Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 19 janvier 2008

Je serai absente...

dans les jours qui viennent. Ce matin, impossible de mettre l'ordinateur en marche ! Il fait un bruit de tous les diables et refuse obstinément de s'ouvrir. Je suis actuellement dans le cybercafé situé près de chez moi. Bon, le week end est fichu, Olivier est parti à Paris. Il n'y a plus qu'à attendre lundi... La patience n'est pas ma vertu première.

Finalement, nous sommes vraiment devenus très dépendants de ces machines. Une panne et hop ! tout s'écroule d'un coup.

Je vous donne donc rendez vous lundi après-midi ( le cybercafé étant fermé le matin) pour vous dire le diagnostic.

Passez un bon week end !

jeudi, 10 janvier 2008

Et maintenant...

me direz-vous ? Le voyage est fini, retour à la réalité. Ce n’est pas facile. Je n’ai goût à rien depuis mon retour, je me sens très fatiguée, mais cela est sans doute dû à la bronchite et la conjonctivite. Et puis la conjoncture actuelle est tellement pessimiste !  Il ne se passe pas un jour sans que nous entendions parler du pouvoir d’achat en baisse, maintenant c’est le prix du baril de pétrole qui s’enflamme. L’avenir est plutôt sombre, pas étonnant si les gens sont moroses. Et ce n’est que le début ! Il me semble que nous sommes entrés dans une nouvelle ère, celle d’une guerre économique mondiale qui va tout chambouler : l’émergence de l’Inde, mais surtout de la Chine va provoquer un véritable cataclysme. Et les Chinois ne s’embarrassent pas de valeur éthique ; ils arrivent , mettent l’argent sur la table et obtiennent ainsi les contrats qu’ils désirent. C’est ce qui se passe actuellement en Afrique ( Algérie, Angola, Nigeria etc). Au passage, ils vendent quelques armes, donnent l’argent nécessaire pour construire les infrastructures de ces pays – quitte à envoyer des ouvriers chinois sur place pour effectuer les travaux  et les payer avec une cuiller de riz (les Algériens le constatent actuellement chez eux, presque tous les grands chantiers en cours sont construits par des équipes de Chinois parqués dans des baraquements sur les chantiers). Il parait qu’ils arrivent par charters entiers !

Peu à peu ils raflent toutes les ressources  mondiales à leur profit. C’est vrai qu’ils sont tellement nombreux et leurs besoins si grands ! Et ils veulent aussi leur part du gâteau, ce qui peut se comprendre. Ils vont même jusqu'à acheter des terres sur le sol africain. Ce sont les nouveaux colonisateurs.

Au final, ce sont encore les plus petits qui vont trinquer. Chez nous, l’écart entre les riches et les pauvres va continuer à s’accentuer. De plus en plus de gens seront sur le quai de la gare à regarder passer le train de la prospérité sans espoir d’y monter.

Si l’on rajoute à ce tableau une variation significative des températures du globe avec tous les cataclysmes qui vont en découler, il y a de quoi avoir le moral dans les chaussettes !...

Année 2008, début du déclin des sociétés occidentales ? En tout cas, rien ne sera plus comme avant, c’est certain. Le temps où le Nord décidait de tout est bel et bien fini. Nous sommes entrés dans l’ère de la mondialisation qu’on le veuille ou non. 

lundi, 07 janvier 2008

Mais de qui se moque t-on?

Peu avant Noël, je reçois une lettre du service syndic de la résidence où je demeure. Il s'agit d'une convocation expertise ( sic) fixée à mon domicile le 7 janvier à partir de 9h. Soit, je prends note...

Trois jours plus tard, je reçois la même lettre, mais cette fois-ci envoyée en recommandée avec accusé de réception.

« Votre présence est obligatoire. » Bon, ça va, j'ai compris, pas la peine de l'écrire en gros et de souligner.

Ce matin donc, à 9h tapantes  j'étais prête à recevoir l'équipe chargée de venir contrôler un dégât des eaux qui date de ... pfff, je ne me souviens même plus ( deux ou trois ans déjà !).

9h10... Tiens, ils ne sont pas ponctuels. Mais après tout, ils sont peut-être allés chez quelqu'un d'autre avant moi ? Je patiente, n'ayant rien de particulier à faire, ayant loupé ma matinée des restos...

10h, 11h, 11h30... Je commence à perdre patience.

A midi je me dis que c'est fichu pour la matinée. Je vais devoir de nouveau attendre l'après midi. L'idée de rester coincée à la maison ne me dit vraiment rien et à 14h30 je me pointe chez le gardien.

« Comment ça, l'expert devait passer chez vous ? Vous n'étiez pas notée sur sa liste et maintenant il est parti !

- Ah bon ? Et quand revient-il ?

Oh la, pas avant l'année prochaine maintenant  ! »

J'ai cru faire un malaise...  Vous plaisantez ?

Mais non, pas du tout !»

La colère me monte au nez... Je rentre chez moi et je me précipite sur le téléphone. Au bout d'une attente d'environ quinze minutes durant lesquelles je finis de ronger le peu d'ongles qui me restent, une standardiste finit enfin par décrocher. Je joue les ignorantes, lui expliquant que je suis très étonnée de ne pas avoir encore eu la visite de l'expert.

Elle me déclare alors qu'elle prévient aussitôt Mme L... ( la responsable qu'on ne peut jamais avoir en ligne) et que cette dernière va me rappeler. Tu parles Charles... Il faut que j'aille m'aérer car je suis au bord de l'apoplexie. Je fonce à Villandry essayer mon nouvel objectif ( un sigma 70-300 que ma fille m'a offert pour Noël). Au retour, je vérifie que je n'ai eu aucun appel et je rappelle la société de gestion.

Dix minutes plus tard, une standardiste ( une autre) :

Oui, je suis Mme ... et j'ai appelé en début d'après midi, étonnée de ne pas avoir eu la visite de l'expert qui devait passer ce matin. Mme L... devait me rappeler mais je n'ai aucune nouvelle...

L'autre commence à le prendre assez froidement ce qui a le don de me faire sortir de mes gonds :

« Bon écoutez, passez-moi Mme L... !

Ah mais je n'ai pas le droit ! Mais je lui ferai part de votre appel et elle vous contactera dès que possible ». J'ai raccroché...

Vous parlez d'une société de gestion ! Incapable d'établir la liste correcte des maisons et appartements à visiter, une affaire qui traîne depuis déjà plusieurs années, un expert qui ne vient qu'une fois par an... Une société qui soudainement en aôût dernier s'aperçoit qu'elle s'est trompée dans ses calculs et vous réclame 400 euros de frais supplémentaires sur les charges !!!

Mais si par malheur vous avez quelques jours de retard dans le paiement d'une mensualité, elle sera la première à vous adresser une lettre recommandée avec risque de poursuite pour non-paiement.8a3d0f0e7688c0b890545ce87e073512.jpg

Puis, après tout, je me fous de l'expert comme de l'an mille, je ne suis que locataire, tant pis pour la propriétaire de la maison ! Le jour où elle récupèrera sa maison, elle se débrouillera avec la société qui gère si mal son placement.   

53458093157c661b50c0224a0f21ef3d.jpg 

Villandry en janvier, personne sauf une excitée ! Je n'ai d'ailleurs même pas payé. Et toc ! Deux euros d'économie pour mon futur voyage. Ah, vivement que je reparte, je ne supporte plus du tout les gens ici.51df54a8f918090c4fb38d620e1cbb6c.jpg

samedi, 05 janvier 2008

ATTENTION !

d6387f3e0b8abecffc4a9c7230dea1f9.jpgON VOUS OBSERVE, LE MOINDRE DE VOS GESTES EST ÉPIÉ PAR DES CORBEAUX DONT LE SEUL PLAISIR EST DE TÉLÉPHONER ENSUITE A LA GENDARMERIE QUI - DANS LES MINUTES QUI SUIVENT - (ce qui démontre qu'il n'ont pas grand chose à faire!) RAPPLIQUE EN NOMBRE ( une vingtaine d'hommes armés, comme pour arrêter un dangereux malfaiteur).VOUS SEREZ ALORS DANS L'OBLIGATION DE PRÉSENTER UNE PIÈCE D'IDENTITÉ  ( Papier, bitte ! souvenir d'une autre époque)ET VOUS RECEVREZ EN RETOUR UNE BELLE AMENDE.8553d0399a92c3eac72dbd7ca7b48923.jpg

Je me demande ce qui se passerait si l'on n'a pas ses papiers sur soi. Se retouverait-on au poste ?

Je parlais naturellement de la délation qui sévit depuis quelques jours contre les malheureux fumeurs, oublieux de la prohibition dans les cafés ! Et l'alccol, c'est pour quand ? Et les tenues outrancières des jeunes adolescentes, et les hommes qui crachent à longueur de journée sur les trottoirs, répandant ainsi leurs microbes dans l'environnement, et les chiens qui chient un peu n'importe où, et , et, et... La liste pourrait être longue.

013a85e8604fc35709f8b2e2828dbdff.jpgNon-fumeurs, ne vous réjouissez pas trop vite. Vous avez gagné cette bataille, tant mieux pour vous. Vous éviterez le cancer du poumon. Mais vous n'échapperez pas, comme les autres d'ailleurs, à la pollution constante de l'air, ni à la violence accrue dans les villes. IL VOUS RESTE DU PAIN SUR LA PLANCHE !

CONCLUSION : POUR VIVRE HEUREUX, VIVONS CACHÉS. 

A QUI LE TOUR MAINTENANT ?b0d3b6c5d6a7f9e434be41219a29f516.jpg     

 

samedi, 22 décembre 2007

Coucou !

91a6330799850aa0ab9317fbe0ebae0b.jpgEh oui, me revoilou. Les crocodiles n'ont pas voulu de moi sur les bords du fleuve. Arrivée à l'aéroport de Dakar hier vers 17h, je ne suis arrivée à la maison qu'aujourd'hui à 16h... Un voyage de retour assez épuisant qui nous a fait passer par Agadir et Marseille. Mais je ne regrette pas, l'Afrique ne peut laisser indifférente. e9449ff767e9210f52c1065b6d91b56c.jpgPour moi ce fut un coup de foudre, j'aurai l'occasion de vous raconter mon voyage dans les jours qui viennent. Je viens juste de transférer les photos sur mon ordinateur ( environ 1600). En voici un petit aperçu rapide...

Un coucou au passage à Sophie et à Moktar sur le bateau ( sniff, je n'aurai pas le plaisir de déguster le cocktail du jour),  au réceptionniste de l'hôtel "La résidence" à Saint-Louis  et enfin à Anne et Louis !

da2a8381127def469a4664a5206c7d96.jpg

Demain je commence le récit des aventures sénégalaises.ca5d7d5b363b880ce0a2a48d7c5652fa.jpg

18:45 Publié dans Croque mots | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Sénégal