 25 octobre 2010

396. On n'est jamais mieux servi que par soi-même

C'est sans doute ce que doivent se dire les députés et les sénateurs qui, il faut bien le reconnaître, bénéficient dans notre pays d'un nombre non négligeable d'avantages en tous genres. Ils se gardent bien d'ailleurs d'en faire étalage.

La semaine dernière j'ai suivi en direct à la télé les débats qui avaient lieu au Sénat à propos de la réforme des retraites. Une première chose m'a frappée aussitôt : ils n'étaient pas très nombreux sur les bancs ! On aurait pourtant pu s'attendre tout de même à une présence effective au sein de cette assemblée de la part des opposants au projet de loi. Il est vrai que cela a eu lieu par le nombre extraordinairement important du nombre des amendements proposés à discussion -plus de mille- et tous ou presque ayant été rejetés par la majorité. Ce fut donc un interminable monologue de quelques sénateurs un peu moins assoupis que les autres. Il est vrai que cela est conforme à l'idée que l'on se fait des sénateurs. Ne dit-on pas : "aller un train de sénateur" ?senat.jpg.jpg

La suite, on la connait : la loi va donc être votée demain et après-demain par nos deux assemblées.  Mais revenons à nos chers sénateurs. Pour en savoir un peu plus sur cette minorité, je vous propose un extrait de l'interwiev d'Yvan Stéfanovitch. Le livre, "Le Sénat", doit paraître la semaine prochaine en librairie.


podcast
 

mardi, 05 octobre 2010

382. Je prends la route


podcast

Sein 027b.jpg

Allez, je vous quitte quelques jours. Ce matin, je prends la route, direction plein ouest ! Une fois arrivée sur la côte, je prends le bateau et je quitte le vieux continent. Je ne vous dis pas où je vais, vous le saurez à mon retour !

romagne208b.jpg

D'ici là, portez-vous bien !  

lundi, 04 octobre 2010

380. Faut-il simplifier l'orthographe ?

Et revoilà une fois de plus la langue française  remise en question ! Elle serait trop compliquée, beaucoup trop d’étudiants ne maitrisent absolument pas l’orthographe des mots, quand ce n’est pas les règles élémentaires de la grammaire. Bon, ce n’est pas nouveau, mais cela ne va pas en s’améliorant à ce qu’il paraît. Certaines facultés viennent d’ouvrir des sessions obligatoires en première année pour une remise à niveau.

Alors que faire ? Certains préconisent une simplification de l’orthographe des mots.

Un exemple donné aujourd’hui aux informations de 13h :

On pourrait supprimer une des consonnes doubles dans les mots quand celle-ci n’est pas indispensable… Honnête deviendrait donc honête.

Ce fut l’exemple choisi par le linguiste invité au journal. Qu’il aille donc jusqu’au bout de sa démarche et qu’il supprime également le h, qui ne sert pas à grand-chose. Donc honnête s’écrirait onête ( ou onette ).affiche-1[1].jpg

Dans ces cas-là on n’écrirait plus : UN HOMME ET UNE FEMME   mais …

Pourquoi appauvrir ainsi notre langue ? Et le dictionnaire alors, c’est fait pour les chiens ?

Longtemps deviendrait donc lonten (ou lontan). Autant passer tout de suite à l’orthographe phonétique, j’écris ce que j’entends un point c’est tout. Le site skyblog est , à ce point de vue, une véritable mine d’or :

 « jai un problém pour faire mon skyblog!! jai ésséyer sur le cite skyrock mai sarien doné!! je ressoi toujour le sosblog!! jai ésséyer oci sur google(' créé un skyblog) c la mém chose!! alor coment créé un skyblog ?aidez moi merci!! »

 En voilà un qui a tout compris ! Il a déjà supprimé les lettres qui ne se prononcent pas. On notera toutefois le Z à la fin de aidez.

J’adore : SARIENDONÉ ! Du grand art, non ?